Avertir le modérateur

24/08/2010

U comme "Urbatopies"

U.jpg

L’an passé, ici même, je vous disais le plus grand bien de l’ouvrage de Jean Haëntjens intitulé le « Pouvoir des villes » publié par les éditions de l’Aube. Cette année, le même auteur, chez le même éditeur, nous propose « Urbatopies » un voyage dans des villes qui, selon Haëntjens « sont en train d’inventer l’urbanisme du XXIème siècle ». Cocorico, avec Barcelone, Bilbao, Copenhague, Turin, Hambourg, Vancouver ou Nantes, Jean Haëntjens distingue Lyon ce qui, vous vous en doutez n’est pas pour me déplaire. Plus sérieusement dans un bouquin efficace car ramassé, Jean Haëntjens, qui tire quelques utiles leçons comme praticien car patron d’une agence d’urbanisme, nous propose avec « Urbatopies » une sorte de prolongement du « Pouvoir des villes ». Planification, Stratégie, Urbanisme durable, interrogations quant à la qualité urbaine sont au menu d’un bouquin dont les contours politiques, au bon sens du terme, sont particulièrement présents ne serait-ce qu’en s’en prenant « au glamour planning », « aux coups architecturaux sans lendemain » et en affirmant la nécessité d’impliquer nos concitoyens.

Le livre est destiné à l’ensemble des, professionnels de la ville, étudiants, élus, militants associatifs. Publié par l’Aube, il bénéficie au sein de la collection « Villes et territoires » de l’environnement de l’ESSEC business school pour, au bout du compte, se situer dans une collection que je ne résiste pas à vous conseiller.

- L’aube, « Villes et territoires » - ESSEC business school

- Jean Haëntjens, « Urbatopies », 2010, 16 euros

- Patrice Noisette et Franck Vallérugo, « Un monde de villes », 2010, 21 euros

- Luc Gwiazdzinski et Gilles Rabin, « Urbi et Orbi – Paris appartient à la ville et au monde », 2010, 19 euros.


NB: Réponses du quizz d'hier:

  1. Réponse A : le Front National
  2. Réponse B : Nicolas Sarkozy
  3. Réponse A : le Front National
  4. Réponse B : le Front National
  5. Réponse B : Marine Le Pen
  6. Réponse B : Nicolas Sarkozy
  7. Réponse A : Marine Le Pen
  8. Réponse B : Nicolas Sarkozy

Lyon, le 24 août 2010.

14/07/2010

B comme "Bouquins de l'été"

B 4.jpg

Empilés à droite comme à gauche, en délicatesse on ne sait parfois pas trop pourquoi, à la limite de l’abandon, ils attendent sagement, sans trop broncher, que l’été arrive. Achetés lors d’une descente couteuse dans une librairie lointaine, récupérés à l’occasion d’un salon ou bien stokés dans l’attente de jours meilleurs, ces bouquins qui ne se la ramènent pas accompagneront comme chaque année nos mois de Juillet et août. Voici la liste de ceux qui se morfondent chez moi et qui seront, soyons réalistes, invités à être rejoints par d’autres au gré de nos visites dans les librairies. Dans le désordre le moins significatif voici …

  • - Jean Haëntjens, « Urbatopies », L’aube, 2010
  • - Craig Johnson, « Le camp des morts », Gallmeister, 2010
  • - John Robb, « Manchester music city », Rivages, 2010
  • - Dan Berger, « Weather Underground », L’échappée, 2010
  • - Thomas Bernhard, « Mes prix littéraires », Gallimard, 2010
  • - Frederic Rouvillois, « Le collectionneur d’impostures », Flammarion, 2010
  • - Nick Hornby, « Juliet, Naked », 10-18, 2010
  • - Jean-Noël Coghe, « Rory Gallagher », Castor music, 2010

Lyon, le 14 juillet 2010.

22/08/2008

V comme villes

2009737600.jpgBien des livres évoqués lors de cet abécédaire de l’été sont le fruit de lectures antérieures. Côté polars c’est le cas de David Peace et Hannelore Cayre. Au rayon musique les bouquins sur Nick Drake, Tiken Jah Fakoly ou Robert Johnson n’échappent pas à cette règle. Réalité identique pour l’énorme « Histoire universelle de la destruction des livres » ou le roman de Gaelle Nohant.
 
En vérité après un saut de puce à Erevan, une semaine tranquille à Djerba et ce court séjour à Londres, l’essentiel de mes lectures estivales viennent d’être consacrées à la documentation transmise par le Grand Lyon et qui concerne la stratégie de développement de la métropole lyonnaise. Passer d’un rapport à un compte-rendu puis, via un autre rapport, à une série d’opuscules et brochures, est mon quotidien de l’été. Parmi ces lectures studieuses j’ai relu l’excellent ouvrage de Jean Haëntjens paru en début d’année aux Editions de l’aube et intitulé « Le pouvoir des villes, ou l’art de rendre désirable de développement durable ».
 
Pour Haëntjens, la ville, les villes, sont la carte gagnante de demain et l’on ne mesure pas suffisamment le potentiel représenté par nos grandes cités et agglomérations pour construire notre futur commun. Vous êtes probablement nombreux à vous laisser convaincre par un tel propos c’est pourquoi en marge de la lecture ce livre je vous engage à consulter sur www.laligneclaire.fr les trois courtes contributions livrées par cet auteur dans le cadre de l’élaboration de celle proposée par Gérard Collomb, Jean-Noël Guerini et Vincent Feltesse au sein du Parti socialiste.
 
De façon très directe, Haëntjens, partant des travaux de Braudel et de quelques autres, indique la place centrale des villes dans l’innovation et l’inventivité en particulier quand la nécessité d’un changement de modèle s’impose. Reprenant la célèbre expression de Fernand Braudel « des villes lièvres » et de « l’Etat tortue » afin d’illustrer une constante qui vise à montrer que si les Etats ont la puissance, les villes détiennent souvent quant à elles la créativité, Haëntjens aborde aussi la capacité des villes à réinventer la démocratie mais aussi à constituer « Les chevaux légers du développement durable ».
 
Nos villes et nos réseaux urbains s’ils concentrent la croissance et la richesse, tout comme la pauvreté d’ailleurs, constituent en vérité de véritables modes d’organisation tout à la fois en crise mais aussi d’authentiques laboratoires. Nos villes sont donc devenues des lieux d’innovation, de développement plus économe sans attendre dans la plupart des cas les grenelles de l’environnement. Seules les villes peuvent convaincre nos concitoyens d’être plus respectueux de l’environnement, d’accompagner leurs aspirations naissantes pour un développement durable, d’être économe de l’espace, de l’énergie, mais aussi d’établir d’autres rapports à la nature.
  • Jean Haëntjens, « Le pouvoir des villes », Editions de l’aube, 18,80 euros.
Londres, le 22 août 2008

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu