Avertir le modérateur

18/11/2010

Back to Auvergne

C'est aux aurores que je vous poste le billet d'aujourd'hui devant, pour répondre à de biens normales obligations professionnelles, me rendre à Clermont, au cœur de cette Auvergne qui refuse héroïquement de coucher avec Hortefeux. A propos d'auvergnats, je ne sais pas si vous êtes comme moi mais la vie est plus légère depuis que, touché par le devoir de réserve, le pénible Charasse est obligé de se taire. Si Sarkozy avait la bonne idée de fourguer des postes de la même nature à Allègre, Besson, Longuet, Marini ou Ciotti, la bande-son de notre quotidien serait bien plus agréable. A propos de son, certains d'entre vous se demandaient comment était le concert de Jean-Louis Murat, le plus auvergnat de nos renfrognés, puisque l'homme s'était produit dans une quasi clandestinité du côté de Saint Genis-Laval. Comment vous dire ? C'était parfait, Murat disposant d'un groupe soudé pas très loin de friser à la perfection et, croyez-moi, la perfection parfaite est chose rare de nos jours.

Pour revenir à l'auvergnat de Neuilly, il paraitrait qu'après son renoncement aux municipales à Clermont, Hortefeux envisagerait sérieusement de tenter l'aventure municipale de 2014 à Vichy. Hortefeux et Vichy voilà des noms qui vont si bien ensemble. Une fois Maire de Vichy, Hortefeux pourra se rapprocher de l'une des grandes figures de la ville à savoir Claude Vorilhon plus connu sous le nom de Raël. Avouez qu'une rencontre Hortefeux-Vorilhon cela aurait de la gueule au même titre que celle jadis organisée entre Sarkozy et Tom Cruise.

Lyon, le 18 novembre 2010.

14/12/2009

Avatars

avatar-film-james-cameron-200x300.jpgAu moment ou Copenhague bat son plein, la sortie mercredi prochain de « Avatar » le nouveau film de James Cameron devrait faire évènement. Inspiré très fortement du livre de Kunstler, « La fin du pétrole », Cameron décrit dans son film une planète qui va avec certitude à sa perte. On connaît le propos du canadien. L’ancien marine Jake Sully est expédié, malgré sa paralysie des jambes, vers Pandora à bord d’un caisson depuis lequel il va mentalement diriger son avatar afin de faire déguerpir la tribu des Na’vi et ainsi récupérer l’énergie nécessaire pour sauver la terre. Heureusement Sally va trahir les commanditaires de l’opération. L’apocalypse est donc une nouvelle fois au menu du cinéma de Cameron et j’imagine, y compris dans les milieux politiques, que les commentaires à propos de « Avatar » vont être nombreux. Celui de Claude Allègre sera de toute évidence recherché, le pourfendeur de Copenhague ayant à propos de ce film un véritable boulevard devant lui. Il saura très certainement en profiter.

Je ne sais pas si André Gerin, le député communiste de Vénissieux compte se mêler au débat qui nécessairement va apparaître avec la sortie de « Avatar ». En attendant, dans un éditorial de sa lettre politique intitulée, je le rappelle, « J’aime le Rouge dans le respect du blanc et du bleu », André Gerin commémore à sa façon les 20 ans de la fin du mur de Berlin. Son papier titré « Le communisme, j’y crois » réaffirme que le capitalisme est entré « dans une lente agonie » et vous l’avez compris, André Gerin ne va pas aller chercher le sauvetage de l’humanité en se téléportant sur Pandora. Pour Gerin il y a de sérieuses raisons d’espérer puisque, nous dit le député, « il y quand même un point sur lequel la chute du mur de Berlin a eu un côté salutaire » (Sic !) c’est que « le jeu redevient ouvert ». Tel un véritable Avatar à l’ancienne, André Gerin écrit que « Comme nos aînés dans les années 1940, c’est tout un esprit de résistance pour défendre notre nation, nos valeurs, notre identité et notre mode de vie que nous avons à mener aujourd’hui ». André Gerin n’a nul besoin de signer un pacte avec les Na’vi de Pandora, la force est selon lui en nous puisque finissant son éditorial, le député écrit que « Les valeurs et idéaux du communisme sont plus que jamais d’actualité ». J’espère que James Cameron est destinataire de la lettre trimestrielle du Député de la 14ème circonscription du Rhône, en s’en pénétrant il pourra ainsi se convaincre qu’il fait fausse route.

Lyon, le 14 décembre 2009.

23/05/2009

Prenez-le !

claude_allegre.jpgIl parait que dans la perspective de voir Claude Allegre rejoindre le gouvernement lors du remaniement en juillet c'est presque la panique dans les rangs de la majorité. A l'idée de voir débarquer l'ami de Jospin, qui plus est à un poste important dont la rumeur dit qu'il pourrait ressembler à un MITI français, on ne compte plus les réactions négatives. La simple idée de le savoir peut être demain membre de la future garde rapprochée de Sarkozy commence à pomper l'air des plus dévots de l'UMP.

Rassurez-vous Messieurs de la majorité, Allègre est tout sauf de gauche. Prenez-le ! Il est dispo ! Dans cette affaire, le seul qui risque d'en pâtir c'est Bernard Kouchner. Le Doc peut légitimement se dire que la période faste est sur le point de toucher à sa fin. Complètement démonétisé, Kouchner représente désormais moins que lui même un simple Ministre d'ouverture votant maintenant UMP. L'arrivée d'Allègre dans ce magasin de porcelaine risque de briser les dernières potiches et c'est tant mieux.

Alors un effort. Arrêtez vos simagrées et prenez Allègre dans votre futur gouvernement. Ca ne peut que nous faire plaisir.

Lyon, le 23 mai 2009.

11/12/2008

Content et déçu

Sarkozy NB.jpgContent, le Président se dit l’être à propos d’Eric Besson son ministre en charge de l’avenir. Ne me demandez pas pourquoi vu qu’a part la notation des Ministres, les clubs de foot et quelques trucs sans importance sur l’internet nul ne sait exactement ce que peut bien faire « le transfuge ».

Content mais surtout admiratif, notre Président l’est également au sujet de Claude Allègre. Ici aussi inutile de me demander de fournir une explication puisque après les sciences de la terre, celles de l’éducation, l’art de la politique, la couche d’ozone, l’ami de Lionel est aujourd’hui devenu, comme Alain Minc, un historien. Notre homme est donc compétent en tout ce qui explique peut-être l’admiration sans borne du Président.

Content, Sarkozy se dit l’être aussi à l’égard de Nadine Murano dont la gouaille, façon populasse, botte bien à l’ancien Maire de Neuilly. Mais attention, le Président n’est pas seulement content de lui-même et de quelques autres, il est aussi déçu.

Il est déçu par Patrick Devedjian d’où la nomination au poste de Ministre de l’UMP du « chouchou ». Déçu aussi Jean-Pierre Jouyet qui vient de filer à l’anglaise et qui va surveiller les marchés. Déçu par Rama Yade qui ose refuser de prendre la tête d’une liste UMP au prétexte qu’elle souhaite demeurer ministre, Sarko est aussi peiné par quelques députés qui ne veulent pas faire travailler les Français le dimanche. Le Président semble également pensif à l’égard de quelques autres ministres et en particulier de Rachida Dati. Heureusement que Nicolas Sarkozy a encore une saine haine chevillée au corps à l’égard de Villepin sans quoi cette déception affichée et quasi généralisée pourrait se transformer en déprime au point de voir réapparaître cette célèbre migraine dont on ne nous parle plus depuis son élection.

Reste le cas Kouchner dont la quasi inutilité commence à se faire sentir et qui, tel un Jean-Louis Debré Sarkozyste, en est rendu à jouer les utilités en tirant le tapis sur lequel marche Rama Yade.

Tout ceci est donc très moyen. Moyen comme le sondage du dévoué Paris-Match qui note, de quoi être déçu, une baisse de popularité pour le Président mais qui fort heureusement indique dans le même temps une hausse d’opinions favorables parmi les classes populaires. Justement, à propos des classes populaires, si vous les croisez, il convient de leur expliquer que le PS fait le maximum pour être à gauche et les voilà à honorer le Président. Pour tout vous dire cela me laisse froid, mais avouez que si vous étiez à la place de Martine Aubry et Benoît Hamon vous auriez de quoi être déçu.

Lyon, le 11 décembre 2008.

26/10/2007

Blues

medium_pendu.gifIl y a des jours comme aujourd’hui ou on se dit qu’il conviendrait de rester le matin sous la couette. Un rapide feuilletage de la presse du jour et votre journée est pourrie.Claude Allègre quitte le PS le 31 janvier prochain. Vous allez me dire qu’il nous reste encore plus de deux mois pour en profiter mais que sera le Parti Socialiste sans lui ce d’autant que l’on murmure que Charrasse pourrait en faire autant afin de s’installer au Conseil Constitutionnel.
 
Avec Eric Besson c’est pire. Le felon qui ne compte plus un seul ami à gauche est rejeté par ceux qu’il croyait être ses nouveaux copains. A l’occasion de la visite présidentielle au Maroc, Besson a été surpris mangeant seul au comptoir d’un restaurant alors qu’un peu plus loin le député Lellouche et le conseiller Sarkoziste Benamou baffraient.Pire encore car la rumeur enfle, Colombani l’ex boss du quotidien le Monde ne toucherait que 950 000 Euros à l’occasion de son pot de départ alors qu’il pouvait légitimement prétendre à plus de 1,5 millions d’Euros si l’on considère son salaire et son ancienneté.
 
Du côté de Rachida Dati certains de ses amis mal attentionnés continuent à mettre en cause la légitimité d’un diplôme obtenu, je crois, à HEC. La chose me paraît d’autant plus suspecte que l’actuelle ministre de la justice préside ce soir un diner-débat à la Chambre de Commerce de Lyon sur le thème « Les mécanismes socio-psychologiques favorisant une croissance économique partagée ».
 
Heureusement depuis hier la révolution verte est lancée. Avec le froid qui arrive il fallait bien une ecopastille pour faire passer la pilule.
 
Lyon, le 26 octobre 2007

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu