Avertir le modérateur

27/10/2009

L'homme contamine les dindons

 

EPADATRAS.jpgÀ entendre et à lire les volte-face des dindons qui, sur ordre du gallinacé en chef, avaient défendu le dindonneau prodige, on est épadé : après l’avoir défendu bec et ongles, ils glougloutent désormais en chœur sur la sagesse du petit sacrifié.

Seule une oiselle de l’élevage avec une personnalité plus affirmée avait osé chanter que les volatiles des autres espèces se rebelleraient contre la façon dont dindes et dindons se comportent et ne comprendraient pas qu’un dindonneau, fut-il mignon, précoce et princier, devienne si vite un chef dindon. L’oiselle fut priée illico d’aller chanter dans une basse-cour voisine où paraît-il son glouglou sera plus admiré. Soucieuse de ses jolies pattes et de ses beaux yeux sombres, elle obtempérera certainement car les dindes, c’est bien connu de tous les éleveurs, deviennent agressives quand elles sont stressées et alors attaquent les yeux ou les doigts des pattes de leurs voisines. Vivre serrées les unes contre les autres en batterie, forcément, les rend très nerveuses. D’autant que la nourriture qu’on leur donne manque cruellement de variété, toujours préparée par des spécialistes chargés de mijoter des rations destinées à faire que tout l’élevage glougloute à l’unisson.

Prenons garde à ce que dindes et dindons, trop standardisés, ne se révoltent et n’attaquent nos mollets comme le faisaient les vulgaires oies et jars de mon enfance. À moins que – et le risque est grand si j’en crois les nouvelles de la semaine passée – le virus H1N1 ne les décime comme ce fut le cas au Canada. Un passage du virus de l’homme aux dindes était pourtant réputé fort improbable par les experts. À trop jouer les dindons pour ceux qui les gouvernent, il y a un risque pour que les volatiles, jusque-là sagement Unis Mouvementés et Pondeurs, ne voient leurs rangs éclaircis par un virus électif (ceci étant, le dindon ni la dinde ne font partie de mes plats préférés comme vous vous en doutez).

Il y a aussi le risque que la maladie atteigne les autres espèces. Le chef des dindons, poursuivant son rêve de régner à jamais sur tous les élevages, n’a-t-il pas ouvert sa basse-cour à des spécimens d’une espèce réputée plutôt gauche quoique bondissante, encore que leurs bonds sont rares en ce moment ?

Méfiance ! « Le fermier qui aura réussi à croiser une dinde avec un kangourou aura créé la première volaille que l‘on puisse farcir de l’extérieur » disait Cavanna, l’inénarrable et ex de Charlie Hebdo.

Jean-Paul Schmitt

 

15/10/2009

Vivement dimanche

david douillet.jpgDepuis quelques jours, il y en a un qui doit bien mieux respirer, c’est Frédo, le neveu de l’autre, devenu ministre de la culture. On lui lâche enfin la grappe depuis que Jean, le fils d’un autre, lui a piqué la vedette. Nouvelle patate chaude de la majorité Jean à beau avoir été expédié chez le coiffeur par son père et fermement invité à passer chez le Optic 2000 de Neuilly, cela ne va pas très fort en terre Umpiste suite à ces vagues scandaleuses qui viennent abîmer des plages de sable chaud de leur eldorado. On l’a vu hier, le porte parole du gouvernement était à cran pour répondre aux questions des journalistes après le conseil des ministres ce d’autant qu’en annonçant que les cigarettes allaient être commercialisées sur internet, « Les Echos » avaient semé un peu plus la zizanie. Frédo, Jean, Marlboro, les Etats-majors Sarkozystes avaient paraît-il toute la journée un peu le blues n’espérant plus rien si ce n’est que le temps s’accélère pour que l’on passe à autre chose. En fait tout ce beau monde qui phosphorait jusqu’à point d’heure, n’attend plus qu’une chose, la victoire de Douillet dans la législative partielle de dimanche. Il ne manque en effet plus que 6 points pour que le judoka chiraquien Sarko-compatible n’accède au rang de député. Six points ce n’est pas grand-chose se dit-on à l’UMP, le problème c’est que le champion n’a plus de réserves de voix et que dimanche dernier 70% des électeurs sont restés devant la télé pour voir « Vivement dimanche ». Du coup la possibilité que la circonscription passe de droite à gauche n’est pas chose impossible contrairement à ce que les médias moulinent depuis quelques jours.

Faisant le pari (en ligne) que les électeurs de l’Essonne sont tout sauf des idiots, je me dis moi aussi « Vivement dimanche ». Avouez que lundi matin si l’on constatait que cette chaîne de la scoumoune n’était pas rompue, nous pourrions constater qu’après Frédo, Jean, Marlboro, Douillet viendrait compléter cette réjouissante série avant que dès la fin de la prochaine semaine on nous annonce peut-être encore mieux.

Lyon, le 15 octobre 2009

Photo: DR

09/02/2009

C'est donc ton père ?

jean sarkozy.jpgCitoyens des Hauts-de-Seine, je m'adresse aujourd'hui à vous et en particulier à ceux qui n'auraient pas feuilleté l'Express cet hebdomadaire issu des combats contre la colonisation et qui aujourd'hui joue le rôle de celui de "La Nation" du temps du général.

Dans la même livraison le magazine fait donc le job en ressortant une photo de Ségolène Royal prise au Zénith (Fra-ter-ni-té) et en ouvrant le dossier de l'appartement de Chirac payé par la famille Hariri mais surtout, à grand renfort de promotion et sur huit pages, nous parle de la dynastie Sarkozy et vous parle, amis de Neuilly et des Hauts-de-Seine, de votre prochain Maire et probablement futur président de votre département.

Pour l'Express c'est simple. Jean c'est Nicolas tout craché mais en mieux c'est à dire en moins speedé, c'est Isabelle Balkany qui le dit, en mieux entouré car Jean a un père qui est un "Papa-poule" et en plus poli, c'est le personnel du Conseil Général qui le dit. Bref, en 2014 Jean sera à la Mairie de Neuilly et en 2017, ça c'est moi qui vous le dis, à l'Elysée. La faiblesse de ce dossier c'est que l'Express ne nous dit pas si, entretemps, Jean aura le temps de faire un pilon capable d'être Maire de Neuilly vers 2020 pour devenir Président de la République, si mes comptes sont bons, en 2027. Je sais bien que cela fait rêver.

A propos de rêves, concernant Christophe Barbier, j'ai plutôt une mauvaise nouvelle à lui apprendre car, à force de démontrer une telle efficacité, Nicolas et Jean souhaiteront probablement que l'actuel patron de la rédaction de l'Express demeure aux manettes afin de préparer l'élection du fils de Jean à la Mairie puis à la Présidence de la République. Comme d'ici là, le fils de Pujadas aura rejoint le groupe TF1 et que Duhamel après avoir quitté une première fois RTL aura, via un court labs de temps de dix ans à Europe 1, fêté ses quatre-vingt-douze ans d'éditorialiste sur l'antenne de RT (le L ayant été supprimé par Jean pour que cela ne fasse pas penser à un paradis fiscal), je me dis que la France pourrait être mûre pour entrevoir la possibilité qu'un quatrième Sarkozy de suite accède à l'Elysée vers 2050. De quoi faire définitivement la nique aux Bush et faire rêver l'Express.

Lyon, le 9 février 2009

Information : Lundi prochain, 16 janvier, se tiendront à l'Assemblée Nationale, les assises du piratage. "Libre Acces" un collectif dont Dogmazic et nos amis lyonnais d'Artischaud sont membres organisent quant à eux, quelques jours plus tôt, une saine alternative le 12 février afin de débattre de ces questions. C'est salle Jean Dame 17 rue Leopold Bellan - 75002 (Métro Sentier).

On peut accéder à plus d'informations sur : inscription@libreacces.org. Contacts presse Pauline Valaize, presse@libreacces.org.

photo:DR

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu