Avertir le modérateur

15/08/2010

Q comme "Quiès (boules)"

Q.jpg

En ce quinze août, je me dis qu’il est encore peut-être temps de convaincre certains de s’intéresser à la cause de leurs oreilles. Je m’adresse ainsi plus particulièrement à celles et ceux qui fréquentent les concerts à décibels ou qui écoutent leur mp3 du matin au soir.

Le CRDP (Centre Régional de documentation pédagogique) de Poitou-Charentes vient d’éditer un DVD destiné à sensibiliser les lycéens aux risques auditifs liés à la pratique et à l’écoute de la musique. Je ne sais pas si le pédagogique document poitevin est à la hauteur mais, pour ce qui me concerne, je veux me borner à dire le plus grand bien des boules quies, ces petites gommes que l’on se fourre dans chacune des oreilles et qui vous épargneront plus tard d’être dans la situation d’un Pete Townshend, les royalties de fin de mois en moins.

Croyez-moi, écouter Motörhead ou Rammstein avec des boules est non seulement la garantie de protéger son tympan mais aussi la possibilité d’apprécier beaucoup plus la musique. On ne dira donc jamais assez de bien de ce pharmacien parisien, dont je ne connais pas le nom, qui, en 1918, mit au point des boules dites « Quies » pour « calme » et « quiétude ». A l’origine mélange de cire et de coton ces boules qui s’appelleront un temps « sourdine » vont connaître quelques améliorations qui permettront à la marque de traverser les temps. Aujourd’hui on fabrique 60 millions de boules par an. Elles sont en silicone et doivent vous accompagner à chacun de vos concerts. Ne me dites pas merci !

« Hein ? », DVD de sensibilisation aux risques auditifs, CRDP de Poitou-Charentes, 6 rue Sainte-Catherine, 86034 Poitiers cedex. lib.crdp86@poitiers.fr (tel 05 49 60 67 60)

Lyon, le 15 août 2010.

07:43 Publié dans Sur le stade... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concerts, crdp, motörhead, rammstein, dvd, poitou charentes, lyon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/05/2007

Mötorhead

medium_Mötorhead.jpgLemmy et son combo débarquent ce soir à la Halle Tony Garnier. J’avoue, et c’est peu dire, ne pas avoir une grande passion pour ce genre de musique et parfois même une véritable aversion pour les propos, la bimbeloterie et l’imagerie de Mötorhead.

Ian Fraiser Kilmister, alias Lemmy, et sa soixantaine bien sonnée fait pourtant partie du panorama du rock britannique depuis des lustres et nul ne pourrait contester le strapontin qu’il occupe dans le panthéon-rock, au fond, à droite, assis sur une caisse de bière.

Les excellentes éditions Camion Blanc nous proposent la traduction française de « White line fever » l’autobiographie de l’homme de Motorhead qui mérite, et cela vous surprendra peut-être, la lecture malgré la frime d’usage, le machisme ambiant et le soin parfois artificiel apporté à la défense et l’illustration de sa légende.

Enfance sans père, rétif à l’école, né rebelle, alcool, drogues, souvenirs de tournées et femmes, tout y passe avec, il faut le dire une distanciation et un humour salutaires en général peu présents dans de tels exercices quand ils sont pratiqués par des rock-stars plus huppées. 

Oubliés les dérapages politiques inacceptables ? Pas vraiment.

Oubliée la carrière chaotique et avinée ? C’est impossible. Cela étant, ce n’est pas gagné, mais il n’est pas du tout incertain que je fasse mon petit tour par la Halle ce soir, histoire de me remettre entre les oreilles « Ace of spades » ou « Overkill ». 

Lyon, le 27 mai 2007.

08:00 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Mötorhead, lemmy, rock, hard, hard-rock, lyon, halle | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu