Avertir le modérateur

28/07/2007

D comme Dix ans (Mediatone fête ses)

medium_D_2.jpgVous allez dire que je vous sollicite pas mal de temps à l'avance. C'est exact et pourtant en ce cœur de l'été je vous demande d'inscrire sur vos tablettes la semaine du 1er au 6 octobre pendant laquelle la jeune et courageuse équipe de Mediatone fêtera ses dix ans. Dix ans, j'ignore combien cela peut représenter de concerts au compteur, j'imagine que c'est des dizaines de galères, des centaines d'heures de stress au moment de compter, le soir, les billets dans la caisse. Dix ans c'est probablement des centaines de mètres de sandwichs jambon beurre pris à la hâte, quelques milliers de pintes avalées pour se remonter le moral, des problèmes techniques à n'en plus finir. Dix ans c'est fort heureusement aussi des bons souvenirs, des rencontres épatantes avec quelques musiciens, parfois improbables, mais tellement soucieux de l'avenir de l'équipe qui les accueille. Dix ans c'est pour nous quelques concerts mémorables au CCO, au Transbordeur, au Kao  et depuis quelques temps au Marché Gare.

Avant d'en reprendre pour une décennie supplémentaire,  Mediatone va donc fêter son anniversaire. Voici le programme des réjouissances.

  • 1er octobre, soirée blind-Test au Sirius histoire de se mettre en jambes.
  • 2 octobre, Les Fils de Teuhpu, au Marché Gare.
  • 3 octobre, Parabellum, Tagada Jones et Dobermann au Ninkasi-Kao.
  • 4 octobre, Eiffel, Izia et Fake Oddity, groupe Lyonnais dont le chanteur d'origine Turque est formidable.
  • 5 octobre, Svinkels, Karlit & Kabok, Marco DSL au Transbordeur, pour ces trois là, ne me demandez pas de quoi il s'agit, je sèche.
  • 6 octobre, dans la grande tradition de Mediatone, soirée "Tribute" au Marché Gare.

Le meilleur des cadeaux d'anniversaire que nous puissions faire, c'est bien entendu de nous rendre au moins à l'un de ces concerts. C'est promis?


Mediatone
Uploaded by RECmag

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien à votre disposition dans la rubrique "Liens".

_____________________________

Comme le disait Le Progrès hier matin, au lendemain du concert d'Elvis Costello à Fourvière, l'élégant Costello a réussi à faire swinguer les pierres romaines". Comme les bonnes choses n'arrivent jamais seules, voici, par l'entremise de l'épatant Nizanien, une vidéo de Costello chantant U2.

 

Lyon, 28 juillet 2007.

28/06/2007

Armenian Navy Band

medium_armenian_navy_band.jpgSamedi s’achève, en beauté à Lyon, l’année de l’Arménie. La sympathique association T.R.O.C. chère à Vahan Képénekian, nous fait plaisir en organisant, au Kao, un concert de l’Armenian Navy Band. Un concert, vous devez me croire, à ne pas rater.

Ce groupe d’une bonne dizaine de musiciens animé par l’étonnant Arto, musicien globe-Trotter arménien né en Turquie, va nous entraîner, en dansant, dans un univers unique produit de la fusion du jazz, du rock et surtout des musiques traditionnelles. Si en musique le mot métissage a un sens, avec l’Armenian Navy Band, vous serez transportés aux confins de l’electro, des transes orientales, de débauches de percussions sur fond de jazz fusion. Titulaire de « l’Audience Award » délivré dans le cadre des prestigieux « World Music Award » de la BBC, ce groupe emblématique qui se revendique de « l’avant-garde folk music » combine les instruments traditionnels du jazz (batterie, basse, claviers, cuivres…) et ceux de la musique arménienne (kanon, doudouk, zourma, kamantcha…).

Citoyen du monde, de Erevan à New York, d’Istambul à Paris, Arto Tunçboyaciyan écume les clubs et les festivals. Il sera au Kao demain, réservez votre soirée. De toute façon Patti Smith est « Sold out » à Fourvière.

Clermont-Ferrand, le 28 juin 2007.

06:00 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : armenian, navy, band, kao, lyon, ninkasi, arménie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/03/2007

Dandelyon

medium_Une_PB-Rock.jpgJe profite de l’occasion pour dire le plus grand bien du « Petit Bulletin », hebdomadaire culturel de qualité dont malheureusement nombre de lecteurs, peut-être au prétexte qu’il est gratuit, ne font pas suffisamment leur miel. Je le constate dans mon lycée, les élèves paturent cet excellent journal comme un simple annuaire des spectacles, alors que l’univers rédactionnel mérite la plupart du temps une lecture attentive et sérieuse.

Une fois cette recommandation sincère faite, je veux évoquer ici, parce que le « Petit Bulletin » de cette semaine s’y emploie, Dandelyon Ce tremplin rock qui œuvre depuis quelques années en assurant la promotion de jeunes groupes de notre région est une véritable réussite. Pour ma part, c’est par le biais de Dandelyon que j’ai découvert l’an passé le groupe « Green olive » et cette année, d’après ce que nous dit « Le Petit Bulletin » le cru 2007 est semble-t-il de qualité avec Benjamin Fincher, Coming Soon et S.

Le 21 mars prochain au Ninkasi Kao, les promus seront à l’affiche. Ouvrons nos oreilles et rendez-vous sur http://www.petit-bulletin.fr/lyon/ pour en savoir plus. 

Lyon, le 16 mars 2007 

11:53 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Dandelyon, Petit, bulletin, green, olive, ninkasi, kao | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu