Avertir le modérateur

12/03/2010

Turquies

siteon0.pngDans le cadre de la saison de la Turquie en France, la bibliothèque Municipale de la Part-Dieu est à l’origine d’excellentes initiatives avec notamment « Ebru » une exposition photographique dont le but est d’évoquer la grande diversité d’un pays dont la richesse culturelle n’est plus à démontrer. Avec « Ebru, le photograqhe Attila Durak qui a partagé la vie au quotidien des habitants nous entraîne dans un voyage à la rencontre des minorités arméniennes, juives, arabes, turkmines, kurdes ou bosniaques qui composent ce vaste pays.

> « Ebru », reflets de la diversité culturelle en Turquie.

Photographies de Attila Durak du 12 mars au 12 juin 2010, bibliothèque de la Part Dieu.

Visites par Sylvie Aznavourian, commissaire le 19 mars à 13h, le 31 mars à 17h30, le 22 avril à 13h, le 19 mai à 17h30 et le 2 juin à 17h30.

« Ebru » est aussi un livre préfacé par John Berger comprenant des textes de Elif Safak, Fethiye Çetin ou Tosun Terzioglu. Editions Actes Sud.

Toujours dans le cadre de cette année de la Turquie, la bibliothèque lyonnaise organise quelques conférences qui devraient ravir les plus curieux.

« Istanbul 2010, capitale européenne de la culture », conférence de l’architecte Kohran Gümus. Vendredi 19 mars, 18h30

« Frontières culturelles de la Turquie »

> Samedi 27 mars, 10h30, table ronde avec l’historien Samim Akgönül et le politologue Ali Kazancigli.

Samedi 27 mars, 15h00, table ronde avec Attila Durak auteur de « Ebru », Fethiye Çetin auteur du « Livre de ma grand-mère » (L’Aube, 2006) et porte parole du groupe des droits des minorités, Ayse Gül Altinay, enseignante à l’Université de Sabanci et Nebahat Akkoç, fondatrice du centre des femmes.

> « La Turquie et l’union européenne »: Conférence de Can Baydarol, professeur de Sciences politiques à l’Université Kültür d’Istanbul, le 30 mars

> « L’Economie de la Turquie »: Conférence de Bahadir Kaleagasi, politologue et coordinateur du Tusiad (Bruxelles)

Renseignements sur www.bm-lyon.fr et www.culturesfrance.com

Lyon, le 12 mars 2010.

18/10/2008

Coup de froid pour la saison ?

Le Pantin.gifMême si sa qualité littéraire ne saurait atteindre celle d’un Orhan Pamuk, je veux vous conseiller vivement la lecture d’un roman d’Ahmet Umit, « Le pantin », traduit du turc par Noemi Cingoz et qui entraîne le lecteur dans les pas de Adman Sozmen, un journaliste devenu suspect et rejeté, dont la vie va prendre un cours nouveau le jour ou il va retrouver son demi-frère. Ce jour là, la vie bascule pour Sozmen entraînant notre héro dans ce que l’on appelle « L’Etat profond ». Ce polar nous entraîne en effet dans les recoins cachés d’un Etat dans l’Etat, aux confins des mélanges opaques et dangereux de la politique, de l’administration et des tendances les plus glauques d’une société grisâtre.

De nombreux éditeurs français accordent de plus en plus une place de choix à la littérature originaire de Turquie. La chose est d’autant plus intéressante que de Juillet 2009 à Mars 2010 va se tenir en France une « saison culturelle turque », formulation faible pour une « Année de la Turquie ». Le lancement de cette saison devrait se passer à Lille sur le thème « Istanbul et l’Europe », le Louvre et les Galeries Nationales du Grand Palais devant prendre la suite.

Si ces manifestations entendent légitimement mettre l’accent sur le rayonnement de la culture turque et construire des passerelles entre nos deux pays, notons tout de même que des associations, à l’instar du collectif Van (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme - www.collectifvan.org) affichent dès aujourd’hui leur volonté d’être actifs lors de cette saison.

Terre de culture et de création, la Turquie a tout à gagner dans la mise en œuvre de ce qui devrait être un instrument de promotion formidable. Autant nous pouvons nous réjouir de cette initiative, autant nous devons mettre en garde ceux qui voudraient étouffer sous l’édredon de la culture les questions qui posent problème et en disant cela je ne songe pas uniquement à la nécessaire reconnaissance du génocide des Arméniens.

Aujourd’hui les autorités turques entendent faire taire une partie importante de la presse et singulièrement les rédactions rattachées au groupe Dogan. Que l’actuel premier ministre place à la tête de la chaîne ATV son gendre, qu’il manœuvre pour contrôler via ses amis de nombreux titres dans le pays est déjà un problème mais qu’il lance des quasi fatwas pour briser la presse d’opposition n’est pas tolérable. A moins d’un an du lancement de ce bel été Franco-Turc, il conviendrait que des nuages ne viennent pas gâcher des festivités dont nous attendons tout de même la pleine réussite.

  • > Ahmet Umit, « Le pantin », éditions Le Rocher, 23 euros.

Lyon, le 18 octobre 2008.

23/09/2007

Besiktas

medium_hrant_Dink.3.jpgLes supporters de football connaissent Besiktas cette municipalité de l’agglomération d’Istanbul située sur la rive européenne du Bosphore. Les amis des droits de l’homme doivent aussi apprendre à connaître cette localité puisque c’est le siège du tribunal qui examine le cas des 18 inculpés dans l’assassinat du journaliste turc Hrant Dink assassiné le 19 janvier dernier. Devant le tribunal, 22 volumes, 11 000 pages, de nombreuses zones d’ombres, un véritable puzzle.

Suite à une proposition de journalistes lyonnais, le Maire de Lyon m’a demandé d’étudier la possibilité de donner à une rue le nom de Hrant Dink et procéder à une cérémonie d’hommage à la date anniversaire de son assassinat.

Puisque tout à l’heure à Corbas nous commémorons la fête nationale de la République d’Arménie, je veux vous inviter à lire l’ouvrage de Fethiye Cétin, « le livre de ma grand-mère » (rubrique je lis cette semaine). L’auteur retrace l’histoire douloureuse de sa grand-mère, Heranus Gadarian, qui en 1915 assista au massacre de sa famille. Fethiye Cétin n’est pas seulement l’auteur d’un court livre poignant, c’est aussi une combattante des libertés, une avocate courageuse, membre du comité pour les droits de l’homme et porte-parole du groupe d’étude des droits des minorités auprès du barreau d’Istanbul. Elle est aussi l’avocate de Rakel Dink et de sa fille lors du procès en cours. Autant vous dire qu’elle fait très souvent le voyage de Besiktas.

Lyon, le 23 septembre 2007.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu