Avertir le modérateur

24/04/2010

Reconnaissance

drapeaux-armeno-turc.jpgC’était le 4 mars dernier. Ce jour là par 23 voix contre 22, la Commission des Affaires Etrangères de la chambre des représentants des Etats-Unis adoptait une résolution reconnaissant le génocide des Arméniens. Le jour même les autorités turques dénonçaient « cette comédie » et protestaient. Rappel d’Ambassadeur, annulation de visites ministérielles, menaces à l’égard de la main d’œuvre arménienne, le petit jeu Turquo-Américain ne pouvait guère faire illusion sachant que cette résolution votée le 4 mars n’a aucune chance de franchir les murs de la commission pour se retrouver en séance plénière. Obama où pas, la question de la reconnaissance du génocide n’a que peu de chance d’être d’actualité. Raison de plus pour faire de cette journée du 24 avril, traditionnellement consacrée à la mémoire des victimes du génocide, un moment encore plus fort.

Rendez-vous en cette fin d’après midi au Mémorial de la Place Antonin Poncet, Lyon 2ème arrondissement.

Lyon, le 24 avril 2010.

29/11/2008

Crimes de masse et génocides

genocide.jpg« A l’heure où renaissent l’intolérance et la haine, avons-nous suffisamment tiré les leçons du passé, suffisamment analysé ce basculement possible de l’homme ordinaire en un criminel contre l’humanité ? ». Telle est la question que pose Ugo Iannucci, le Président de la « chaire lyonnaise des droits de l’homme » dans l’avant propos de ce « Crimes de masse au XXème

siècle », ouvrage qu’édite ces jours-ci l’association lyonnaise.

Ce livre concis, précis et pédagogique, confié à une dizaine de spécialistes, recense les crimes, massacres et génocides d’un siècle barbare en réussissant, à l’aide de chapitres d’une dizaine de pages tous agrémentés d’une courte bibliographie, de faire le point à destination d’un public que l’on suppose être étudiant, enseignant ou plus généralement composé de citoyens souhaitant être mieux informés. De la shoah au génocide des Arméniens, du Rwanda au régime Khmer Rouge non sans faire l’impasse sur les crimes contre les Tziganes mais aussi d’effectuer un retour sur certaines mécaniques sanglantes développées en URSS ou dans l’ex-Yougoslavie, ce petit livre en mobilisant des auteurs spécialistes de la mémoire, qu’ils soient historiens ou juristes, atteint son objectif visant à mettre à disposition du lecteur une information cernée et de qualité.

Spécificité lyonnaise, pour le lecteur « d’ailleurs », je veux préciser que la « chaire lyonnaise des droits de l’homme » regroupe autour de la ville de Lyon, de l’Ordre des avocats et Bioforce, l’ensemble des grandes institutions universitaires de l’agglomération qui agissent ainsi ensemble dans un cadre commun. Organisatrice de cycle de conférences et manifestations ouvertes à tous, la « chaire lyonnaise » inaugure avec ce « Crimes de masse au XXe siècle » un travail d’édition dont on doit saluer la qualité et l’approche et qui, tout du moins je l’espère, mériterait de se poursuivre.

. Chaire Lyonnaise des Droits de l’homme, « les crimes de masse au XXe siècle, génocides, crimes contre l’humanité » Editions Aleas, 10 euros.

. Contacts :

>Aleas Editeur, 15 Quai Lassagne - 69001 Lyon. Site

> Chaire Lyonnaise des Droits de l’Homme, 42 rue de Bonnel - 69484 Lyon Cedex 03. Tel : 04 72 60 60 14. http://www.aidh.org/cldh.

Lyon, le 29 novembre 2008.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu