Avertir le modérateur

17/03/2007

Fuite des cerveaux

medium_PortraitEricBesson.jpgQuelle terrible semaine pour Ségolène Royal. Rendez-vous compte, successivement, Claude Allègre et Eric Besson viennent d’annoncer ce que nous redoutions tous : ils ne voteront pas pour elle lors de la prochaine élection présidentielle. Il ne manquerait plus que ce week-end, alors que nous allons nous rassembler autour de Ségolène Royal à la Porte de Versailles, que Michel Charasse prenne une décision de la même nature et donc d’une portée encore plus impressionnante.

Formé à la dure école du socialisme chez Vivendi, Eric Besson était de la trempe de ces leaders pleins d’abnégation qui ont toujours mis en avant le destin collectif au détriment d’une réussite personnelle. Aujourd’hui Eric Besson a fait le choix de la clandestinité, chapeau ! 

Dans l’interview reproduite par Le Monde, il tient des propos qui vont faire chaud au cœur des militants socialistes car notre chiffreur chiffonné espère une défaite en rase campagne de Ségolène Royal mais il dit aussi qu’il va être « triste pour tous les militants que j’aime et respecte et pour tous ceux qui placent leurs espoirs dans le Parti. »

Besson je suis déjà effondré par ton départ, par pitié ne nous fait pas chialer, c’est tellement dur la vie sans toi.

Lyon, le 17 mars 2007.

07:30 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : besson, eric, Royal, ségolène, ségolene, segolene, PS | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu