Avertir le modérateur

18/10/2009

Villa Frédo

frederic.jpgLe Monde titrait l’autre jour en page culture un article sur la Villa Médicis d’un terrible « Liquider l’héritage Mitterrand ».

Pourquoi tant de haine alors que notre Frédo se remettait à peine de sa terrible épreuve. Je regardais de suite si l’article n’était pas signé Benoît Hamon et me rassurait en voyant qu’il était l’œuvre du correspondant romain du quotidien de référence. Philippe Ridet, c’est le nom du journaliste, n’y allait pas par quatre chemins nous expliquant que le successeur de Frédo « faisait la gueule » lors du vernissage de l’exposition consacrée à Gérard Garouste signifiant ainsi que c’était une lubie du Frédo. Pire le correspondant expliquait en long, en large et en travers qu’avec l’arrivée de Eric Chassey, l’homme qui « faisait la gueule », c’était la fin des paillettes et que la Villa Médicis allait enfin retourner à plus de discrétion. Histoire d’en rajouter, Le Monde rapportait les propos du nouveau boss qui réaffirmait ne pas vouloir d’une Villa Médicis qui serait « Le lieu d’expatriation des évènements culturels parisiens ». En attendant que les fans de Frédo se rassurent, l’œuvre de l’ancien directeur va se poursuivre puisque la prochaine exposition est consacrée à Béatrice Caracciolo (épouse Rothschild).

Pauvre Frédo, en choisissant en tant que ministre de tutelle, Eric de Chassey comme successeur, l’ami des stars n’est pas récompensé. Heureusement d’ici quelques jours une exposition sur Grace Kelly va être proposée aux visiteurs. C’est en quelque sorte le testament romain du Frédo et comme l’indiquait au final Philippe Ridet dans sa correspondance, cela tombe plutôt bien car le commissaire de la dite exposition c’est justement un certain Frédéric Mitterrand.

Je sais bien que maintenant la chose n’est plus possible et je me dis que Frédo s’est un peu précipité pour nommer son successeur. Avouez tout de même que Jean Sarkozy, directeur de la Villa Médicis cela aurait eu de la gueule en tout cas beaucoup plus que ce Eric de Chassey qui crache dans la soupe en « faisant la gueule ».

Lyon, le 18 octobre 2009.

Photos:DR

05/08/2007

I comme Images

medium_I.jpgAujourd'hui je rentre d'un court séjour à Rome, je vous propose donc une petite compilation des images qui ont fait l'actualité, au jour le jour, de ce blog pas toujours bon, comme disent certains, pour mon image. Ca bouge et c'est en couleur. Demain, je vous parlerai des chaussettes de Sarkozy.

 

09:30 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Images, photos, saison 1, rome | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30/07/2007

E comme Eve (Angéli)

medium_E_1.jpgAu hasard d'une crise de zapping aigue, je suis tombé sur un des rougatons avarié de Marc-Olivier Fogiel, Marco pour ses invités serviles, débités, sous forme de tranches appelées "Best of", par M6.

Sur le plateau, convoquée pour jouer le rôle de c… de service, l'ex-chanteuse et ex-fermière de TF1, la charmante Eve Angéli. C'est vrai que la fille fait pitié tant son désir de s'en sortir est pathétique. Manifestement, chez Fogiel comme chez les autres poseurs du Paf, la pouf est là pour jouer son rôle de blonde, uniquement son rôle de blonde.

Le plus extravagant dans ce genre d'émissions dont la prétention est proportionnelle à la débilité, Eve Angéli doit subir les vannes méprisantes de l'animateur tête à claque sans broncher, comme si pour faire bonne figure, Fogiel était obligé de se payer les services tarifés  d'une supposée imbécile et docile Barbie tout juste sortie de sa boite. Ce qui me rend sympathique la belle Eve c'est bien entendu sa candeur mais surtout sa capacité à ne pas se démonter face aux assauts d'un type dont je suis toujours surpris de constater qu'aucun de ses invités ne lui a mis jusqu'ici son poing dans la gueule. Mais revenons à Eve qui en la circonstance me paraît plus sympathique que ce Fogiel.

Angéli, je veux le croire parce qu'il faut bien vivre, s'est fait une véritable spécialité dans le domaine rare de la connerie naïve, et à ce petit jeu elle est nettement meilleure que le pénible karateka belge Van Dam. Afin de vous convaincre du fait que la Bimbo décolorée a plus de grandeur d'âme que l'infâme Fogiel et pour le coup bien plus de choses à raconter, je voudrais vous livrer quelques-unes de ses pensées concernant exclusivement le quotidien, à mon sens tout aussi profondes que celles distillées il n'y a pas bien longtemps par un certain Raffarin aux heures de grande écoute sur la plupart des grandes chaînes française.

 

"Le meilleur des peignes, c'est les doigts".

"Je comprends pas, j'ai les yeux qui font de la buée sur les lunettes"

"C'est marrant, on dit plumer un poulet, alors qu'en fait on le déplume"

"Je ne dors pas par nécessité mais par besoin".

"Une diagonale de 130cm, ça veut dire que ton écran est en losange?"
 

Les œuvres complètes d'Eve Angéli sont publiées par Fetjaime sous le titre "Mes évangélismes, pensées d'une blonde".

Je pars quelques jours en vacances à Rome, je vais en profiter pour vous poster pendant cette période quelques billets sur les festivals de l'été et une petite note sur la reparution du Guépard de Lampedusa dans une nouvelle traduction. 

NB: Ce soir, concert exceptionnel de Manu Chao Radio Bemba Sound System aux arènes de Vic-Fezensac dans le cadre du festival Tempo Latino.

medium_Manu-chao.jpg
Lyon, 30 juillet 2007.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu