Avertir le modérateur

16/10/2010

Benz-Benz-Benz.

l'original couleur.jpgA l’instar de ce que peuvent faire les équipes du Festival « Les Nuits Sonores », « l’Original », le grand rendez-vous hip-hop du Printemps Lyonnais, se décline tout au long de l’année. Comme il ne suffit pas de s’en féliciter voici donc le détail des initiatives prises par « l’Original » dans notre ville et ce, seulement, jusqu’au 15 novembre.

> Lundi prochain, 18 octobre, 20h au Transbordeur, pour la première fois à Lyon le pionner du Smooth jazz Lonnie Liston Smith. Tarif 18 euros, première partie Karmen Dellie.

> Mercredi 20 octobre, toujours au Transbordeur mais à 19h30, Casey + Black Milk + Solillaquists, autrement dit 3 heures de hip hop pur sucre pour 18.50 euros.

> Mercredi 27 octobre, KRS One est pour la première fois en ville. Les spectateurs du Ninkasi Kao pourront aussi faire la fête au fondateur de Boogie Down Productions. 28 euros, Fisto et Larson en ouverture.

> Pas le temps de respirer et « l’Original » attaque novembre le dimanche 7 en proposant Ryan Leslie au Kao, un artiste qui, non content de produire Beyonce, Mary J Blidge ou Snoop Dog, propose une savante mixture de hip hop, Rn B et sont en direct live. 28 euros, 19h30.

> Lundi 15 novembre, huit jours après Ryan Leslie, on change d’approche avec la venue, également pour la première fois à Lyon, de Rahzel - DJ JS-One, l’ex-Roots étant paraît-il irréprochable surs scène. 13 euros, 20h toujours au Ninkasi Kao avec Oddatee en ouverture.

Renseignements sur www.loriginal-festival.com


KRS one live in Paris 29/06/07 (Elysée montmartre)
envoyé par ownerz. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Lyon, le 16 octobre 2010.

02/04/2009

Bouclez les enfants

ice cube.jpgAttention, avec « L’Original » le Hip-hop déboule et samedi O’Shea Jackson, alias Ice Cube, sera en ville. Ice Cube c’est du lourd. Pire que cela c’est la West Coast et qu’est-ce qu’il y a de pire sur la côte ouest, les moins ignorants le savent bien, il y a South Central, le quartier des gangs et des « guns ». Celui des émeutes, des règlements de compte. Celui de Ice Cube, bref, bouclez vos enfants à la maison, fermez la serrure à double tour, tirez les volets. Ice Cube à Lyon c’est un peu comme si la moitié de Vaulx-en-Velin débarquait dans une boom du mercredi après-midi dans le quartier d’Ainay. Que l’on se rassure le rappeur est devenu sage. Il bosse depuis des lustres à Hollywood, rêve de produire des séries télévisées et s’il fait encore le méchant sur scène c’est parfois pour le show et toujours pour le business.

Cela étant, et je m’adresse aux ignorants, la venue d’Ice Cube à Lyon est un évènement. Le Cube de glace est une sorte de mythe, un des grands noms apparus avec la lame de fond du Rap des années quatre-vingt. Avec ses compères Dr Dre et Eazy-E il fonde N.W.A. (Niggaz With Attitude) pour atteindre les sommets de la notoriété en 1989 avec un album demeuré mythique, le célèbre « Straight Outta Compton ». Le gangsta rap californien était né et à coups de provocations, le single « Fuck tha Police » étant un des morceaux de bravoure du groupe, NWA va écumer les poches d’une jeunesse en mal de sensation. D’une certaine façon Ice Cube et ses amis fondent la binbeloterie idéologique du rap méchant avec ses filles faciles, ses flics racistes, ses flingues, la violence et ses dollars.

Entamant une carrière solo, Ice Cube va utiliser avec des hauts et des bas les mêmes ingrédients pour faire prendre la sauce. Controverses, polémiques, protestations vont émailler une carrière qui va très vite se tourner vers le cinéma. Ice Cube va trouver les rôles (de méchants) qui lui conviennent et on n’entendra qu’épisodiquement parler du rappeur dans les colonnes des magazines musicaux. Membre VIP de la Nation of Islam de Louis Farrakhau récemment rejointe par le rappeur lubrique Snoop Dogg, Ice Cube est entrain de faire son come-back musical avec un album jugé comme un retour aux sources et cerise sur le gâteau il devrait bientôt incarner au cinéma le rôle de Barracuda jadis tenu par Mister T dans la série Agence tous risques. Tout un programme.

A quarante ans le méchant Ice Cube fait un dernier tour de piste et j’espère qu’il sera à la hauteur de l’attente d’un public qui sera conquis d’avance, un public parfois échaudé par certaines prestations bâclées de quelques-unes des plus grandes stars du rap.

L’Original, renseignements au 06 99 30 70 19 et sur www.loriginal-festival.com

· Jeudi 2 avril, Oxmo Puccino au Transbordeur

· Vendredi 3 avril, Medine + Scred connexion au Transbordeur

· Samedi 4 avril, Ice Cube au Transbordeur

· Dimanche 5 avril, ROHFF + Casus Belli au Transbordeur

Lyon, le 2 avril 2009

Phot:DR

29/03/2009

Selection d'Avril

herman.jpgAprès un hiver plutôt frisquet sur le plan de la programmation, les semaines qui s’annoncent devraient nous apporter un nécessaire réchauffement de la planète musicale lyonnaise.

Avec les Festivals « L’Original », « Reperkusound » et les « Nuits Sonores » chacun devrait pouvoir trouver son petit bonheur en ce printemps naissant. Nous aurons probablement l’occasion d’y revenir, je me borne donc aujourd’hui à pointer quelques dates encore une fois dominées par ce renouveau Folk (Americana ?) jusqu’ici improbable mais désormais dominant au point parfois de friser l’indigestion.

Cela étant du beau monde pour faire escale, entre Saône et Rhône et aux alentours, en ce mois d’Avril.

Le 3 avril, Alela Diane est annoncée au Rail Théâtre, un choix sympathique pour la salle du 9ème arrondissement mais surprenant pour une artiste qui bénéficie d’un appui médiatique plus que consistant. On pouvait s’attendre à un Transbordeur ou à une salle Rameau. Il faudra donc aller dans le quartier de Gorge de Loup pour applaudir la neo-folkeuse. Le jeudi 9 avril, direction plein ouest vers St-Etienne et plus particulièrement au « Fil » (20, boulevard Thiers) pour aller à la rencontre des indispensables Herman Düne forts de leur excellent ultime album paru l’automne dernier. Respectivement les 24 et 28 avril, le Transbordeur accueille The Ting Tings puis le retour des Babylon Circus, une façon sympathique de patienter pour, cette fois là, tracer plein sud vers l’Epicerie Moderne. Le 30 avril, Andrew Bird s’y produit et il est donc prudent de réserver, cela évitera pour quelques-uns d’entre-vous de se retrouver sur le parvis, tristes et seuls, comme pour Calexico il y a quelques semaine de cela.

J’en connais certain(e)s qui craquent pour Emily Loiseau. Emily jolie sera le 13 mai à la salle Rameau à l’invitation des Mediatone (www.mediatone.net) qui, une fois de plus, nous démontrent qu’ils ont l’esprit large.

Lyon, le 29 mars 2009

Photo:DR

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu