Avertir le modérateur

31/07/2010

J comme "Juliet, Naked"

J.jpg

Simple effet du hasard, alors que Nick Hornby nous propose « Juliet, Naked », un roman qui renoue avec le rock, Teenage Fan Club le groupe écossais quasi-fétiche du même Hornby nous livre un album particulièrement intéressant suite à une très longue période de disette puisque, si je ne fais pas erreur, « Songs From Northern Britain » remonte à 1997.

Simple coup du sort, alors que Tucker Crowe, musicien à la tête d’une discographie correcte mais demeurée en plan depuis 1986 continue d’être invisible, un peu à la manière d’un Salinger, c’est dans les WC d’une salle de concert de Minneapolis qu’on pense l’avoir vu pour la dernière fois et c’est, vous l’avez compris, à ce moment là que Hornby nous refile dans les pattes son Duncan, un personnage majeur du nouveau roman de l’auteur de « High Fidelity ». Hornby, un type comme l’indiquait Eric Neuhoff dans Le Figaro « qui écrit sur la musique comme personne » et un écrivain comme le formulait astucieusement J.D. Beauvallet dans Les Inrocks qui excelle dans l’art de raconter des histoires de ménages à trois, le rock ou le foot étant le troisième angle un peu à la manière du « Bizarre Love Triangle » de New Order, autre groupe fétiche de l’écrivain.

Frappa dingue comme nombre de fans peuvent l’être Ducan va donc partir sur les traces de Tucker Crowe entraînant même sa pauvre compagne Annie. Le ménage à trois étant reconstitué encore une fois pour que le pire entraîne le meilleur, avec ce « Juliet, Naked » Nick Hornby nous redit que parfois au pays du rock les abrutis sont rois.

Hornby.jpgA tous je recommande bien entendu la lecture estivale de ce « Juliet, Naked » en précisant toutefois aux plus fauchés ou aux plus radins que, bien qu’étant édité en France par 10/18, ce bouquin n’est pas un livre de poche.

« Juliet, Naked » de Nick Hornby, traduit par Christine Barbaste, 10/18, 19 euros


New Order - Bizarre Love Triangle
envoyé par aquanote. - Clip, interview et concert.

Lyon, le 31 juillet 2010.

06:28 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : duncan, mineapolis, nick hornby, livre, roman, lyon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

14/07/2010

B comme "Bouquins de l'été"

B 4.jpg

Empilés à droite comme à gauche, en délicatesse on ne sait parfois pas trop pourquoi, à la limite de l’abandon, ils attendent sagement, sans trop broncher, que l’été arrive. Achetés lors d’une descente couteuse dans une librairie lointaine, récupérés à l’occasion d’un salon ou bien stokés dans l’attente de jours meilleurs, ces bouquins qui ne se la ramènent pas accompagneront comme chaque année nos mois de Juillet et août. Voici la liste de ceux qui se morfondent chez moi et qui seront, soyons réalistes, invités à être rejoints par d’autres au gré de nos visites dans les librairies. Dans le désordre le moins significatif voici …

  • - Jean Haëntjens, « Urbatopies », L’aube, 2010
  • - Craig Johnson, « Le camp des morts », Gallmeister, 2010
  • - John Robb, « Manchester music city », Rivages, 2010
  • - Dan Berger, « Weather Underground », L’échappée, 2010
  • - Thomas Bernhard, « Mes prix littéraires », Gallimard, 2010
  • - Frederic Rouvillois, « Le collectionneur d’impostures », Flammarion, 2010
  • - Nick Hornby, « Juliet, Naked », 10-18, 2010
  • - Jean-Noël Coghe, « Rory Gallagher », Castor music, 2010

Lyon, le 14 juillet 2010.

09/07/2010

A comme "Abécédaire"

A2.jpg

Je ne le sais plus vraiment mais c’est probablement pour la troisième fois consécutive que « De Lyon et d’Ailleurs » proposera son abécédaire estival attendu par une très grosse partie de la planète. D’Imelda Marcos à Lydia Lunch, de Thomas Bernhard à Nick Hornby tout en passant par Sydney Govou et Sharon Jones, chaque jour aura droit à son petit billet, pas toujours indispensable, qui accompagnera nos hauts comme nos bas. La politique sera pour l’essentiel mise en sourdine sachant que dès la rentrée il conviendra de retrousser les manches ne serait-ce que pour s’opposer aux mauvais coups du pouvoir.

C’est donc de musique, de sport, de littérature, de ces « pas grand-chose » comme des évènements les plus divers que nous parlerons tout au long d’un été 2010 qui, pour ma part, sera plutôt tranquille et casanier. Je vous souhaite bien entendu tout le contraire, c'est-à-dire des voyages aux longs courts, des aventures aux antipodes, pas trop de coup de soleil et des petits rosés bien frais. En attendant le retour « à la normale » qui se situera le 30 août, je vous laisse aux bons soins de la formidable Sharon Jones qui sera, je vous le rappelle, lundi prochain aux Nuits de Fourvière dans le cadre d’une « Nuit Brooklyn » qui ne devrait pas décevoir.


Sharon Jones live @ Nova
envoyé par Novaplanet. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Lyon, le 9 juillet 2010.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu