Avertir le modérateur

16/07/2010

B comme "Bernès (Jean-Pierre)"

B 5.jpg

Il y a peu, on entendait à nouveau parler de Jean-Pierre Bernès cet ancien collaborateur de Bernard Tapie au sein de l’Olympique de Marseille de la « belle époque » qui, devenu agent de joueurs, négociait le contrat de Laurent Blanc avec la Fédération Française de Football. Un Jean-Pierre Bernès annoncé même un temps à la tête de l’A.S. St-Etienne et qui représente les intérêts de Franck Ribéry, Samir Nasri, Squillacci, Jimmy Briand, Adil Rami ou de l’entraîneur de l’O.M. Didier Deschamps. Un Bernès dont le retour à Marseille était souhaité il y a à peine un an par Jean-Claude Dassier afin de s’occuper du recrutement, un Bernès indispensable aux uns comme aux autres. Le petit monde des agents est probablement le moins connu des amateurs de football. Il y a peu, au fin fond de l’Afrique du Sud, ils étaient nombreux à tourner physiquement ou virtuellement autour de leurs poulains mis en garde à vue par Domenech dans un hôtel luxueux. Après ces affaires nauséabondes de l’équipe de France ils demeurent pratiquement les seuls à s’en sortir alors que joueurs, entraineurs et dirigeants ressortent amoindris ou détruits.

Très souvent la presse, quand elle souhaite se payer ce monde pas toujours très clair des agents de joueurs, s’offre le plus souvent Jean-Pierre Bernès, une cible facile dont la vertu essentielle est de faire passer le reste de la profession pour une filiale des compagnons d’Emmaüs.

ballon-foot2.gifL’Equipe, ce quotidien de référence si prompt à rapporter les propos de Nicolas Anelka après la rencontre France-Mexique ne semble pas frétiller autant quand il s’agit de nous décrire, par le menu, ce petit monde des agents, de leurs transactions, de ces petits arrangements avec la règle et même la loi. C’est malheureux.

Lyon, le 16 juillet 2010.

22/06/2009

Droit au but

DESCHAMPS_Didier_19990918_NF_R.jpgLa semaine qui s’annonce devrait être décisive pour l’Olympique de Marseille après le départ de Diouf de la Présidence du club. Dassier, l’homme de R.L. Dreyfus, de TF1 et de Sarkozy conditionne semble-t-il son accession à la tête du club à l’arrivée de son ami Jean-Pierre Bernès, l’homme de l’affaire VA-OM, l’agent du nouvel entraîneur Deschamps lui-même recruté par Diouf.

Le nouveau trio marseillais, Dassier-Bernès-Deschamps, s’est d’ailleurs rencontré dans un restaurant parisien pour consolider ce qui semble être un pacte. Reste à faire passer la pilule, en particulier aux supporters, qui, pourvu qu’on leur balance l’arrivée d’une star, ne devraient pas être trop à cheval quant à cet attelage. La star s’appelle Didier Drogba. Drogba est-il pour autant de retour à Marseille. Rien n’est moins certain. L’attaquant qui émarge à 7 millions d’euros par an est, comme son actuel club de Chelsea, plutôt gourmand, c’est un premier point et l’OM n’a manifestement pas les moyens de s’offrir à nouveau ce magnifique buteur. Mieux, quand il était agent de joueur, avant donc de prendre la présidence de l’OM, Pape Diouf détenait dans son portefeuille un certain ….. Didier Drogba. Bonjour l’ambiance.

A ceux qui annoncent donc, Drogba attaquant prochain de la formation phocéenne, Jean-Claude Dassier futur président du club, Jean-Pierre Bernès comme son bras droit et Didier Deschamps toujours entraîneur de l’O M, je dis, soyez prudents. Il est possible que d’ici quelques jours l’OM se retrouve avec l’inévitable Djibril Cissé sur les bras et ses 400 000 euros de salaire mensuel, sans président ni bras droit et un entraîneur seul, bien seul, qui heureusement pourra toujours compter sur le soutien de José Anigo.

Lyon, le 22 juin 2009.

Photo: DR

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu