Avertir le modérateur

03/04/2010

Numéro quatre

eribon.jpegGuillaume Tanhia l’écrit dans la lettre aux abonnés accompagnant la quatrième livraison d’un « Coup de grâce » sorti chaud bouillant de l’imprimerie, il y a à peine un an l’idée folle de proposer aux Lyonnais (et aux autres) une revue culturelle de qualité prenait corps. Même si le succès est au rendez-vous, la revue lyonnaise a besoin de soutien financier et lance donc une augmentation de capital qui s’adresse à tous, y compris aux lecteurs redevables de l’ISF.

Au menu de ce numéro de printemps dont le week-end de Pâques ne permettra pas d’écluser la totalité des 130 pages, un dossier sur « culture et développement durable » coordonné par Pierre Gandonnière dont je constate, avec satisfaction, qu’il s’est libéré des mauvaises ondes du papyvore local Latouche. A la carte, une excellente interview de Didier Eribon, une tout aussi intéressante de Romane Bohringer, les confessions de Christine Boutin, l’esprit de Vilar par Philippe Faure ainsi que la prose du pénible et incontournable Ben dont la sur-exposition actuelle devrait conduire à coller des boutons à la moitié des Lyonnais.

Au détour de cette saine lecture du « Coup de grâce », vous apprendrez que notre ancien adjoint à la culture, Patrice Béghain, s’apprête à monter sur les planches pour interpréter le rôle de François Mitterrand dans un spectacle mis en scène par Gilles Pastor. J’ai croisé en début de semaine Patrice qui m’a par ailleurs indiqué que les répétitions commençaient le 10 mai. Un tel sens du détail m’impressionne. De là à voir Patrice Béghain promener un labrador dans les rues de la Presqu’île, coiffé d’un feutre noir et muni d’un cache-nez rouge, il n’y aurait rien d’étonnant. Joyeuses Pâques.

  • « Coup de grâce », numéro 4, 5 euros.

Abonnement, 30 euros, à retourner au 17 rue du Garet, 69001 Lyon.

Lyon, le 3 avril 2010

Photo:DR

20/03/2009

Patrice Béghain

patrice.jpgL’ami Patrice Béghain, notre ancien adjoint à la culture, semble rattraper le temps perdu. En effet avant d’en savoir plus sur le dictionnaire historique qu’il s’apprête à publier d’ici quelques temps, il nous propose « Le cours du fleuve fait le mien », une série d’entretiens avec Nelly Gabriel et Jean-Pierre Saez qui nous permettra de se délecter sur son parcours d’homme de culture mais probablement également sur son point de vue sur le cours du fleuve et donc sur le cours des choses. En témoigne le fait que le texte principal est suivi d’une « lettre au successeur d’André Malraux » qui devrait mériter plus qu’un détour.

Les lecteurs lyonnais se rendront donc mercredi prochain 25 mars à la librairie Le Bal des Ardents, située rue Neuve, pour dialoguer avec Patrice Béghain. Les autres, ceux du Nord, de Paris, de Toulouse ou de Bordeaux pourront se tourner directement vers son éditeur lyonnais afin de se procurer l’ouvrage d’un témoin important de l’action culturelle et artistique.

  • Patrice Béghain, « Le cours du fleuve fait le mien »

Espace Pandora 7, place de de la paix, Vénissieux 04 72 50 14 78 espacepandora@free.fr

Lyon, le 20 mars 2009.

Photo:DR

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu