Avertir le modérateur

11/05/2007

Live contest

medium_Live_contest.2.jpg

Radio Scoop et le transbordeur organisent avec le concours de France 3 Rhône-Alpes et le soutien de la ville de Lyon le « Live contest » tremplin pop-rock programmé ce soir au transbo.

Destiné à faire émerger de nouveau talents, ce travail engagé par Radio Scoop converge avec celui mis en œuvre depuis 2001 par la ville de Lyon avec comme partenaires, le Transbordeur , le  Ninkasi-Kao, le Marché Gare, le Bistroy mais aussi le Rail Théâtre.

L’édition 2007 parrainée entre autre par les Plasticines, Superbus et Mademoiselle K devrait permettre la découverte des jeunes pousses lyonnaises de la scène rock de demain.

La semaine passèe, après la conférence de presse que je tenais à l’Hôtel de ville avec Arnaud Benhamou de Scoop et Mr Palmer du Transbordeur nous avons pu apprécier en show case « Music is not fun » et « A song » deux groupes lyonnais que nous retrouveront ce soir au transbordeur.

Ils seront rejoint lors de ce « live contest »  par « Kissinmas » un jeune groupe de Clermont-Ferrand qui  écume l’Auvergne avec son pop-rock dansant, par les Lyonnais « Cocottes & Co » et « Mike », ainsi que les Rhône-Alpins de « 7ème avenue ».

Avec Dandelyon, le travail inlassable effectué au Ninkasi mais aussi la montée en puissance du Marché Gare cet évènement précieux co-produit par Scoop et le Transbordeur devrait encore mieux favoriser cette émergence lyonnaise dont le récent numéro de Lyon Mag saluait la vitalité.

Lyon, le 11 mai 2007.

06:30 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : live, contest, rock, transbordeur, plasticines, radio, scoop | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/04/2007

Le bon vieux rock

medium_patti_smith.jpgLa semaine passée, les Plasticines se produisaient à Lyon lors d’un concert privé pour la radio Couleur 3. Le sympathique groupe parisien en profitait pour massacrer définitivement « these boots are made for walking » au point que je me demande si Lee Hazzlewood ne va pas se tourner vers la justice pour demander réparation.

Cela étant, je préférerais toujours l’émergence de jeunes gens approximatifs d’ici ou d’ailleurs à ces messes sans âme que certains groupes de rock gériatrique proposent dès que le soleil estival pointe son nez.

En effet depuis quelques années, sans l’excuse de la moindre actualité artistique, les Deep Purple, Who et cette année Genesis et autres Police investissent stades et festivals pour le plus grand bonheur de leurs banquiers. Que les choses soient claires, ce phénomène détestable n’a rien à voir  avec l’âge  puisque en l’espace de quelques mois, Neil Young, Bryan Ferry et maintenant Patti Smith continuent de tracer leur sillon pour notre plus grande satisfaction. A nous de dire « oui aux vieux du rock qui font du neuf » quant aux autres qu’ils profitent de leur jeunesse éternelle pour faire du neuf avec du vieux. 

Lyon, le 18 avril 2007.

07:15 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : plasticines, Patti, smith, rock, genesis, Deep purple, who | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/02/2007

Retour au garage

medium_Plasticine-Rock_and_folk.jpgPour le numéro de février, c’était Naast qui faisait la couverture de Rock et Folk. Pour celui, tout chaud de mars, ce sont les Plastiscines qui ont cet honneur d’habitude réservé aux artistes confirmés et donc vendeurs.

Les particularités communes de ces deux groupes sont nombreuses. Ils excitent les médias. Ils produisent une sorte de neo-garage-rock pur jus. Ils ont moins de vingt ans. Tous deux sont issus de ce que certains appellent déjà la nouvelle scène rock parisienne apparue il y a tout juste deux poignées d’années. Leurs références flairent bon les anthologies du genre « nuggets ». La différence entre les deux combos est pourtant majeure. Naast c’est des mecs. Les plastiscines, des filles.

Depuis quelques semaines donc certains médias s’intéressent à l’affaire puisque au-delà de Rock et Folk, Canal+ et Paris Première moulinent autour de Naast et des Plastiscines au point de rendre malheureusement suspect ces groupes désignés comme les nouveaux baby rockers.

Avides de chair fraîche à marketer, les maisons de disques travaillent le phénomène et on nous annonce après les Stuck in the Sound, la sortie des albums de Second Sex, Shads et de quelques autres.

Côté musique, soyons clairs, Naast et Plastiscines valent bien certains météorites surévalués en provenance de la triste albion. Revers de ce dopage médiatique, une certaine déception à l'écoute de ces deux albums s'impose en particulier concernant celui des sympathiques Plastiscines. Espérons tout de même que Naast et Plastiscines ne vont pas se faire manger tout cru par une industrie capable de les réduire d’ici l’été à l’état de kleenex usagé.

En attendant, à condition de dépenser une vingtaine d’euros au total pour ces deux albums, vous vous réjouirez comme moi de la levée d’une nouvelle génération dans un rock français plutôt jusqu’ici atone.

A ce propos, tout en saluant l’attitude positive du toujours jeune Philippe Manœuvre, Rock et Folk serait bien inspiré de venir faire un tour entre Saône et Rhône histoire de conter à ses lecteurs la qualité du travail de Dandelion et de quelques autres.

Lyon, le 19 février 2007.

14:15 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Naast, Plasticines, Rock, Folk, pop, canal, + | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu