Avertir le modérateur

13/02/2010

Elevage

Mardi dernier, Bernard Cathelat, l’ancien gourou des eighties, celui du Centre de Communication Avancée du groupe Havas repointait son nez dans Libé. Dans une intéressante interview il nous disait, entre autre, que « depuis cinquante années, les marques avaient délaissé la chasse pour passer à l’élevage de leurs clients.». Je ne suis pas certain qu’aux Etats-Unis le temps de l’élevage des clients n’est pas encore d’actualité en particulier quand on a à portée de main un lieu de gavage comme « le Super Bowl », c'est-à-dire 106,5 millions de téléspectateurs en guise de record national d’audience détenu jusqu’ici par la série « Mash » en 1983. Voici donc comment, il y a quelques jours, les consommateurs américains élevés au foot ont été traités. A regarder certaines de ces pubs, avouez qu’il y a de quoi être emporté par la jalousie….

Superbowl.jpg

Lyon, le 13 février 2010.

13/11/2008

La grande émission

Thierry_Saussez.jpgLes directeurs des chaînes publiques devraient, à entendre les uns et les autres, être dotés prochainement d’un permis à points mais depuis quelques semaines, une autre rumeur végète. Thierry Saussez, l’un des experts en communication qui veille sur l’image du Président, songerait à installer sur une grande chaîne (publique ?) de télévision, une émission destinée à mieux nous faire comprendre les bienfaits de la politique de Nicolas Sarkozy. En effet le vieux baroudeur du RPR devenu Spin Doctor de Sarko, le « Monsieur Com » de l’Elysée, n’a trouvé rien d’autre à dire qu’il « réfléchissait à une émission de communication gouvernementale à la télé » au point que l’on se demande si Saussez n’est pas la réincarnation d’Alain Peyrefitte.
Je ne sais pas s’il convient d’y voir une explication, mais en atteignant tout juste 25% de points d’audience en octobre, TF1 semble installée sur une pente glissante. On peut donc se demander si pour le pouvoir il ne s’agit pas d’anticiper un mouvement qui semble inexorable. Changer son fusil d’épaule, donc produire soi-même son propre programme de propagande, est peut-être une nécessité même si les Bouygues font encore si bien, si spontanément et depuis si longtemps leur travail. Allez savoir !
Pour m’en informer, je me suis rendu sur le site de notre expert en communication (www.thierry-saussez.com) histoire de prendre des nouvelles à la source. Déception ! Saussez doit tellement bosser pour Sarkozy qu’à la rubrique « actualité » de son site, la dernière information remonte au 26 février 2008. Il s’agit de nous prévenir d’une invitation du grand communiquant à débattre chez Fogiel avec Cambadélis sur M6. Autre rubrique, autre déception. En cliquant sur « candidat » on nous indique que Saussez a été élu le 9 mars 2008 sur la liste UMP de Rueil-Malmaison. Des infos plus fraiches figureraient-elles alors à la rubrique « Le délégué Interministériel à la communication » ? Malheureusement ce n’est pas le cas puisque rien de neuf ne nous est proposé depuis le 16 avril 2008.
Saussez est donc totalement absorbé, non seulement par sa nouvelle mission gouvernementale mais, probablement aussi, par son projet de « remake » de la voix de son maître. Un conseil tout de même à Thierry Saussez. Ça la fiche vraiment mal de constater que le site du Délégué Interministériel à la communication ne nous propose que des rogatons.

Lyon, le 13 novembre 2008

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu