Avertir le modérateur

14/05/2010

Nuits Sonores # 3

Jamie_Lidell.jpgSelon la terminologie en vigueur, en ce vendredi 14 Mai, les Nuits Sonores affichent leur troisième nuit au compteur. Il suffit d’ailleurs de voir la bobine de certains pour en être persuadé. Sur les 4 scènes proposées par le Festival Lyonnais au Marché Gare il y a bien entendu ce soir pléthore d’artistes. Entre un Laurent Garnier programmé sur le coup de 23h30 et des Raveonettes susceptibles de monter à 0h15 sur une autre scène il conviendra de choisir ce d’autant que scène 1 le formidable Jamie Lidell doit se produire entre 23h30 et 0h30. Face à cette équation impossible à résoudre il conviendra donc de ne pas se tromper. Pour ma part, par pure curiosité, peut-être d’ailleurs pas si saine que cela, c’est au pied de la scène 3, peu après minuit, que je compte jauger le duo danois qui revisite avec force et actualité le rock and roll des années 50 et 60, vous l’avez compris, je veux parler des Raveonettes dont le nom rime ridiculement si bien avec « Ronettes ».

Les Raveonettes c’est donc Sune Rose Wagner et Sharin Foo, une paire de danois revivalistes qui combine avec une réussite certaine la veine pop des années soixante, façon Phil Spector, la saturation des guitares et le côté parfois crassouilleux de combos comme Jesus and Mary Chain. Convenons, histoire de poser un regard nostalgique sur les éditions précédentes, que, avec les Raveonettes, on est légèrement en deçà des Heavy Trash et autres Violent Femmes c’est pourquoi, pour ceux qui auraient quelques états d’âmes je ne peux que conseiller, presque à la même heure, ce Jamie Lidell peu connu en dehors des cercles d’initiés. L’anglais est déjà à la tête d’une confortable discographie et sa soul teintée de hip-hop mais jamais bégueule face à l’électro mériterait de passer par une reconnaissance du grand public.

Ce soir à Lyon, Jamie Lidell devrait consacrer une belle partie de son show à son nouvel album « Compass » sur le point d’être commercialisé. Enregistré en Californie, à New York et au Canada avec le concours de Feist, de Gonzales mais aussi des Grizzly Bear et de Pat Sansone de Wilco, cet enregistrement semble l’aboutissement de deux longues et difficiles années de travail pour le natif de Cambridge. A vous de voir.

Nuits Sonores, numéro 3 (Sélection)

- Scène 1, Jamie Lidell (23h30) et Unkle (01h00)

- Scène 2, A Place to Bury Strangers (23h00) un groupe New yorkais     compagnon de tournées de Black Motorcycle club et autres Brian Jonestown Massacre, The Ravenettes (00h15)

- Scène 3, Laurent Garnier (23h30 - 03h30)

- Scène 4, carte blanche au Label Dawn Records (22h00 - 4h00)

Lyon, le 14 mai 2010.

Photo: DR

25/04/2010

Attention Ascension

Nuits sonores 2010.jpg

Les ponts et weekend prolongés se font rares cette année et parfois la tentation est grande pour chacun de nous de profiter de l’aubaine à chaque fois qu’une bonne opportunité se présente. Vous me direz, qu’après l’épisode du volcan venant de démontrer le profond sens de l’organisation de Borloo-Bussereau-Kouchner, les Français devraient y regarder à deux fois avant de monter dans un zingue ne serait-ce qu’un weekend. L’ascension fait donc ouvertement partie de ces rares occasions et je me dois de rappeler aux lyonnais qu’il convient de demeurer en ville du 12 au 16 mai et aux autres, ceux « d’ailleurs », de s’y rendre car le pont de l’ascension est traditionnellement celui du festival des Nuits Sonores, 8ème du genre en cette année 2010.

Le festival dédié aux musiques électroniques mais aussi au rock indépendant est probablement l’un des meilleurs en Europe et le Daily Telegraph ne disait pas autre chose en écrivant, « Nuits Sonores in Lyon reckons to be Europe’s top electro-music festival ». Avec ses 2000 artistes accueillis depuis 2003, les 237 attendus pour l’édition 2010, après Barcelone, Manchester et Paris, une carte blanche à Montréal, les Nuits Sonores ne vont pas décevoir des habitués qui retrouveront le bon esprit qui perdure depuis 8 ans et les plus jeunes être étonnés par la qualité des têtes d’affiche. En effet, cette année l’équipe de Vincent Carry accueille Birdy Nam Nam, 2Manydjs, Agoria, Laurent Garnier, Vitalic, Hot chip, Unkle ou Matthew Herbert, les revenants de Gang of Four, anciens leaders de la cold wave politique, le rock popisant mais parfois furibard du duo les Raveonettes, le capharnaum du Jim Jones revue qui après les Violent Femmes et Heavy Trash, pour les éditions précédentes, relèvera dignement le défi indie. Comme le veut désormais la tradition, Les Nuits Sonores proposent un concert spécial le dimanche soir et cet extra en 2010 s’appelle The Residents, les hommes invisibles de San Francisco jouant le dimanche soir au théâtre des Célestins. Je reviendrai d’ici la mi-mai sur cette programmation et en attendant je vous invite à « bloquer » votre weekend de l’Ascension, à consulter le détail de la programmation sur www.nuits-sonores.com et à réserver sur les sites habituels.

Lyon, le 25 avril 2010.

03/05/2009

Festivals

academie_2009.jpgLe temps des festivals pointe à l’horizon et avant le grand rush estival voici quelques rendez-vous d’avant saison qui méritent d’être signalés histoire de traverser en musique ces mois de mai et juin bornés de ponts et de week-end prolongés. Nous reviendrons en juillet sur ces évènements qui rythment l’été européen mais je voudrais dès à présent m’étonner du fait que « Les Nuits de Fourvière » ne trouvent rien de mieux à faire que de programmer des concerts de jazz au moment ou « Jazz à Vienne » battra son plein. Une première pour le moins inélégante qui, osons l’espérer, ne sera qu’un petit « couac » sans lendemain.

  • 6 mai, Le « Fair tour » passe par Strasbourg avec Moriarty,

Rodeo et Narrow Terence. www.lefair.org

  • 9 mai, Les « Nuits botaniques » de Bruxelles accueillent Andrew Bird et Abd Al Malik. www.botanique.be
  • 15 mai, Dave Holland Quintet invité à « Jazz For Ville » (Alfortville) renseignements au 01 58 73 29 18 et sur www.poleculturel.fr
  • 20 mai, Carl Craig, Laurent Garnier, Matmos, François Virot aux « Nuits Sonores » de Lyon www.nuitssonores.fr
  • 27 mai, « Europavox Festival » de Clermont Ferrand avec Olivia Ruiz www.europavox.com
  • 31 mai, Rodolph Burger, Rachida Taha et Rubin Steiner à Sainte-Marie-aux-Mines pour le Festival « c’est dans ma vallée ». renseignements au 03 89 58 33 10 et sur www.cestdansmavalles.com
  • 19 juin, Le « Sonar » barcelonais propose en tête d’affiche 2009 Grace Jones et Orbital ainsi qu’une kyrielle de formations. www.sonar.es
  • 26, 27, et 28 juin, «Y Salsa Festival » sur l’Ile Barbe avec entre autre les Cubains de Orquestra Aragon.
  • 27 juin, soirée d’ouverture de « Jazz à vienne » avec Youssou N’Dour, Oumou Sangaré et Hank Jones. Informations au 08 12 70 20 07 et sur www.jazzavienne.com

Dès le début juillet il conviendra de planifier nos sorties estivales mais aussi de compter nos sous puisque entre le Main Square Festival (Pass 4 jours à 175 €) et les Eurockeennes (Pass 3 jours à 85 €) le régime minceur de votre portefeuille ne sera pas le même. Voici tout de même quelques-uns des rendez-vous qui méritent considération.

« Jazz à Vienne » du 27 juin au 10 juillet (Youssou N’Dour, Martial Solal, Stanley Clarke et Marcus Miller, Seal, Wynton Marsalis…)

« Rock Werchter » du 2 au 5 juillet à Werchter-Rotselaar (Belgique) avec Oasis, Placebo, Emiliana Torrini, Coldplay, The Streets, Nick Cave… (Pass 4 jours à 169 €)

« Montreux Jazz Festival » avec Oscar D’leon, Steely Dan, Klaxons, Lily Allen, Lauryn Hill, Solomon Burke, John Fogerty, Seal … du 3 au 18 juillet.

« Les Eurockeennes » (Belfort) du 3 au 5 juillet avec Peter Doherty, Prodigy, The Tings Tings, NTM …

« Festival de Nîmes » du 7 au 27 juillet avec Alela Diane, Metallica, Frantz Ferdinand, The Virgins…

« Les Francofolies » (La Rochelle) du 10 au 14 juillet avec Dick Annegarn, Hug Coltman, Sophie Hunger, Thomas Fersen, Cocoon…

« Les vieilles charrues » (Carhaix) occasion unique d’admirer Bruce Springsteen sur scène puisque en raison des travaux la date prévue à la Halle Tony Garnier est annulée.

Du 16 au 19 juillet, Bruce Springsteen, the Killers, TV on the Radio, Charlie Winston…

« Paleo Festival Nyon » (Suisse) avec Placebo, Sophie Hunger, Gossip… du 21 au 26 juillet.

Lyon, le 3 mai 2009.

21/03/2009

Nuits sonores # 7

lydia lunch.jpgC’est donc au « Marché Gare » que Les Nuits Sonores 2009 vont établir leur camp de base non sans, comme à leur habitude, proposer leur circuit électronique et quelques « extras » au-delà des limites de l’ancien MIN qui vivra ainsi ses derniers jours dans l’apothéose et la gloire.

Même si pour l’heure, la programmation du « Concert Spécial » est encore sous embargo, l’essentiel de la prochaine édition du festival lyonnais des musiques électroniques et indie est désormais connue. Sans rentrer dans les détails de ce nouveau labyrinthe musical qui sera proposé du 20 au 24 mai, voici quelques-unes des bonnes raisons à faire valoir pour converger vers Lyon au printemps prochain.

Nuit 1 : L’ami des tolliers, Laurent Garnier, ouvrira le bal précédé de Carl Craig sur la scène 1, les ex-sidemen de Björk, à savoir Matmos, se produiront comme François Virot et Psychic TV sur la deux et l’enfant du pays, Agoria, sur la trois sachant que pendant toute la durée du festival la scène quatre sera consacrée à l’émergence avec le concours de MTV.

Nuit 2 : Au travers des onze étapes (gratuites) du circuit électronique on pourra assister aux sets de The Cyber-Mudjahedeens, Sergueï ou O.B. Session mais aussi à des performances vidéo et de danse.

Nuit 3 : Je le sais, l’usure commençant à produire ses premiers effets il conviendra d’afficher une forme quasi- olympique pour accueillir comme il se doit Scratch Bandits, Boss Hog, Ricardo Villalobos ainsi qu’une grosse quinzaine d’artistes.

Nuit 4 : Malgré la fatigue naissance, il faudra encore plus s’activer pour aller au pied de l’une des quatre scènes assister à la prestation attendue de Miss Kittin & The Hacker mais aussi au shows de revenants tels que Teenage Jesus and the Jerks ou Lydia Lunch accusés de reconstitution de ligue dissoute.

Une fois dit que chaque scène accueille, telle une noria, des formations de 22h00 à 5h30 chaque nuit, vous comprendrez aisément que pour connaître l‘ensemble de la programmation de ces Nuits Sonores 2009, il convient de se reporter au site www.nuits-sonores.com;

D’ici ce week end fatidique du 20 mai les plus impatients se mettront en jambe lors des « Echos Sonores » prévus à la Plateforme du Quai Augagneur, en particulier pour le numéro 70 avec General Elektricks, Black Joy et Boolimix le 27 mars 2009.

Lyon, le 21 mars 2009

Photo:DR

22/09/2007

Marsatac

medium_Marsatac.jpgDepuis hier, 21 septembre, avec la soirée inaugurale qui devait être consacrée à Pierre Henry, Marsatac, l'événement musical marseillais, nous rappelle à son bon souvenir. N'allez pas dire que je vous alerte au dernier moment puisque je vous recommande ce samedi les soirées du 28 et du 29 septembre c'est-à-dire l'invitation à une virée marseillaise vendredi et samedi prochains.

Au programme de l'édition 2007, du bon voire même du très bon puisque vendredi à l'Espace Saint-Jean, on nous propose entre autre " Divine Comedy", "Architecture in Helsinki" et "the dead 60's" et le lendemain, sur le même site,  un plateau imposant  dont je ne veux retenir que les étonnants "Cinematic Orchestra" qui, je l'espère, produisent des prestations scéniques aussi intéressantes que leurs enregistrements.

Cela étant si vous ne pouviez vous rendre hier soir à Marseille, pour l'Echo Sonore 44, Arty Farty, l’association support des Nuits sonores, organisait vendredi à la plateforme du 4 quai Augagneur, « border community » avec Nathan Fake (Londres), Petter (Stockholm), Nil (Lyon) et José Lagarellos (Lyon).

Puisque nous en sommes aux Echos Sonores, j’en profite pour vous donner la programmation du dernier trimestre 2007.

En Octobre, Echo Sonore 45 avec Miss Kittin et the Hacker, Echo Sonore 46 avec Radioclit et Jean Nippon.

En Novembre, Echo Sonore 47 avec Justice, Echo Sonore 48 avec James Holden et Jake Fairley, Echo Sonore 49 avec Marky + Switch + Natty bass et Flore.

En décembre, Echo Sonore 50 avec José Lagarellos, Echo Sonore 51 avec Laurent Garnier.

Lyon, le 22 septembre 2007.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu