Avertir le modérateur

19/07/2010

C comme "Couche culotte"

C 3.jpg

C’est de notoriété publique mais, bien que président du groupe socialiste au conseil municipal de Lyon, j’ai quelques solides amis parmi les verts et tout comme Gérard Collomb qui a dès 1995 mis en place une alliance que l’on pourrait qualifier de durable avec les écologistes, je suis toujours persuadé que c’est ainsi que nous devons continuer à imaginer l’avenir de la gauche. Depuis quelques temps, ici comme ailleurs, les relations entre nos partis ne sont pas au zénith et il faudra rapidement en tirer des conclusions tant l’attitude des verts peut parfois générer des problèmes qui prospèrent sur le terrain d’un chauvinisme de parti assez étonnant et, plus grave, une tendance lourde à vouloir récupérer après les victoires électorales systématiquement le bon côté des choses en laissant, le plus souvent aux socialistes, le soin de mettre les mains dans le moteur. Les verts ont donc les mains propres. Leur refus de se salir les pognes est en passe de devenir légendaire pourtant ils ne sont pas les derniers, dans un élan ayatollesque d’un autre temps, à exiger des autres de mettre les mains dans la m…Il y a quelques semaines, ici, une élue verte s’est entichée du combat pour la réintroduction, non pas de l'ours dans les Pyrénées, mais des couches lavables dans les crèches de la ville laissant ainsi aux personnels et aux parents le bon soin de défendre la planète. Recadrée, nullement par les siens, mais par le maire (socialiste), cette élue, au demeurant fort sympathique, fait actuellement profil bas en attendant probablement une prochaine lubie. Donneurs de leçons, s’appliquant rarement à eux-mêmes les bons conseils adressés à la cantonade, les verts commencent à irriter bien du monde et je veux leur dire qu’après quelques trois bonnes décennies d’existence, il serait bon qu’ils décident de quitter l’adolescence en suivant par exemple assez systématiquement le chemin de Dany Cohn-Bendit.

couche_culotte.jpgIl y a peu, je siégeais dans une enceinte à côté d’une personnalité véritable hiérarque vert de la région. Pendant le temps de la réunion, un chauffeur appointé attendait sur le parking submergé par la chaleur, la climatisation du véhicule tournant pendant que l’élu en question distillait ses saintes paroles. Une fois dit qu’utiliser, comme je le fais, un véhicule personnel n’est pas une honte, je suggère à cet élu de changer de pratique et en tout état de cause de se poser dès à présent la question de savoir si dans quelques années il ne compte pas utiliser quelques couches jetables pour son confort personnel et celui de ses proches.

Hautes-Pyrénées, le 19 juillet 2010.

16/10/2009

Cuisine bio

Les verts.jpgLes Verts, dont certains commencent à dire qu’ils ne se sentent plus, viennent de renvoyer François Bayrou derrière ses talenquères. Cette fin de non-recevoir pour une alliance de premier tour lors des prochaines régionales avec le Modem devrait ramener le parti écologiste à la réalité, non pas que Cécile Duflot aurait ainsi fait le mauvais choix, mais tout bêtement parce que cette décision renvoie au véritable bilan que son Parti se doit de tirer des récentes élections européennes.

Ici comme ailleurs, nous étions nombreux, dès le lendemain du scrutin européen, à mettre en garde les Verts sur la véritable nature d’une victoire qui était avant tout celle de Daniel Cohn-Bendit et très secondairement celle des Verts. Depuis pratiquant une sorte de captation d’héritage, les écologistes, Cécile Duflot en tête, faisaient mine de ne pas tenir compte de cet état de fait. A la tête du pactole de Cohn-Bendit, Cécile Duflot, parfois même avec une certaine arrogance, ne cessait de se comporter comme « une nouvelle riche ». Depuis hier la réalité frappe à nouveau la maison verte. Les frères Cohn-Bendit sont furieux et dénoncent « l’esprit de fermeture de leur partie ».

Plus décisif « Europe Ecologie » vient de rappeler au Parti de Cécile Duflot, que « ce ne sont pas les Verts, qui dirigent le rassemblement Europe Ecologie » rappelant par ailleurs à tous que la double appartenance est chose permise, façon sympathique d’indiquer qu’il y a en vérité en France deux partis écologistes, l’un qui s’appelle les Verts, un second nommé « Europe Ecologie ». J’imagine que pendant encore quelques jours, les Verts, Cécile Duflot en tête, vont nous expliquer que cette mini tempête est « un problème de riche ». En attendant, au plan interne grenouillages et tapages vont constituer le quotidien d’un parti qui devra bien annoncer un jour aux français qui sont ses têtes de listes aux régionales. Déjà en Alsace cela sent la tambouille, les amis de Dany cherchant à se rapprocher du transfuge des Verts, l’ancien secrétaire national passé au Modem, je veux parler de Yann Wehrling.

En Rhône-Alpes il y a déjà pléthore de candidats au sein des Verts sans parler du pédagogue Meirieu qui bénéficie du soutien de Cohn-Bendit. A propos de pédagogie, voilà très certainement une bonne opportunité pour l’ancien conseiller de Claude Allègre de passer enfin de la théorie à la pratique.

Lyon, le 16 octobre 2009

26/11/2007

Les noces de la droite lyonnaise

87039dd02e7e1879dbede1f282675135.jpgLes verts viennent donc d’affirmer ce week-end un choix décisif dans le cadre de la préparation des élections municipales lyonnaises. L’expérience initiée dès 1995, poursuivie lors de ce mandat, est donc confirmée. C’est une liste d’union forte de son excellent bilan et porteuse d’un projet dynamique qui va se présenter aux Lyonnais, derrière son Maire Gérard Collomb, en mars prochain.

L’aréopage droitier qui s’agglomère derrière l’UMP Dominique Perben n’est probablement pas secondaire dans ce choix qu’il convient de saluer.

En effet, la semaine passée, placée par la droite sous le signe du bonheur marital, révèle que l’alliance UMP- Million-De Villiers incarne déjà l’errance et générera à coup sûr beaucoup d’inquiétudes parmi un électorat lyonnais modéré. Derrière les sourires cosmétiques et les emphases creuses commencent à suinter dans le camp Perben des réflexes qui inquiètent. Par exemple, lundi dernier, lors de la séance publique du Conseil Municipal, le refus conjoint de l’UMP et du Groupe Million, de voter une subvention au MRAP ne peut que commencer à disqualifier le ménage à trois initié par Dominique Perben. Ce vote négatif, que certains pourraient imaginer comme subalterne, est en vérité un positionnement suspect porteur de dérives car il atteste déjà de l’ascendant des deux lieutenants de Charles Million à savoir Denis Broliquier et Amaury Nardone. Ces deux là n’ont d’ailleurs pas froid aux yeux. Non contents d’imposer ce refus de subvention au MRAP,  ils revendiquent et assument toutes leurs croisades passées comme le refus de voter une aide municipale à la LICRA, à la ligue des droits de l’homme ainsi qu’à l’association étudiante de Lyon III hippocampe qui fait vivre dans la difficulté le devoir de mémoire et la lutte contre le négationnisme.

Jadis l’alliance à la région des amis de Charles Million avec Bruno Golnish avait produit un écœurement jusque dans les milieux modérés sensibles aux traditions humanistes lyonnaises.

Aujourd’hui, nul n’est besoin d’évoquer à nouveau ce coup nocif, l’alliance droitière imaginée par Dominique Perben ne pouvant produire que la même inquiétude.

Convoqués comme témoins de mariage les Lyonnais savent bien que derrière les sourires de circonstance le Groupe Million n’a pas vocation à jouer les bouches trou d’être de simples supplétifs. Avec trois têtes de listes et paraît-il Amaury Nardone en pôle position dans le 6ème arrondissement, le Groupe Million risque de devenir l’âme du projet Perben.

Comment s’étonner alors que dès le lendemain de la noce, certains nouveaux compagnons de Dominique Perben et des personnalités modérées se soient mis à exprimer à haute voix leurs inquiétudes.

Lyon, le 26 novembre 2007.

NB : Le progrès de ce matin nous dit que l’alliance UMP-Million s’est trompée de cible en confondant MRAP et SOS Racisme.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu