Avertir le modérateur

08/07/2010

Declan et Diana

elviscostello.jpg?w=300&h=200Declan Patrick MacManus est ce soir en Isère avec madame. Le génial binoclard végétarien et ancien employé de la Midland Bank (service informatique) est donc avec sa dulcinée, Diana Krall, sur la scène de Jazz à Vienne. Vous l’avez compris je veux parler d’Elvis Costello. Les Lyonnais enclins à apprécier la musique encyclopédique de l’auteur de « Watching the Detectives » gardent un souvenir incomparable de son passage aux Nuits de Fourvière il y a, je crois, deux ans de cela. Ce soir de fin juillet, à l’Odéon, Costello et Allen Toussaint transportèrent sous le ciel étoilé lyonnais un public nécessairement réduit mais aux anges en partance pour le paradis.

Ce soir à Jazz Vienne, on change de format et en étant inscrit au programme de la très jazzy mère de ses enfants le britannique devra se coltiner un public largement composé d’abonnés à Télérama qui viendra essentiellement pour la Krall. Il n’est donc pas très certain que le charme s’invite sur la scène du Festival viennois à moins que nos deux amoureux, ce dont on peut douter, se réunissent pour un bœuf au terme du spectacle. Costello sera quant à lui sans ses célèbres Attractions mais à la tête d’une formation qui devrait distiller un de ses albums les plus roots, son dernier en date, « Secret, Profane and Surgarcane ». Bref, une soirée viennoise à ne rater sous aucun prétexte.

> « Jazz à Vienne », ce soir 8 juillet, Diana Krall et Elvis Costello, 21h00, Théâtre Antique de Vienne

Lyon, le 8 juillet 2010.

Photo: DR

21/06/2009

After

J’évoquais il y a quelques semaines l’édition 2009 de « Jazz à Vienne » qui se présente avec son lot habituel de stars confirmées, de révélations mais aussi de rendez-vous propres à faire saliver les amateurs. Même si le navire amiral de « Jazz à Vienne » est le Théâtre Antique, on ne peut résumer l’évènement à la seule grande scène. Quelques mots donc pour vous donner envie de fréquenter d’autres lieux à d’autres moments c'est-à-dire d’autres facettes de ce qui demeure le plus grand rendez-vous jazz en France.

Après les concerts du Théâtre Antique, le « Club de minuit » demeure un lieu privilégié pour assister à des prestations « live » de jeunes talents qui, pour l’essentiel, constitueront des Têtes d’affiche de demain. Cette année la présence de la contre bassiste américaine Esperanza Spalding, du pianiste turc Murat Oztürk et de Baptiste Trotignon Quintet démontrent assez bien le niveau très élevé de ce « Club de Minuit » qui propose une dizaine de soirées tout au long du festival.

Avec « Jazz Mix », l’autre rendez-vous très prisé de « Jazz à Vienne », on change de couleur puisque jazz et musiques actuelles y font bon ménage.

Cette année Pierrick Pedron et Tigran Hamasyan s’y produiront (7 juillet), l’électro-jazz allemand « Jazzanova » le 4 juillet ainsi qu’en ouverture le 29 juin la fanfare de la Nouvelle Orléans, « Hot 8 Brass Band » pour un hommage très attendu au Label Tamla Motown.

Les after ne doivent pas conduire ceux qui se couchent comme les poules à boycotter les évènements en marge de la programmation officielle. C’est ainsi que presque chaque jour, aux alentours de 16H les Big Bands des Universités françaises, américaines et australiennes font vibrer les Jardins de Cybèle.

Pour en savoir plus sur le « Club de Minuit », « Jazz Mix », « Les jardins de Cybèle », « Jazz Parade » et les concerts du « Radisson SAS Hôtel » de Lyon, contactez www.jazzavienne.com, sachant que pour l’essentiel ces rendez-vous sont gratuits.

Lyon, le 21 juin 2009.

01/06/2009

Le jazz sans la java

019_JAZZ-A-VIENNE.jpgInconscients et portés par les beaux jours vous voyez bien que le temps des festivals arrive mais chaque jour vous repoussez d'autant le moment d'aller réserver. Erreur. Prenez Fourvière, depuis belle lurette le spectacle de Blur est "sold out", même chose pour Seal à Jazz à Vienne. Dans un élan que seul mon sens de la retenue m'empêche de saluer, je vais donc vous dire quelques mots de l'édition 2009 de Jazz à Vienne, prélude de celle très attendue du 30ème anniversaire qui se déroulera l'an prochain.

Comme chaque année beaucoup de stars attendent les festivaliers et avec Seal, Diana Reeves, Randy Crawford, Barbara Hendricks, Stanley Clarke ou Marcus Miller et tant d'autres nous sommes gatés. Après la traditionnelle soirée d'ouverture, "Africa", avec Yousson' N' Dour et Hank Jones, je veux tout d'abord signaler celle du lendemain 28 juin consacrée au Gospel. En accueillant Gregory Hopkins and the Harlem jubilee Singers, Jazz à Vienne frappe un grand coup en programmant l'une des plus belle formation d'un genre en plein renouveau qui propose parfois le pire. Mieux, et 1er rendez vous attendu du festival, le "Duke orchestra" conduit par Laurent Mignard se joindra à la chorale de Harlem pour interpréter la très méconnue oeuvre sacrée du grand du Duke Ellington.

Beaucoup de big bands moulineront d'ailleurs leur groove tonique sur la scène du théâtre antique. Cela sera le cas avec le Laurent Cugny enormous band. Le Jason Lindner Big band, Roy Hargrove Big band qui invitera Roberta Gambariniet Mc Solaar, Wynton Marsalis et le Lincoln center jazz orchestra sans oublier Roy Ayers and friends et aussi le Sun Ra Arkestra. Parmi les rdv me semble-t-il importants voire étonnants, la soirée consacrée au grand Martial Solal (30 juin) est à marquer d'une pierre blanche. Le 5 juillet la machine SMV (Stanley Clark, Marcus Miller et Victor Wooten) occupera la scène précédant de 3 jours l'hommage à Nina Simone qui sera probablement une émouvante réussite. Dernière recommandation, si Erik Truffar est un habitué des scènes lyonnaises, en invitant le 10 juillet Christophe, le trompettiste risque de faire son enième retour gagnant.

"Jazz à Vienne" c'est 14 nuits au théâtre antique, c'est aussi aux Jardins des Cybèle, au Club de minuit, au Jazz mix des dizaines et des dizaines d'artistes programmés et des centaines d'occasions d'écouter de la musique live sous le ciel étoilé de Vienne. Pour s'y retrouver dans cette impressionnante programmation, une seule solution pointer son nez sur www.jazzavienne.com.

Lyon le 1er juin 2009.

03/05/2009

Festivals

academie_2009.jpgLe temps des festivals pointe à l’horizon et avant le grand rush estival voici quelques rendez-vous d’avant saison qui méritent d’être signalés histoire de traverser en musique ces mois de mai et juin bornés de ponts et de week-end prolongés. Nous reviendrons en juillet sur ces évènements qui rythment l’été européen mais je voudrais dès à présent m’étonner du fait que « Les Nuits de Fourvière » ne trouvent rien de mieux à faire que de programmer des concerts de jazz au moment ou « Jazz à Vienne » battra son plein. Une première pour le moins inélégante qui, osons l’espérer, ne sera qu’un petit « couac » sans lendemain.

  • 6 mai, Le « Fair tour » passe par Strasbourg avec Moriarty,

Rodeo et Narrow Terence. www.lefair.org

  • 9 mai, Les « Nuits botaniques » de Bruxelles accueillent Andrew Bird et Abd Al Malik. www.botanique.be
  • 15 mai, Dave Holland Quintet invité à « Jazz For Ville » (Alfortville) renseignements au 01 58 73 29 18 et sur www.poleculturel.fr
  • 20 mai, Carl Craig, Laurent Garnier, Matmos, François Virot aux « Nuits Sonores » de Lyon www.nuitssonores.fr
  • 27 mai, « Europavox Festival » de Clermont Ferrand avec Olivia Ruiz www.europavox.com
  • 31 mai, Rodolph Burger, Rachida Taha et Rubin Steiner à Sainte-Marie-aux-Mines pour le Festival « c’est dans ma vallée ». renseignements au 03 89 58 33 10 et sur www.cestdansmavalles.com
  • 19 juin, Le « Sonar » barcelonais propose en tête d’affiche 2009 Grace Jones et Orbital ainsi qu’une kyrielle de formations. www.sonar.es
  • 26, 27, et 28 juin, «Y Salsa Festival » sur l’Ile Barbe avec entre autre les Cubains de Orquestra Aragon.
  • 27 juin, soirée d’ouverture de « Jazz à vienne » avec Youssou N’Dour, Oumou Sangaré et Hank Jones. Informations au 08 12 70 20 07 et sur www.jazzavienne.com

Dès le début juillet il conviendra de planifier nos sorties estivales mais aussi de compter nos sous puisque entre le Main Square Festival (Pass 4 jours à 175 €) et les Eurockeennes (Pass 3 jours à 85 €) le régime minceur de votre portefeuille ne sera pas le même. Voici tout de même quelques-uns des rendez-vous qui méritent considération.

« Jazz à Vienne » du 27 juin au 10 juillet (Youssou N’Dour, Martial Solal, Stanley Clarke et Marcus Miller, Seal, Wynton Marsalis…)

« Rock Werchter » du 2 au 5 juillet à Werchter-Rotselaar (Belgique) avec Oasis, Placebo, Emiliana Torrini, Coldplay, The Streets, Nick Cave… (Pass 4 jours à 169 €)

« Montreux Jazz Festival » avec Oscar D’leon, Steely Dan, Klaxons, Lily Allen, Lauryn Hill, Solomon Burke, John Fogerty, Seal … du 3 au 18 juillet.

« Les Eurockeennes » (Belfort) du 3 au 5 juillet avec Peter Doherty, Prodigy, The Tings Tings, NTM …

« Festival de Nîmes » du 7 au 27 juillet avec Alela Diane, Metallica, Frantz Ferdinand, The Virgins…

« Les Francofolies » (La Rochelle) du 10 au 14 juillet avec Dick Annegarn, Hug Coltman, Sophie Hunger, Thomas Fersen, Cocoon…

« Les vieilles charrues » (Carhaix) occasion unique d’admirer Bruce Springsteen sur scène puisque en raison des travaux la date prévue à la Halle Tony Garnier est annulée.

Du 16 au 19 juillet, Bruce Springsteen, the Killers, TV on the Radio, Charlie Winston…

« Paleo Festival Nyon » (Suisse) avec Placebo, Sophie Hunger, Gossip… du 21 au 26 juillet.

Lyon, le 3 mai 2009.

26/06/2008

Le retour des fils du parrain

285039481.jpg Après le concert de Neil Young d’hier soir, profitons de ce jeudi plutôt calme, pour réfléchir à la soirée de demain puisque Jazz à Vienne et Y Salsa ouvrent les hostilités le 27 mai. D’un côté Willie Colon à l’Ile Barbe pour un show qui devrait être mémorable mais aussi, et c’est là qu’est le problème, « Still Back, Still Proud, an African Tribute to James Brown » au théâtre antique de Vienne.
Nous parlerons d’Y Salsa festival demain mais force est de constater que la concurrence est sévère car jazz à Vienne avec ce spectacle consacré aux enfants américains (et africains) du Godfather disparu inaugure de manière magistrale son édition 2008. Ce « Tribute » à James Brown est la réunion du tromboniste Fred Wesley, ancien directeur musical de la formation du parrain et membre des JB’S de Bootsy Collins, et de Pee Wee Ellis lui aussi vieux compagnon de route de James Brown. Nos deux compères du Funk accueilleront pour un show tiré probablement à quatre épingles deux personnalités majeures de la musique de l’Afrique de l’ouest, Cheikh Lo et Simphiwe Dana.
Avec Maceo Parker, Fed Wesley et Pee Wee Ellis sont les authentiques représentants de la musique funk mijotée pendant plusieurs décennies par James Brown. Tromboniste issu du jazz et spécialiste du « phrasé pneumatique », Fred Wesley, qui jouera par ailleurs avec le Count Basie Orchestra, est non seulement un magnifique instrumentiste mais aussi un compositeur hors pair doublé d’un arrangeur de première. Chef d’orchestre et directeur musical de la formation présente à Vienne demain soir, Pee Wee Ellis est quant à lui le compagnon de scène du James Brown de la fin des années soixante et l’auteur de quelques perles devenues des classiques du Godfather comme « The Chicken » et « Cold Sweat ».
Entre la 28ème édition de Jazz à Vienne et la 5ème d’Y Salsa Festival comment éviter que le cœur balance. Demain je compte pourtant essayer de vous convaincre d’aller applaudir cet autre trombone de première bourre, Willie Colon, Cette fois-ci à Lyon.
 
Clermont Ferrand, le 26 juin 2008.

08/06/2008

Chère musique

2054223676.jpg
Il est temps, et parfois trop tard, pour planifier ses sorties musicales alors que l’été approche. Entre « Jazz à Vienne », « Y Salsa », « Les Nuits de Fourvière » et les dizaines de Festivals qui s’annoncent, les occasions de s’enivrer de musique sont nombreuses et l’opportunité de vider de vos économies votre Livret A une authentique réalité tant le prix des tickets semble à la hausse. Nous reviendrons au cours de l’été sur « Live Nation » qui est en passe de truster l’économie mondiale des concerts de rock pour le plus grand malheur de nos portefeuilles. En attendant, parmi les grands rassemblements musicaux, « Jazz à Vienne » nous permettra tout de même d’accéder à de grands concerts au prix d’une très légère augmentation, il convenait de le dire.
  • 13 et 14 Juin, « Nomade Festival » à l’Espace Dietrich de Bourgoin-Jallieu avec La Rue Ketanou, Burning Heads, The Tellers…Informations au 06 25 57 55 97
  • 25 Juin, Neil Young à la Halle Tony Garnier
  • 27 Juin, Tribute to James Brown à Vienne et Wilie Colon au Y Salsa Festival (renseignements au 04 78 39 52 78 et sur www.y-salsa.com).
  • 28 Juin, Y Salsa Festival, soirée « Timba Y Salsa »
  • 30 Juin, Herbie Hancock, Jazz à Vienne (renseignements sur www.jazzavienne.com)
  • 1er Juillet, Wayne Shorter, Jazz à Vienne
  • 3 Juillet, Cat Power, Nuits de Fourvière
  • 5 Juillet, Etta James (probablement annulée), Jazz à Vienne
  • 8 Juillet, La soirée de tous les tiraillements avec R.E.M (Nuits de Fourvière), ZZ TOP (Halle Tony Garnier) et Sonny Rollins (Jazz à Vienne)
  • 9 Juillet, Leonard Cohen aux Nuits de Fourvière, il paraît que des billets sont en vente à plus de 400 Euros sur e-bay, n’importe quoi ! Chick Corea / Return To Forever à Jazz à vienne
  • 11 Juillet, Marianne Faithfull aux Nuits de Fourvière
  • 12 Juillet, Youssou N’dour aux Nuits de Fourvière
  • 17 Juillet, John Butler trio, Richie Havens et Zen Zila aux côtes du Rock (Théâtre antique de Vienne) Renseignements sur www. Edorado.fr
  • 24 Juillet, Massive Attack, Nuits de Fourvière
  • 25 Juillet, Keith Jarrett, Nuits de Fourvière
  • 27 Juillet, Camille et The Do, Nuits de Fourvière

Lyon, le 8 juin 2008.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu