Avertir le modérateur

13/05/2010

Nuits sonores # 2

Nuits sonores 2010.jpgDepuis hier au soir l’édition 2010 des Nuits Sonores est sur ses rails. Comme le veut désormais la tradition, la nuit du jeudi, est consacrée aux Apéros Sonores et au circuit électronique avec ses 14 étapes gratuites et sa débauche d’initiatives. Impossible de rendre compte ici de cette offre pléthorique mais le site et la remarquable communication écrite du Festival lyonnais permettront à chacun de s’y retrouver.

Tout commence en début d’après-midi du côté de la piscine du Rhône avec un « All Day Long » (14h30-23h00) confié au Label Kill the Dj. Même créneau horaire mais lieux différents pour les Apéros Sonores conduits par « Les Enfants de la Techno » et « Glaçound » respectivement place Charles de Gaulle et aux Jardins de la Bourse. L’affaire devient plus compliquée quand il s’agit de présenter le circuit électronique, étape désormais mythique, qui va accueillir gratuitement les festivaliers tout au long de 14 étapes. L’an passé ils étaient plus de 15000 à parcourir la ville, il y a fort à parier que la fréquentation sera à la hausse en 2010 jusque vers 6h00 demain matin. C’est au Bloc Discothèque, au Marché Gare, à l’Auditorium, à l’Ambassade, au Loft Club, à La Cour des Grands, au DV1, à La Voile, au Sound Factory, à La Marquise, au Ninkasi, à la Plateforme, au Road 66 que les forts sympathiques hostilités devraient faire plaisir à tous.

Quelques heures de sommeil, une douche et il faudra être en forme demain vendredi pour l’étape Elektro System qui débute dès 15h00 Place Maréchal Lyautey et celle du Café Cousu et Boolimix au Passage Tiaffait (14h00) sachant que la carte blanche à Montréal s’ouvre à 17h00 au Palais de la Bourse. Quand on vous dit qu’il convient d’être en forme pour faire face aux échéances des Nuits Sonores le conseil n’est pas superflu. Le fait que certains footballeurs particulièrement affûtés réussissent parfaitement bien dans la vie nocturne n’est probablement pas tout à fait du domaine du hasard. Bonne nuit numéro deux à tous.

Lyon, le 13 mai 2010.

02/06/2008

Formidable

1896805672.jpgJack Lang est formidable. En début de semaine passée, interrogé sur la Palme d’or Cannoise de Laurent Cantet, c'est-à-dire le film « Entre les murs » qu’il n’avait pas vu, il a tout de même expliqué que c’était une pierre dans le jardin de Darcos.
 
Jack Lang est tout aussi formidable quand dans une interview donnée à « Voxpop » il conclue en disant, « Ce n’est pas à moi de le dire, mais j’entends parfois de la bouche même de certains artistes, que l’on me regrette ! »
 
Jack Lang est encore plus formidable quand au cours du même entretien il dit, « Je crois avoir contribué à faire reconnaître une véritable culture techno dans ce pays. Je me suis engagé pour le rock, le rap, le raï » ou bien « Si NTM a été incorporé dans la vie artistique de ce pays, j’y suis un peu pour quelque chose ».
 
Cela étant « Voxpop » renoue avec ces longues interviews pratiquées jadis par les Inrockuptibles (le mensuel). Ce n’est pas plus mal et Jack Lang est vraiment un bon client. Je vous engage donc à lire la dizaine de pages en question. C’est sympathique et intéressant. Vous y apprendrez que Bernard Lavilliers venait souvent prendre un pot au Ministère, que Jack aime les interdits et plus sérieusement des réflexions judicieuses sur Malraux, l’art, la culture et la gauche. Bien que parfois trop formidable, on l’aime bien ce Jack Lang !
« Voxpop », n°4, mai - juin 2008, 5 euros en kiosques.

Lyon, le 2 juin 2008

00:25 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jack lang, culture, ntm, techno, bernard lavilliers | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/09/2007

Marsatac

medium_Marsatac.jpgDepuis hier, 21 septembre, avec la soirée inaugurale qui devait être consacrée à Pierre Henry, Marsatac, l'événement musical marseillais, nous rappelle à son bon souvenir. N'allez pas dire que je vous alerte au dernier moment puisque je vous recommande ce samedi les soirées du 28 et du 29 septembre c'est-à-dire l'invitation à une virée marseillaise vendredi et samedi prochains.

Au programme de l'édition 2007, du bon voire même du très bon puisque vendredi à l'Espace Saint-Jean, on nous propose entre autre " Divine Comedy", "Architecture in Helsinki" et "the dead 60's" et le lendemain, sur le même site,  un plateau imposant  dont je ne veux retenir que les étonnants "Cinematic Orchestra" qui, je l'espère, produisent des prestations scéniques aussi intéressantes que leurs enregistrements.

Cela étant si vous ne pouviez vous rendre hier soir à Marseille, pour l'Echo Sonore 44, Arty Farty, l’association support des Nuits sonores, organisait vendredi à la plateforme du 4 quai Augagneur, « border community » avec Nathan Fake (Londres), Petter (Stockholm), Nil (Lyon) et José Lagarellos (Lyon).

Puisque nous en sommes aux Echos Sonores, j’en profite pour vous donner la programmation du dernier trimestre 2007.

En Octobre, Echo Sonore 45 avec Miss Kittin et the Hacker, Echo Sonore 46 avec Radioclit et Jean Nippon.

En Novembre, Echo Sonore 47 avec Justice, Echo Sonore 48 avec James Holden et Jake Fairley, Echo Sonore 49 avec Marky + Switch + Natty bass et Flore.

En décembre, Echo Sonore 50 avec José Lagarellos, Echo Sonore 51 avec Laurent Garnier.

Lyon, le 22 septembre 2007.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu