Avertir le modérateur

28/01/2010

En gros et en détail

Sarkozy NB.jpgLe Président est paraît-il ravi de sa prestation de lundi soir sur TF1 et les quelques 8 millions de téléspectateurs qui assistaient à l’émission sont quant à eux convaincus. Plus précisément, si l’on en croit « Le Parisien » et l’institut CSA, 57% des personnes ayant vu Nicolas Sarkozy l’ont trouvé convaincant.

Autant dire que l’Elysée est aux anges quand on songe à la côte de popularité médiocre du président. En vérité, quand on consulte ce sondage paru hier, on peut se dire que le président devra y réfléchir à deux fois avant de convoquer une seconde fois le ban et l’arrière-ban de TF1. En effet, en examinant les principaux thèmes abordés par Nicolas Sarkozy face au panel concocté par TF1, il y a de quoi perdre le sourire puisque la performance présidentielle s’avère bien modeste. Pas convainquant à 60% sur l’emploi, à 58% sur les retraites, à 51% sur les salaires de Proglio, à 61% sur le pouvoir d’achat, à 45% sur l’identité nationale et à 45% sur la réduction du nombre de fonctionnaires, le président a des soucis à se faire car sur aucune de ces thématiques les convaincus l’emportent. On pourrait dire que Sarkozy arrive à convaincre « en gros » mais jamais dans le détail. Malgré cela, Franck Louvrier, son conseiller en communication, nous confie que « la parole présidentielle n’est pas usée » autrement dit que, « plus c’est gros, plus ça passe ». D’ailleurs à l’occasion de cet échange avec le panel de TF1, Nicolas Sarkozy a utilisé les mêmes ficelles gagnantes que lors de la dernière campagne présidentielle expliquant que les problèmes économiques, d’emploi ou de retraites étaient à mettre sur le dos de la crise ou des socialistes et que pour le reste il convenait de faire confiance à sa détermination et à son acharnement. Reste à savoir si une telle ligne sera suffisante pour gagner « en gros » la prochaine présidentielle, tout le reste étant du détail.

Lyon, le 28 janvier 2010.

 

31/08/2009

Equations

Cet été 2009, n’a pas été plus palpitant que ses prédécesseurs mais ce mois d’août finissant mérite tout de même un rapide aller-retour.

Retour tout d’abord vers le Maroc et la popularité de Mohamed VI avec un sondage réalisé par l’hebdomadaire « Tel Quel » avec le soutien du Monde. Dès sa sortie, avant publication, l’hebdomadaire marocain auteur de la coupable enquête d’opinion a été mis au pilon par les autorités sans passer par la case justice. La raison est des plus simples : « La monarchie ne peut-être mise en équation ».

Pourtant cette première enquête historique n’était pas, loin s’en faut défavorable au souverain, le sondage du CSA ne mettant qu’un seul point négatif en évidence, le roi étant jugé par près de 50% des Marocains trop disposé à donner des droits aux femmes.

Pendant ce temps notre président se reposait comme un bien heureux suite à son malaise vagal. Bilan des opérations, selon le même CSA, 53% des Français indiquaient qu’ils étaient désormais satisfaits alors qu’ils n’étaient que 41% en mai dernier. J’enrage que pas une moindre seconde, Nicolas Sarkozy, l’homme qui adore sa mise en équation, n’a songé faire détruire les exemplaires de VSD.

Autre continent, autre sondage, celui là concernait, toujours début août, Barack Obama et a probablement fait grand plaisir à notre président car le nouveau président américain connaît un tassement de son indice de popularité.

Mohamed VI qui n’en veut pas, Sarkozy qui en redemande, Obama pris à son propre piège, en ce mois d’août au Maroc, en France et aux Etats-Unis, seules les opinions semblent avoir bossé cet été.

Toujours au registre des sondages, 78% des Français estiment que la France est bien préparée face à l’épidémie de grippe et  60%  trouvent que la mobilisation gouvernementale est adéquate. Tout va donc au mieux et si les Français avaient une bonne opinion du Parti Socialiste et de sa première secrétaire cela serait parfait.

En attendant les autres équations qui vont nous être proposées dans la semaine, terminons cette fin du mois d’août par une triste note. Suu kyi est toujours entre les mains de ses geôliers birmans, Thierry Jonquet s’en est allé et Willy De Ville doit être en ce moment à la recherche d’Edith Piaf, là haut au paradis.

Lyon, le 31 août 2009. 

27/01/2009

Télé réalité

la mire.jpgUn gendarme et deux gendarmettes viennent d'être nommés pour siéger au CSA, Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel étant, selon l'expression généralement consacrée, "Le gendarme de l'audiovisuel".

Une fois rappelé que le CSA comme organisme indépendant aura prochainement à avaliser/avaler le choix de Nicolas Sarkozy du président de France Télévision, il n'est pas inutile d'examiner le cas des trois heureux lauréats.

Le premier, Emmanuel Gabla est un ancien conseiller technique du premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin. La seconde, Christine Kelly, était jusqu'ici télé-prompteuse sur LCI et surtout auteure d'une biographie qui laissera une sacrée trace dans l'histoire, celle de François Fillon, l'actuel premier ministre UMP. Enfin la troisième, la célébrissime Françoise Laborde, présentatrice de J.T sur la deux, a comme dernier fait d'arme d'avoir sévèrement critiqué l'actuelle direction de France Télévisions.

Ces trois là, comme le veut la loi, viennent d'être respectivement désignés par Bernard Accoyer, Président UMP de l'assemblée nationale, Gérard Larcher, tout neuf président UMP du sénat et Nicolas Sarkozy chef suprême de tout ce beau monde. Ouvrons les yeux et fermons la télé.

Lyon, le 27 janvier 2009

14/06/2008

LDH

Logo_LDH.jpgDepuis lundi dernier et jusqu’à la fin du mois de Juin, la Ligue des Droits de l’Homme organise aux quatre coins du pays une série de séminaires. En Rhône-Alpes, c’est à Lyon que se tiendra lundi prochain 16 juin l’un d’entre eux autour du thème « La représentation et la participation des citoyens ».

Autour de Pierre Tartakowsky, rédacteur en chef de la revue « Hommes et libertés » interviendront successivement Dominique Rousseau, Professeur à l’Université de Montpellier 1 et membre de l’Institut Universitaire de France, puis Stéphane Rozes, Directeur Général de l’Institut CSA et enseignant à Sciences Po Paris.

Je sais bien que je vous donne l’information à la dernière minute, mais il est possible de s’inscrire sur LDHrhonealpes@aol.com ou bien au 06 82 52 29 01 / 04 79 28 21 20.

Ce séminaire Rhône-Alpin est lundi 16 juin 2008 de 18h30 à 22h30, Salle « Egalité » de la Mairie du 8ème arrondissement (Tramway 2, Station Bachut).

Lyon, le 14 juin 2008.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu