Avertir le modérateur

01/11/2010

Férié

bougie-allummee-noir-20070630.jpgQue l’on ne s’y trompe pas, comme son nom l’indique, la fête d’aujourd’hui est destinée à honorer les saints, tous les saints. Si cette Toussaint est fêtée le 1er novembre c’est au Pape Grégoire III que nous le devons et si, en ce lundi, depuis les cieux, l’ami Grégoire nous faisait le plaisir de nous lire, nous ne pourrions que le saluer tout en le remerciant de nous avoir apporté un jour férié supplémentaire. Contrairement aux croyances les plus enracinées, c’est donc demain 2 novembre que se situe la commémoration des défunts c'est-à-dire de tous les autres autrement dit ceux qui ne sont pas des saints. Cette fête des trépassés située le lendemain de la Toussaint n’est donc pas un jour férié ce qui nous oblige à fêter les communs des mortels le jour où il conviendrait d’honorer uniquement nos saints. Cette sorte de mélange des torchons et des serviettes n’est pas convenable et il serait grand temps, tout en maintenant le 1er novembre jour férié pour honorer les saints, tous les saints, d’instituer le 2 novembre comme un jour férié destiné à avoir une pensée pour les autres trépassés. Sachant par ailleurs que le 3 novembre est jour de Saint Hubert, patron des chasseurs, et que je propose que cette journée devienne la Saint Hortefeux, le plus exemplaire de nos chasseurs, nous pourrions alors tous jouir d’un week end prolongé qui commencerait le 29 octobre au soir pour s’achever le 4 novembre au matin. Je crois que je vais en dire deux mots à De Maistre pour qu’il en parle à Woerth.

 

22666_259506034935_259504384935_3087326_3337807_n.jpg

Après tant de promenades et déambulations, la vache Lucile chère à Jean-Charles Daclin (jcd@silenceprod.com), va se reposer quelque peu du côté de l’Indo Café, 14 rue de la Thibaudière dans le 7ème arrondissement. En effet, couchée sur une bâche de 3x4m, Lucile se balade un peu partout dans la ville mais aussi jusqu’en Asie. A partir du 3 novembre elle s’expose.

> « Les promenades de Lucile », vernissage le 3 novembre avec DJ Astronome (Electro Saoul et pâturages). Jusqu’au 1er décembre à l’Indo Café.

> Devenez fan de Lucile sur Facebook

      Lyon, le 1er novembre 2010.

      01/05/2007

      Lyon-Saint Etienne

      medium_Esp140.JPGQuand on évoque le nom de nos deux villes on ne peut que penser immédiatement au football et donc à une rivalité parfois malsaine car chauvine. L'initiative conjointe et heureuse du "Grand Lyon" et de "Saint Etienne Métropole" d'éditer un ouvrage commun consacré aux deux agglomérations Rhône-Alpines marque une étape importante dans l'enrichissement de leurs relations.
      Cet ouvrage, "Lyon – Saint Etienne, l'abcdaire", démontre que les deux agglomérations partagent nombre de spécificités et une grande complémentarité. Coordonné par Nadine Gelas et Bernard Laget respectivement Vice-Présidents du "Grand Lyon" et de "Saint Etienne Métropole, ce livre propose un parcours urbain, culturel, historique et de l'innovation entre les deux cités. Richement illustré cet album des convergences affirme avec qualité et force que les deux villes en travaillant côte à côte, et non face à face, valorisent mieux leurs atouts respectifs en offrant un regard neuf et moderne sur leurs destins communs.
      Je ne sais si cet ouvrage est disponible dans le réseau traditionnel des librairies. Je vous invite tout de même à le parcourir et en faire votre miel.
      Pour en savoir plus et éventuellement se le procurer, je vous invite à contacter les services du "Grand Lyon" au 20, rue du Lac, BP 3103, 69 399 Lyon Cedex 03 -33(04)78 63 40 40.

      Lyon, le 1er mai 2007.

       
      Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
      high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu