Avertir le modérateur

09/05/2010

Il venait d’avoir 18 ans … (chanson)

bachelot-roselyne-video-martine-aubry.jpg?w=300&h=199Bachelot et Yade ne veulent pas d’un mis en examen portant la tunique nationale lors de la coupe du monde de football qui s’ouvre le 11 juin prochain. En indiquant cela nos courageuses ministres sont certaines de tenir bon puisque Franck Ribery et surtout Karim Benzema ne seront auditionnés par les policiers de la mondaine qu’après leur retour Sud-Africain. L’honneur est donc sauf. Celui des ministres, celui d’une police se montrant compréhensive et d’une justice connectée au réel. Ce n’est probablement pas plus mal ce d’autant que cette affaire de « proxénétisme aggravé » est le produit de quelques fuites et d’hallucinants contours.

Hallucinant, quand on considère qu’il s’agit d’un jeune homme de 18 ans, fréquentant trois fois, dont une seule tarifée, une jeune fille de 17 ans. Hallucinant quand on remarque que ce délit de « sollicitation de relations sexuelles avec une mineure » est passible de trois ans de prison. Hallucinant car il conviendrait que ce jeune homme de 18 ans ait agi en connaissance de cause, c'est-à-dire parfaitement conscient que Zahia était une mineure de 17 ans.

Avouez qu’il serait plaisant que nos deux tuniques bleues reviennent d’Afrique du Sud avec le trophée, l’un fort de six passes décisives l’autre d’une demi-douzaine de buts. Bachelot et Yade nous expliqueraient alors que c’est un évènement majeur pour le pays et que certains incidents mineurs intervenus avant la compétition ne peuvent ternir la joie collective d’un peuple rassemblé, l’équipe de Raymond Domenech ayant pour l’occasion passée avec succès son examen d’entrée dans la légende.



Dalida "Il venait d'avoir 18 ans"
envoyé par delamote. - Regardez plus de clips, en HD !

Lyon, le 9 mai 2010.

Photo: DR

07/07/2009

Rêves

karim-benzema-marque-un-but.jpgJe ne voudrais pas laisser passer la balle en profondeur et dans l’axe que m’a lancé Jean-Yves Sécheresse en évoquant la semaine dernière le transfert en urgence de Karim Benzema au Real de Madrid.

L’explication à l’eau de rose qu’il a lu dans l’Equipe s’adressait sans doute aux midinettes qui lisent ce journal, s’il y en a, elle aura aussi le mérite de réconcilier le président de l’OL avec le quotidien sportif. Car la réalité est beaucoup moins romantique. Si Jean-Michel Aulas n’a pas attendu une nouvelle offre de la part de Manchester United et peut-être perdu au passage 10 à 15 millions d’euros ce n’est pas seulement pour permettre au petit brondillan de réaliser son rêve mais parce qu’il y avait urgence « comptable ». La transaction s’est réalisée le 30 juin dernier jour de l’exercice financier du club et les 35 millions encaissés permettent de le présenter en équilibre ou presque sinon il eut été déficitaire. Dans ce cas l’image du club le mieux géré de France en aurait pris un coup et celle de son président aussi. Les actionnaires comme les petits porteurs n’auraient pas apprécié non plus.

Cet épisode conforte l’image d’un club qui voit son statut de patron du foot français se brouiller, sur le terrain au vu des difficultés à frapper un grand coup en matière de recrutement mais aussi sur le plan financier. Voilà qui augure d’une saison de tous les dangers.

Mais pour ce qui concerne le sport l’heure est au Tour de France. A ce propos j’ai particulièrement aimé les propos de Roger Pingeon, vainqueur en 1967. Le bressan nous dit dans un viril franc parler combien la TV a tué le charme de la Grande Boucle. « Je regarde la première étape de montagne en espérant qu’il se passe quelque chose et il ne se passe rien » déclare-t-il « Les coureurs veulent à tout prix se montrer à la télé. Qu’importe s’il y a encore 200kms ou des cols pourvu qu’on passe à l’image. Le sponsor est content. Les cracks sont obligés de suivre ce train d’enfer et ils sont dans le rouge quand arrive la montagne. Nous, nous courions davantage en pro » en pros du vélo pas en hommes sandwichs lui qui a porté le maillot d’une équipe régionale. Quant à la question du dopage il l’aborde sans complaisance en souhaitant que l’on supprime les contrôles tant tout cela est pour lui hypocrite. « Chaque fois on parle d’un coup de filet à venir concernant cinq ou six coureurs et chaque fois on en prend un… il y a des pressions qui font que certains sont blanchis… qu’on ne me parle pas de lutte contre le dopage. » Quant au nombre de spectateurs le grand bressan a une idée sur la question : » si on faisait un sondage sur ceux qui piquent un roupillon devant la télé on serait impressionnés. » Il lance peut-être le bouchon un peu loin notre Roger national mais il n’a pas fondamentalement tort. Enfin que ce soit à propos du foot ou du vélo il y a de quoi tuer nos rêves de gosses mais heureusement pour lui Benzema a pu réaliser le sien.

Philippe Dibilio

Photo: DR

03/07/2009

Le foot expliqué aux enfants

Benzema_19.jpgA lire l’Equipe d’hier à propos du transfert de Karim Benzema on ne peut que sourire. Dans la nuit de mardi à mercredi, nous dit-on, le Real et l’OL se seraient entendus, autour d’une somme de l’ordre de 35 millions d’euros, pour que l’attaquant de Lyon fasse le voyage aller pour Madrid. Et Manchester United dans tout ça me direz-vous ? Le quotidien de référence aborde bien entendu la question en citant « un proche du dossier » qui nous dit, pour parler court, que Sir Alex est un Lambin et que l’offre anglaise qui était de 50 millions d’euros serait parvenue trop tardivement. A l’OL c’est comme ça. C’est le plus rapide qui emporte le morceau et peu importe qu’entre les deux offres on trouve la bagatelle de 15 millions d’euros. Le vieux Fergusson même bardé de livres n’avait qu’à se grouiller. Benzema ira donc au Real, l’OL abandonnant par pur amour de la vitesse quelques 15 millions d’euros. En vérité dans ce genre de transactions, si on consulte bien l’Equipe, la vitesse n’est pas le seul atout. Le volet psychologique est d’importance.

L’Equipe nous explique donc que dans toute cette affaire c’est le charme légendaire de Florentino Perez, le patron du Real, qui a fait la différence. Karim y aurait « succombé » (Sic !). Vous voyez d’ici le tableau, Jean-Michel Aulas expliquant à Karim « Petit, Le Real cela semble te plaire alors, allons pour le Real » et le président de l’OL accélérant la manœuvre pour que Sir Alex ne vienne pas compliquer la situation.

A ceux qui pensent encore que le foot est une sorte de Dallas capable de nier en permanence le facteur humain, leur vision est erronée. C’est pour cela que je conseille la lecture régulière de l’Equipe, un journal que je recommande même aux enfants.

Lyon, le 3 juillet 2009.

NB : suite à mon billet du 25 juin à propos des C.N.P., l’association « Les inattendus » m’indique qu’elle n’est pas porteuse d’un projet de reprise du réseau de salles. Voilà qui est dit.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu