Avertir le modérateur

14/11/2010

Restos

restos-du-coeur.gifLes chiffres parlent malheureusement d’eux-mêmes. Les Restos du cœur c’est près de 60 000 bénévoles qui apportent leur aide à 830 000 personnes distribuant ainsi plus de 100 millions de repas par an.

Sur 100 euros qui sont destinés aux Restos, près de 43 euros proviennent de la générosité des Français et plus de 17 euros de la vente des CD et DVD des enfoirés.

Bientôt, plus de 2000 centres vont fonctionner, 70 Restos bébés du cœur s’activer et pas loin de 100 camions distribuant leurs repas chauds vont marauder. Les restos c’est aussi des lits d’hébergement, des logements temporaires, des ateliers d’insertion, des centres contre l’illettrisme sans oublier des opérations vacances, des rendez-vous cinéma ou des bibliothèques et vidéothèques qui fonctionnent dans les centres.

Plus que jamais le soutien aux Restaurants du cœur est une nécessité car l’association fondée par Coluche est tristement victime de son succès. De plus en plus de jeunes gens comme des personnes âgées touchant de toutes petites retraites sont dans l’obligation de se tourner vers les Restos. Les restaurants et Relais du cœur ont de plus en plus besoin de nous, ils comptent sur nous.

Pour les aider allez sur www.restosducoeur.org, téléphonez au 01 53 32 23 27 ou bien envoyez vos dons au 8, rue d’Athènes, Paris 9ème.


Goldman & Coluche - Les Restos Du Coeur
envoyé par cladstrife. - Regardez la dernière sélection musicale.

Lyon, le 14 novembre 2010

Photo:DR

30/11/2009

Restos

Au moment où la polémique enfle encore au sujet du Téléthon et que le JDD d’hier nous explique que 40% des Français verseront moins aux différentes causes en 2009 en raison de la crise, il est peut-être opportun que je vous livre mon pensum à l’égard des « Restaurants du Cœur » un peu plus tôt que d’habitude.

800 000 personnes sont accueillies quotidiennement par les restos. Un chiffre à la hausse et tout laisse croire qu’au cours de la campagne 2010, presque 25 ans après leur création, les 100 millions de repas proposés par les restos ne suffiront pas. Aujourd’hui, un peu plus de 40% de ressources des « Restaurants du cœur » proviennent de la générosité du public et si comme moi vous ne vous sentez pas le courage d’acheter le CD des « Enfoirés » qui, à lui seul représente tout de même plus de 17% du budget de l’association, il faut mettre la main à la poche.

  • « Les Restaurants du cœur », 8 rues d’Athènes, Paris 9 ème

Renseignements 01 53 32 23 27 et sur www.restosducoeur.org

Lyon, le 30 novembre 2009.

01/11/2007

Toussaint

medium_Jogger_-_closeup.jpgAujourd’hui, jour de la Toussaint, chacun va visiter ses chers disparus dans les cimetières. Simple parti pris, que certains d’entre vous trouveront probablement déplacé, pour paraphraser Coluche qui disait « si j’ai l’occasion, j’aimerais mieux mourir de mon vivant », on va essayer de rire de la mort tant que nous sommes vivants.

En me reportant à l’utile « Petit dico insolite de la mort » de Henri Pigaillem, j’ai découvert quelques morts étonnantes. Celle tout d’abord du bon roi Dagobert, celui qui mettait la culotte à l’envers, due, paraît-il, à la dysenterie. Celle de Michael Anderson Godwin, condamné à la chaise électrique puis gracié, mort au final par électrocution en réparant sa télévision. Enfin celle du bourreau qui exécuta par pendaison les condamnés du procès de Nuremberg, mort quant à lui en manipulant plus tard une chaise électrique défectueuse.

La mort laisse aussi à la postérité quelques épitaphes curieuses comme « A mon mari mort après un an de mariage – Sa femme reconnaissante » (cimetière Montmartre), ou à l’inverse au Père Lachaise celle-ci, « Elle ne voulait que mon bonheur, sa mort l’a bien prouvée. »

La mort convoque aussi les bons mots. Celui de Woody Allen, « Ce n’est pas que j’ai peur de mourir. Je veux juste ne pas être là quand ça arrivera » n’est pas mal. Quant à la célèbre formule de Molière « on ne meurt qu’une fois, et c’est pour longtemps », elle est aussi fameuse que celle de Pagnol, « La mort c’est tellement obligatoire que c’est presque une formalité ».

Les collégiens sont eux aussi, bien malgré eux, de grands commentateurs de l’ultime épreuve. Historiens, ils écrivent à leurs professeurs que « Les Egyptiens transformaient les morts en momies pour les garder vivants », littéraires que « Molière est mort sur la Seine », scientifiques que « Galilée a été condamné à mort parce qu’il est le premier à avoir fait tourner la terre. »

Cela étant, si ce billet destiné à nous dérider en ce triste jour pouvait être utile, je ne vous cache pas que cela me comblerait. C’est ainsi qu’en Californie une femme expliqua que son compagnon faisait le vide total dans sa tête quand il pratiquait le jogging. Le problème c’est que le type en question s’est tué pendant son effort en tombant dans un ravin, soixante mètres plus bas. Si vous connaissez des gens qui pratiquent le jogging, expliquez-leur que cela peut-être très dangereux notamment quand les soucis vous envahissent.

Lyon, le 1er novembre 2007.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu