Avertir le modérateur

17/05/2007

Mes nuits sonores (à moi)

medium_Violent_femmes.jpgDemain soir, probablement question de génération, la troisième soirée des Nuits Sonores est incontournable. Elle est à marquer pour moi d’une pierre blanche. Parmi les dizaines d’artistes qui vont se produire aux Subsistancessur l’esplanade, sous la verrière ou au hangar, je viens de faire mon choix sachant que mon parcours de demain n’est en rien représentatif des goûts et couleurs de la majeure partie des festivaliers.

Revue de détail

Je voulais, vous imaginez, débuter cette soirée en fanfare, sur le coup de 22h30, au hangar, pour assister au concert d’Heavy trash à savoir le cache-sexe de Jon Spencer (celui de Blues Explosion). Ce voyage-retour définitif aux sources de la musique américaine (Blues, country, Rockabilly) devait faire date quand on connaît avec quel irrespect le chanteur New Yorkais revisite avec passion un patrimoine musical ricain qu’il aime tant. Malheureusement Heavy Trash ne viendra, paraît-il pas. Sans a priori mais il faut le dire avec crainte, je vais assister au set des Raincoats au Hangar. Ce groupe de Londoniennes que les moins de vingt-cinq ans ne peuvent pas connaître, est représentatif de cette génération punk qui s’est mise à apprendre à jouer de la musique au fur et à mesure que le public les découvrait à la fin des années soixante-dix. Qu’en est-il aujourd’hui ? mystère ! Pour ma part je ne sais plus rien d’Ana da Silva et de ses copines depuis longtemps et ayant vu il y a deux ans le grand retour de Wire, j’avoue être sur la défensive.

Lire la suite

07:00 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nuits, sonores, festival, electro, violent, femmes, raincoats | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/03/2007

Nuits Sonores

medium_Affiche_Nuits_Sonore_2005.jpgLe site des Inrockuptibles n’hésite pas à le dire. La 5ème édition des Nuits Sonores offre « un programme en or ».

Du 10 au 14 Mai prochain l’évènement electro Lyonnais va accueillir Agoria, les mythiques Violent femmes, Miss Kittin, Mark Cunningham et des dizaines d’autres artistes. Aujourd’hui, le Conseil municipal va voter le dossier visant à mettre à disposition des Nuits sonores la galerie des Terreaux afin d’assurer une meilleure promotion du festival.

Pendant quatre jours, des Subsistances à l’Institut Lumière avec un Cinemix de Laurent Garnier, de la Piscine de la Duchère à la chapelle de la Trinité, de la Plateforme au Marché Gare, mais aussi rue Royale ( ;-)… les décibels envoutant des Nuits Sonores vont encore une fois faire battre un nouveau beat dans notre ville. 

Merci à Arty Farty, à Vincent Carry, merci à celles et ceux qui retroussent leurs manches pour les Nuits Sonores.

Lyon, 5 mars 2007.

15:00 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Nuits, sonores, electro, garnier, laurent, violent, femmes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu