Avertir le modérateur

22/06/2010

Le maillot et le fromage

equipe-de-france-multi-machin.jpgLes amis avec qui je regarde et donc commente les matchs de foot le savent je n’ai jamais aimé cette équipe de France là et ce depuis le début de l’ère Domenech. Venus essentiellement de clubs européens dans lesquels ils peuvent briller ce ne sont, en équipe nationale, que des mercenaires indignes du maillot et qui d’ailleurs ne chante même pas la Marseillaise. On découvre aujourd’hui ces personnages malhonnêtes ou mal finis pour les plus excusables qui, à de rares exceptions, composent l’équipe de France. Par ailleurs les systèmes mafieux existent aussi dans l’équipe de France où les caïds font et défont la composition de l’équipe. Hier ils s’appelaient Zidane ou Dugary et ils avaient un certain niveau, aujourd’hui on est tombé au plus bas avec Anelka ou Ribery. Et face à eux un sélectionneur sans classe, incapable d’imposer ses choix au point d’oublier Benzema ou Nashri et de laisser Gourcuff sur le banc. Mais tous ces gens là sont grassement payés et ont passé un beau séjour dans un très bel hôtel sans être ennuyé par les supporters ces emmerdeurs qui veulent des poignées de main et des autographes. Tout cela au fond n’est que le reflet de la société bling bling d’aujourd’hui où seul le fric règne…et ils en ont beaucoup. Les français qui dans leur majorité ne manquent pas de bon sens ont bien compris tout ça et ont vite ignorée cette équipe qui n’a de France que le nom. Aussi le résultat du match contre l’Afrique du Sud n’a plus d’importance car même en cas d’impossible miracle personne ne croit plus en ces joueurs. Il est donc temps de revenir aux fondamentaux et de constituer un groupe de joueurs ambitieux pour eux même et pour le pays. Un groupe dont l’ossature repose sur le club qui s’impose en championnat. Ce sera la charge de Laurent Blanc. Pour réussir il aurait besoin d’un grand renouvellement à la tête de la Fédération où sévissent des hommes ayant dépassé la limite d’âge et surtout de compétence. Il faudrait leur faire lâcher leur fromage, mais c’est là une autre affaire.

Philippe Dibilio

Photo: DR/FFF

 

11/06/2010

Ceinture

fond-ecran-equipe-de-france.jpgJe viens de rejoindre Gérard Collomb à Francfort pour les cérémonies commémoratives du 50eme anniversaire du jumelage entre nos deux villes – le risque est donc grand que nous faisions ceinture, ce soir, pour la diffusion de la rencontre France-Afrique du Sud. Réunions bilatérales, mise en lumière par la ville de Lyon de la Fontaine « Oktogon-Brunnen », coopération entre l'ENS Lyon et l'Université Goethe, visite de réalisations urbaines sont au programme d'un séjour également marqué par l'intervention du Maire de Lyon au Symposium sur les « stratégies d'agglomération et de la gouvernance métropolitaine ».

Pour revenir à l'équipe de France, après les deux premières rencontres amicales mais bien modestes, puis la defaite face à la Chine, nos craintes sont intactes. Même si Ribery, Toulalan et une petite poignée d'autres peuvent nous maintenir un moral pas trop en berne, convenons que  «devant » comme « derrière » l'équipe nationale inspire plus d'impuissance et d'approximation que de confiance.

Etant donné qu'en football, pour gagner, il suffit de marquer au moins un but de plus que l'adversaire on se demande qui pourrait, dans les rangs de l'équipe de France, glisser au fond des filets le ballon. Ni Anelka, Govou, Gourcuff, Malouda et même Ribery ne possedent pas pour l'instant cette force. Les Gignac ou Cissé, legitiment vautrés sur la banquette, ne peuvent guère en rever. Reste alors William Gallas notre plus certain atout offensif dont seul le mollet nous apporte jusqu'à ici satisfaction. Verdict ce soir.

Francfort, le 11 Juin 2010.

09/06/2010

Mobilisation

fifa_mondial_2010.pngCette semaine nous n’avons pas le choix : il faut être derrière les bleus à la veille du match contre l’Uruguay. De Sophiane Abou, le gentil organisateur des soirées de Zahia, avec les footeux en particuliers qui le clamait sur Europe1, aux ministres de la République incités par Luc Chatel à la plus grande solidarité c’est clair pas une voix ne doit manquer, on se demande d’ailleurs comment se fait-il que Sarkozy n’y soit pas encore allé de son couplet. Pas une voix ne doit manquer mais plus encore aucune critique n’est permise. Alors pensez vous quelle trahison représente la remarque de Rama Yade sur le coût exorbitant de l’hébergement des joueurs en Afrique du Sud. Le tollé est général du président de la fédération à la ministre des sports plus quelques autres tous habitué aux facilités offertes par leur organisme de tutelle, ils y vont de leur cri du cœur : il n’ya rien à dire c’est la FIFA qui paye. Quel bel exemple d’esprit de responsabilité et dire que Marie George Buffet est allée mêler sa voix à ce concert. Et puis ces joueurs qui sont censés nous représenter rien n’est trop beau pour eux. En fait cet appel à la mobilisation tombe à pic pour en faire oublier une autre qui se tisse contre la réforme des retraites et qui fait ce mois encore plonger la côte de popularité de Sarko et de son premier ministre. Les bleus lui servent au moins à ça. Pour le reste c’est peu dire que je n’aime pas cette équipe de mercenaires qui ne chantent même pas la Marseillaise et portent le maillot bleu dans le seul but d’améliorer leur prix sur le marché. Ces joueurs sans engagement ni cohésion drivés par un entraineur surtout enclin à la provocation. Je ne me sentirai donc pas coupable de ne pas m’inscrire dans le bel élan bleu blanc rouge un peu trop convenu pour moi, je garde ça pour d’autres circonstances.

Philippe Dibilio

05/09/2009

La tête à Raymond

foot-euro-2008-raymond-domenech.1213101503.jpgCe soir contre la Roumanie, mercredi contre la Serbie, les Bleus jouent gros, puisqu’il s’agit de leur qualification pour le Mondial Sud-Africain. Battus 3 à 1 en Autriche dès l’ouverture de ces éliminatoires, les Gourcuff, Henry, Anelka, Benzéma, restent sur un pitoyable 1- 0 aux Iles Féroé.L’affaire se présente donc mal.

Cette élimination annoncée par certains, souhaitée par tant d’autres, offre tout de même une vraie perspective de satisfaction a beaucoup : la tête de Domenech. A lire entre les lignes des déclarations des uns comme des autres, tout montre que derrière cette probable élimination, passer par les armes le sélectionneur est le seul enjeu qui vaille. Tout est d’ailleurs bon pour charger Domenech. Sa personnalité insaisissable, ses attitudes perverses, son arrogance, son ton méprisant, son insolence sont pointés du doigt sans oublier sa désormais légendaire incompétence. Rendez-vous compte, ce type dispose des meilleurs joueurs du monde - c’est normal, ils sont Français - et il n’est même pas capable de les faire gagner. 4-4-2, 4-3-3, dans les rades et les rédactions du pays on démontre chaque jour que Domenech est le maillon faible du football français. Le débat est donc clos ce d’autant que les vieux sages de 1998 veulent aussi sa peau et que Saint-Zidane lui-même se serait fait lui aussi sa religion alors qu’il s’est retiré au pays des yaourts.

Face à une telle adversité, que pourrait donc faire ce diable de Domenech pour s’en sortir ? Que pourrait-il dire à sa troupe pour l’électriser avant la rencontre d’aujourd’hui ? Au stade ou nous en sommes, je ne vois qu’un seul argument à suggérer au renégat. Dire aux jeunes loups de l’équipe de France, destinés à pantoufler encore quelques années chez les bleus, qu’en cas d’élimination la première conséquence les concernant serait une baisse de leurs primes et émoluments vu, qu’avant juillet prochain, la Fédération doit renégocier les droits TV de l’équipe de France et ça s’est imparable pour les motiver.

Lyon, le 5 septembre 2009.

Photo: DR

12/09/2007

Tout est bon dans le Puma

medium_Pichot_agustin.jpgJ’ai l’impression que pour l’instant Agustin Pichot, le tonique demi de mêlée et capitaine de l’équipe d’Argentine est la star de cette entame de Coupe du monde de Rugby. Bien entendu la victoire des Pumas sur la France en ouverture de la compétition n’est probablement pas pour rien dans cette notoriété du capitaine de Stade Français. Par ailleurs, au fil des nombreuses interviews que « Cumba » distille dans la presse Française nous découvrons un être cultivé, ouvert sur le monde, un type attachant car humaniste qui arrive, sans problème, à nous faire oublier que certains, du côté du XV de France, sont manifestement avant tout à l’aise dans l’art de promouvoir l’industrie de la salaison, les détergents et les lotions capillaires. 

Après avoir indiqué au Nouvel Observateur que « le rugby est le sport le plus socialiste du Monde » Pichot a livré au Figaro un entretien à Sébastien Lapaque dont je voudrais vous faire déguster quelques tranches qui démontrent aisément que contrairement à d’autres, l’Argentin n’est pas un jambon.

«  J’ai toujours vécu entouré de livres […] c’est en lisant des biographies de Napoléon et de Charles de Gaulle que j’ai connu la France. Et puis il y a eu la découverte de l’existentialisme et des œuvres de Jean-Paul Sartre et de Simone de Beauvoir qui restent très importants en Argentine ». 

Je glisse sur quelques observations relatives à la littérature Argentine et en particulier à Borges pour redonner la parole à un homme qui préfère de toute évidence la fréquentation des livres aux calendriers des dieux du stade.

« Savez-vous » dit Pichot au Figaro « que Victoria Ocampo qui fut la protectrice de Jorge Luis Borges et la grande dame des lettres Argentines avec la Revue Sur, a légué les vastes terrains de sa maison au CASI, mon club de San Isidro, où Ernesto Che Guevara a joué demi de mélée ? »

Je passe les digressions sur la pampa, les territoires indiens et la civilisation des villes pour vus lâcher la conclusion de cet intéressant entretien. « Notre rugby est romantique. Nous sommes à la fois les héritiers du Gaucho, du Général Saint Martin et d’Ernesto Guevarra » nous dit Agustin Pichot.

Avouez que c’est tout de même mieux que : « Notre rugby est mercantile et nous sommes les héritiers de Sarko ».

 
Pour plus d’informations : http://www.apichot.com

10:25 Publié dans Podcasts, Sur le stade... | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Pichot, Rugby, mondial, 2007, XV, France, argentine | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu