Avertir le modérateur

17/08/2010

R comme "Rock and Roll"

R 2.jpg

Depuis quelques temps, le monde du rock connaissait ses prix de tickets prohibitifs, son goût pour les places assises et parfois même numérotées, aujourd’hui les fans les plus friqués exigent d’occuper des places VIP pour assister au concert de leur idole. Il y a peu, le New York Times nous racontait l’histoire de fans qui pour 1750 dollars avaient droit, sur la tournée de Bon Jovi, à un siège au premier rang ainsi qu’une chaise pliante en métal noir dont le coussin était frappé d’un logo rouge et or aux armes du chanteur. Mieux, les répétitions du bébé chantant Justin Bieber sont à l’occasion facturées 350 dollars, pour 800 dollars Christina Aguilera pose pour une photo et pour 900 dollars on peut même dîner avec Les Eagles l’histoire ne disant pas si c’est au restau de l’Hôtel California.

Au terme de son excellent ouvrage « Culture d’en haut, culture d’en bas » sous-titré « l’émergence des hiérarchies culturelles aux Etats-Unis », Lawrence W. Levine, grand spécialiste de l’histoire culturelle, cite avec une certaine délectation Allan Bloom l’auteur à succès de « l’âme désarmée » un pensum réactionnaire qui, en son temps, s’en était pris à « la crise intellectuelle » qui, disait-il, minait le pays et à cette dégénérescence culturelle qui frappait en particulier la jeunesse. La musique classique, pratiquée par ceux qui avaient une bonne éducation, y était saluée, la musique rock symbole de la culture d’en bas, condamnée sans appel. D’ailleurs le réquisitoire de Bloom largement partagé par les élites faisait du rock une musique qui ne contenait « rien de noble, de sublime, de profond, de délicat, de savoureux ou même de décent ». Bloom assurait que la musique rock ne pouvait accueillir que ce qui était « changeant, grossier et immédiat », Bloom précisant que cela vérifiait l’intuition de Tocqueville sur « le caractère de l’art démocratique ». Le rock n’était donc qu’une « nourriture de pacotille pour les âmes », un « phénomène fangeux » bref une « descente aux enfers ».

41%2Br4HoHfxL._SL500_AA300_.jpgJe suis certain que s’il était encore parmi nous, Bloom réviserait sa position, le rock étant devenu parfois « une nourriture de pacotille pour les âmes bien nées ou les blaireaux les plus friqués ».

Lawrence W. Levine, « Culture d’en haut, culture d’en bas », La Découverte, 26 euros.

Lyon, le 17 août 2010.

18/06/2010

Noomiz: nouveau MySpace ?

C’est en parcourant twitter que j’ai découvert récemment la start-up française Noomiz et mon ami Henri Parado m’a conseillé de regarder de plus près ce nouveau site. Ensuite, je suis tombé par hasard sur un tweet de la secrétaire d’Etat Nathalie Kosciusko-Morizet qui m’a convaincu d’y regarder de plus près.

Le site Noomiz propose aux artistes une plateforme de blogging, de rencontre  et des solutions de marketing digital permettant de chiffrer le succès d'un artiste sur le web en mesurant et calculant la propagation d’une chanson sur les réseaux sociaux.

Myspace ayant raté le tournant du web 2.0, du web social, les artistes ont aujourd’hui tout intérêt à envisager d’autres solutions. Noomiz m’apparaît comme une initiative intéressante reste à voir si cela fonctionnera. N’étant pas certain qu’il s’agisse de ce qui se fait de mieux, à vous de fouiner et de m’en dire plus.

Lyon, le 18 juin 2010.

21/11/2009

Transmusicales

transmusicales2009.jpg?w=483&h=322Il est de bon ton désormais de faire la fine bouche sur les « Transmusicales » de Rennes. Pourtant à voir le programme de l’édition 2009 qui se tient du 2 au 5 décembre prochain les chichiteurs devraient avoir le bon goût de la mettre en veilleuse. Inutile tout d’abord d’éplucher la longue liste des musiciens et groupes invités tant du côté du Parc Expo que de l’Ubu. Que des inconnus ou quasi-inconnus dont certains seront probablement, c’est tout le mal que l’on peut leur souhaiter, les gloires de demain. Vous l’avez compris c’est bien là que réside la force des transmusicales de Rennes qui reniflent avec un talent souvent hors-pair les tendances novatrices les mieux cachées.

Moins connues puisque s’inscrivant seulement pour la seconde fois dans l’évènement, les « Rencontres et débats des Trans » sont également des promesses. Autour de « La déclaration de Fribourg sur Les Droits Culturels », l’économie de la musique, l’action culturelle dans les grands territoires et des rencontres sur les musiques actuelles, les « Trans 2009 » démontrent que réflexion politique et action culturelle doivent converger.

Bien que n’ayant pas la possibilité de prendre la route de Rennes au début du mois de décembre, je souhaitais vous signaler la vitalité des « Transmusicales » et même vous encourager à vous y rendre.

  • > « Transmusicales de Rennes », 2-3-4 et 5 décembre 2009

Renseignements sur www.lestrans.com et au 02 99 31 12 10

Pass week-end Parc Expo, 45 euros

  • > Programmation en vrac, Brightblack Morning Light (US), Cass McCombs (US), Detroit Social Club (UK), The Field (Suede), Terry Lynn (Jamaïque), Sollillaquists of Sound (US), Django Django (Ecosse), Naomi Shelton (US)….

Mais aussi The Narcicyst avec son rappeur residant Canadien néanmoins Irakien né à Dubaï, les Turcs de Baris K & Mini et Gooseflesh et les Japanese Popstars venus…. D’Irlande.

  • > Côté Hexagone présence de Popof, Downtown Cuckoo, Push Up, I Come From Pop, West Indies Desire et des dizaines d’autres.

Clics: www.lestrans.com

Lyon, le 20 novembre 2009.

00:37 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : transmusicales, rennes, festival, musique, lyon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/05/2009

Festivals

academie_2009.jpgLe temps des festivals pointe à l’horizon et avant le grand rush estival voici quelques rendez-vous d’avant saison qui méritent d’être signalés histoire de traverser en musique ces mois de mai et juin bornés de ponts et de week-end prolongés. Nous reviendrons en juillet sur ces évènements qui rythment l’été européen mais je voudrais dès à présent m’étonner du fait que « Les Nuits de Fourvière » ne trouvent rien de mieux à faire que de programmer des concerts de jazz au moment ou « Jazz à Vienne » battra son plein. Une première pour le moins inélégante qui, osons l’espérer, ne sera qu’un petit « couac » sans lendemain.

  • 6 mai, Le « Fair tour » passe par Strasbourg avec Moriarty,

Rodeo et Narrow Terence. www.lefair.org

  • 9 mai, Les « Nuits botaniques » de Bruxelles accueillent Andrew Bird et Abd Al Malik. www.botanique.be
  • 15 mai, Dave Holland Quintet invité à « Jazz For Ville » (Alfortville) renseignements au 01 58 73 29 18 et sur www.poleculturel.fr
  • 20 mai, Carl Craig, Laurent Garnier, Matmos, François Virot aux « Nuits Sonores » de Lyon www.nuitssonores.fr
  • 27 mai, « Europavox Festival » de Clermont Ferrand avec Olivia Ruiz www.europavox.com
  • 31 mai, Rodolph Burger, Rachida Taha et Rubin Steiner à Sainte-Marie-aux-Mines pour le Festival « c’est dans ma vallée ». renseignements au 03 89 58 33 10 et sur www.cestdansmavalles.com
  • 19 juin, Le « Sonar » barcelonais propose en tête d’affiche 2009 Grace Jones et Orbital ainsi qu’une kyrielle de formations. www.sonar.es
  • 26, 27, et 28 juin, «Y Salsa Festival » sur l’Ile Barbe avec entre autre les Cubains de Orquestra Aragon.
  • 27 juin, soirée d’ouverture de « Jazz à vienne » avec Youssou N’Dour, Oumou Sangaré et Hank Jones. Informations au 08 12 70 20 07 et sur www.jazzavienne.com

Dès le début juillet il conviendra de planifier nos sorties estivales mais aussi de compter nos sous puisque entre le Main Square Festival (Pass 4 jours à 175 €) et les Eurockeennes (Pass 3 jours à 85 €) le régime minceur de votre portefeuille ne sera pas le même. Voici tout de même quelques-uns des rendez-vous qui méritent considération.

« Jazz à Vienne » du 27 juin au 10 juillet (Youssou N’Dour, Martial Solal, Stanley Clarke et Marcus Miller, Seal, Wynton Marsalis…)

« Rock Werchter » du 2 au 5 juillet à Werchter-Rotselaar (Belgique) avec Oasis, Placebo, Emiliana Torrini, Coldplay, The Streets, Nick Cave… (Pass 4 jours à 169 €)

« Montreux Jazz Festival » avec Oscar D’leon, Steely Dan, Klaxons, Lily Allen, Lauryn Hill, Solomon Burke, John Fogerty, Seal … du 3 au 18 juillet.

« Les Eurockeennes » (Belfort) du 3 au 5 juillet avec Peter Doherty, Prodigy, The Tings Tings, NTM …

« Festival de Nîmes » du 7 au 27 juillet avec Alela Diane, Metallica, Frantz Ferdinand, The Virgins…

« Les Francofolies » (La Rochelle) du 10 au 14 juillet avec Dick Annegarn, Hug Coltman, Sophie Hunger, Thomas Fersen, Cocoon…

« Les vieilles charrues » (Carhaix) occasion unique d’admirer Bruce Springsteen sur scène puisque en raison des travaux la date prévue à la Halle Tony Garnier est annulée.

Du 16 au 19 juillet, Bruce Springsteen, the Killers, TV on the Radio, Charlie Winston…

« Paleo Festival Nyon » (Suisse) avec Placebo, Sophie Hunger, Gossip… du 21 au 26 juillet.

Lyon, le 3 mai 2009.

04/09/2007

Agenda musical de rentrée

medium_fakeoddity_pinKstrasse_cover.jpgAlors que les dernières lumières des festivals d'été vont bientôt s'éteindre, voici quelques dates à inscrire sur vos agendas afin d'entrer en pente douce dans une saison musicale qui s'annonce excellente.

  • 9 septembre, dans le cadre de "Nuits Metisses", je vous engage à faire le voyage de Vénissieux ce week-end pour assister au concert des "Gourmets". Les épattants rappeurs lyonnais s'y produisent avec les "Bijoux de famille" et en plus c'est gratuit.
  • 22 septembre, l'infatigable "Litte Bob" est au festival "Les grosses guitares" à Vaugneray.
  • 25 septembre, le Ninkasi-Kao fête ses 10 ans. Cette première soirée d'anniversaire avec les islandais de "Gus Gus" est à retenir. 
  • 28 septembre, "Pelleas et Mélissandre" à l'auditorium, orchestre national de Lyon sous la direction de Jun Märkl, mise en scène Eric Massé.
  • 4 octobre, c'est au tour de Mediatone de fêter ses 10 ans. C'est à Villeurbanne au CCO avec Eiffel et Fake Oddity.
  • 6 octobre, deux jours plus tard on migre vers le Marché Gare pour un tribute to Mediatone qui devrait rester dans les mémoires.
  • 20 octobre, "Inrocks Indie Club" avec  Electric Soft parade au Ninkasi-Kao
  • 27 octobre, concert exceptionnel de Chick Corea et Béla Fleck à l'auditorium. La première série de concerts prestigieux avec notamment John Surnam le 14 décembre.
Lyon, 4 septembre 2007

21/07/2007

B comme Bron et ses mille et une nuits

medium_B_Abécédaire.2.jpgBron fête cette année le 10ème anniversaire de sa biennale du Fort de Bron imaginée en 1987 par André Fornier avec l'appui de la municipalité. Au fil de ces deux décennies des spectacles utilisant ces lieux magiques ont été proposés avec succès en associant de manière régulière la population Brondillante. Avec pour mémoire, "Les mystères de Paris", "Gargantua", "Capitaine Fracasse" ou "Les histoires extraordinaire" d'Edgar Poe, Bron occupe depuis vingt ans une place originale dans l'offre culturelle estivale. Cette année, l'évènement ne déroge pas à la règle en montant "les mille et une nuits". Jusqu'au 4 août, le metteur en scène André Fornier et le musicien Adel Salameh proposent, fidèle à la tradition instaurée dès 1987, un spectacle déambulatoire qui conduit le public de décor en décor dans les lieux les plus divers du fort sans oublier l'incontournable repas.

En famille, avec des amis, la biennale Brondillante est une excellente destination vers les nuits magiques de l'orient. Une fois dit que le spectacle débute à 19h30 et que le dimanche et le lundi sont relâche, il ne vous reste, pour en savoir plus, qu'à vous diriger vers www.biennale-fort-de-bron.com.

Lyon, le 21 juillet 2007.

07:10 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Bron, biennale, musique, concerts, festival, lyon, ville | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/06/2007

Musique, musiques

medium_Fête_de_la_musique_BO.jpgL’édition 2007 de la Fête de la musique risque encore de vous scotcher tant Lyon propose une nouvelle fois un panorama exceptionnel et complet sur des dizaines de scènes dans nos arrondissements.

Une fois dit que pour connaître cette impressionnante soirée une visite sur www.citizenkid.com ou www.weekylyon.com s’impose, je vous indique quelques-uns de mes choix parmi l’abondante offre concoctée par Jean-Pierre Bouchard et la mission Musique de la ville de Lyon.

On commence par les berges du Rhône et plus particulièrement l’Amphi du pont de la Guillotière avec les rois de la pop lyonnaise, l’association Dandelyon qui, de 19 heures à une heure nous offrira la fraîcheur musicale indispensable (Benjamin Ficher, S., Coming Sonn, Green Olive…).

A quelques minutes de là, sur un créneau horaire identique, comment résister à la scène reggae initiée par Woodstower qui, comme l’an passé occupe la Place Guichard.

Retour dans la Presqu’île et singulièrement dans le 1er arrondissement avec des scènes « classique » (Jardin des plantes), « Jazz » (Opéra de Lyon), « World » ( Terreaux). Ensuite les plus courageux  peuvent monter dans le 4ème pour du « Dub » à la Villa Gillet, redescendre vers la gare Saint Paul pour du rock et enfin prendre un velo’v pour terminer au parc de Gerland avec de l’électro. Pour ce qui me concerne c’est du côté de Fourvière que se terminera sur « la colline à sons » ma pérégrination du 21 juin pour le set de mon ami Nicolas Nourrit dans les jardins du CNR.

Cette Fête de la Musique est aussi marquée dans notre ville par la diffusion gratuite du DVD, « La B.O. de Lyon » imaginé par La mission Musique de la ville et l’association Acte Public. Les 4000 DVD « collectors seront diffusés gratuitement dès cet après-midi, 17 heures, Place Gabriel Péri, Place Carnot, Place des terreaux et devant le la station de métro Saint-Jean. Sur cette deuxième compilation figurent les captations et les clips de plus de trente groupes et artistes. Bonne fête à toutes et tous. 

Lyon, le 21 juin 2007.

06:40 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fête, musique, dandelyon, woodstower, Nourrit, Lyon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/05/2007

6ème continent

medium_Festival_6ème_continent.pngLe temps passe vite puisque 6ème continent signe cette année la 9ème édition du festival.

Du parc de Gerland, aux nouvelles berges du Rhône mais aussi dans les bibliothèques municipales et un peu partout dans le quartier de la Guillotière, dès demain jusqu’au 9 juin ce festival des cultures du monde est centré cette année sur les Rroms et les Tsiganes des Pays de l’Est.

Concerts, débats, expositions, cinéma, contes, comme à son habitude 6ème continent souhaite nous immerger dans une culture riche, tonique et vivante. Parmi les grands rendez-vous qui nous sont proposés on retiendra Kocani Orkestar (Macédoine), sorte de fanfare mixant des influences orientales et funky, Parno Graszt (Hongrie) dont les spectateurs du Paléo Festival de Nyons se souviennent encore, Urs Karpatz formation d’une dizaine de musiciens qui évolue entre nostalgie et énergie sans oublier No Mad ?, Zaragraf, Gypsy Sound System, DJ Guetano (en After au Ninkasi). Côté cinéma on reverra avec plaisir « Latcho drom » de Tony Gatlif et pour ma part je découvrirais avec intérêt « Qui a peur des Tsiganes roumains » un documentaire d’Evelyne Ragot, sorte de « road-movie » de la précarité d’une famille originaire de Roumanie.

Pour tout savoir sur le festival, sur la programmation du off et sur « quartier en fête » se tourner vers le site www.sixiemecontinent.net

Lyon, le 28 mai 2007.

20/05/2007

L’heure de la sieste

medium_Nuits_sonores.jpgFidèle à la tradition, le festival les Nuits Sonores organise cet après-midi à partir de 11h00 jusqu’à 21h00 au Parc Georges Bazin dans le 3ème arrondissement ses célèbres siestes sonores. Après quelques jours d’hyperactivité binaire, les festivaliers apprécieront, bercés par la musique de quelques D.J. qui les coucouneront, de s’allonger dans l’herbe et de tomber peu à peu dans les bras de Morphée (Gassad Her, Hubert Petit homme, Fred Gone, Max le sale gosse, Jose Lagarellos, P. Moore et flore).

Final sympathique et convivial d’un festival qui a connu une fois de plus un magnifique succès, ces siestes sonores nous permettront de terminer ce week-end agité en pente douce histoire d’être en forme pour aller au boulot demain matin.

Juste une précision, les places de parking étant limitées dans le secteur, il est préférable de prévoir du co-voiturage.

Bonne journée et bonne sieste.

Lyon, le 20 mai 2007

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu