Avertir le modérateur

28/02/2011

Adieu

Adieu.jpg
hortefeux-alliot-marie.jpg

23/08/2009

T comme « Trône »

T.jpgImaginez un trône mobile qui, à travers la douce France, va de ville en ville et mène le monarque que vous êtes un instant durant. Un trône rien que pour vous. Un trône accessible sans problème au citoyen que vous êtes pourvu que vous ayez réservé votre place. Un trône moins imposant que celui que l’on imagine sous les fesses du Napoléon peint par Ingres – « Napoléon Ier sur son trône impérial » – mais autrement plus design. Un trône que vous occupez sans parure, face à un miroir qui vous renvoie l’image d’un personnage souriant d’aise et ayant déposé son fardeau. Un trône presque aussi familier que celui sur lequel vous vous attardez chez vous en feuilletant les brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio qu’un ami mal intentionné vous a offert l’été dernier ou le numéro de Courrier International que vous avez laissé tomber de vos mains il y a trois mois. Un trône qui fonce à près de 300 kilomètres à l’heure. Un trône de TGV.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Genoux serrés, mâchoires crispées, parfois un impatient au front bas las de la longueur de votre méditation secoue la porte et tente de vous arracher à cette contemplation qu’il vous est si difficile d’abandonner : quiétude d’un décor d’herbes sèches, eau peinte façon Dali plus bleue que celle qui gronde sous vous, ou encore galets et oiseaux marins prêts à larguer quelque dépôt de guano.

Napoléon Ier.jpg

N’oubliez pas, avant de quitter ce lieu de pouvoir ô combien éphémère, d’adresser une pensée émue aux bâtisseurs de ces trônes ; leur violon d’Ingres à eux c’est le perfectionnement des WC chimiques (une chimie de plus en plus « verte »). Ils se sont ingéniés à trouver des technologies qui permettent d’espacer les vidanges de votre auguste chaise percée et ils ont dégotté de petites bactéries qui se régalent de vos nobles restes. Tout cela afin de porter de plus en plus loin et sans trêve le prestige de la France.

Oubliez Ingres par contre : songez avec soulagement que les quelques instants de majesté que vous avez dérobés à l’Histoire ont échappé à son iconographie trop lourde que seul un certain président saurait aimer : hermine, sceptre, main de Justice façon MAM, aigle et, à défaut d’abeilles, grosses mouches noires et luisantes.

Et si vous ne pouvez oublier l’artiste, retenez ses Odalisques aux vertèbres surnuméraires, son Bain turc, ses cous féminins gracieux et déformés, ses chairs opulentes et orientales, mais de grâce, pas son Napoléon.

Jean-Paul Schmitt

23/05/2008

De l'ordre

fourgon.jpgVous n'en avez peut-être plus le souvenir mais Nicolas Sarkozy avait indiqué son désir de rattacher les gendarmes au Ministère de l'Intérieur. La chose est prévue le 1er Janvier 2009 et la Ministre Alliot-Marie y travaille.

Afin d'accueillir, je l'imagine dignement, les gendarmes dans son ministère, M.A.M. est commanditaire d'un rapport qui va donner lieu, on est jamais assez prudent, à la publication d'un pré-rapport. Ce document est attendu ces jours-ci et il devrait faire parler de lui.

Cette prose rédigée par les Directeurs Généraux de la Gendarmerie et de la Police, qui fuite déjà, aborde non seulement le statut et le maxima de service des uns et des autres mais pointe aussi un petit détail qui devrait aller droit au cœur des policiers.

Le pré-rapport en question indiquerait que les policiers travaillent 200 heures de moins que les gendarmes. Quand on connaît la détérioration des conditions de travail de nos policiers et le non paiement de leurs nombreuses heures supplémentaires, de telles observations risquent de provoquer quelques irritations dans les rangs policiers qui devraient s'entendre dire par Sarkozy « pour gagner autant il convient de travailler plus ». Bref, le syndicat « Synergie » semble avoir l'argument en travers de la gorge puisque, sans attendre la publication de ce pré-rapport que le Ministère appelle « document de travail », il traite de « menteurs » ses rédacteurs.

Pour faire bonne mesure et amadouer certains policiers, le Ministère indique que le rapport si redouté fait également état d'un différentiel de pouvoir d'achat en défaveur des flics mais uniquement pour ceux de la région parisienne.

Morale de cette histoire, les policiers de province sont non seulement des fainéants mais aussi des nantis. D'une certaine façon on pourrait donc dire d'eux qu'ils travaillent moins tout en gagnant plus. Il faut vraiment remettre de l'ordre dans tout cela. De l'ordre juste bien sûr.

Lyon, le 23 mai 2008

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu