Avertir le modérateur

23/03/2009

Martin Luther King

martin luther.jpgAprès mon petit « Mea Culpa » de ce matin, je voulais vous parler des misères faites aux dirigeants de la Société Générale, de l’acharnement d’Alain Minc contre les patrons « autistes », des malheurs de la famille Wendel au bord de la crise de nerf mais les impératifs du calendrier lyonnais m’imposent de changer mon fusil d’épaule.
En effet la semaine qui débute est placée sous le signe de Martin Luther King puisque samedi on inaugure, Parc de la Tête d’Or, un espace destiné à rendre hommage au leader américain. Il y a quarante-trois ans de cela, le 29 mars 1966, une trentaine d’associations se constituaient en collectif de parrainage pour accueillir à Lyon, le Prix Nobel de la Paix. C’était à la Bourse du Travail et, ignorée par les autorités municipales de l’époque, cette manifestation unitaire qui fut un immense succès est toujours dans la mémoire de nombre de lyonnais. Dans un ouvrage collectif coordonné par Robert Vial les Editions Mémoire Active reviennent, par le biais de nombreux témoignages, sur ce moment important de la vie lyonnaise qui a permis de voir côte à côté, autour du Pasteur américain, des personnalités, associations et courants de pensée d’horizons les plus divers. Ce livre intitulé « Martin Luther King à Lyon » revient de manière approfondie sur le message de celui qui venait d’obtenir le Prix Nobel mais aussi sur toute une époque à l’aide des contributions et témoignages les plus divers.

  • « Martin Luther King à Lyon » de Robert Vial, Préface de Gérard Collomb,

Mémoire active, 20 euros (Franco de port)

L’ouvrage peut-être commandé à « L’hospitalité d’Abraham »,
22 rue Voltaire, 69600 Oullins


-----------------------------------------------------------

Martin Luther King à Lyon

  • Jeudi 26 mars, 18h30 - Hôtel de Ville

Conférence de Jean-Louis Touraine, Député du Rhône, Premier Adjoint au Maire de Lyon
« Martin Luther King, un visionnaire humaniste »

  • Lundi 30 mars, 10h et 18h - Mairie annexe du 5ème arrondissement

10h : conférence-débat sur le thème des discriminations
Avec la participation d’Azouz Begag, de Pascale Coton et de Jacques Perney.

  • Mardi 31 mars, 20h - Mairie annexe du 5ème arrondissement

Projection du court métrage : "Nashville, nous étions des guerriers"
Débat avec Serge Perrin et Guillaume Gamblin sur le thème
« La non violence, une force pour agir »

  • Mercredi 1er Avril, 20h – Mairie annexe du 5ème arrondissement

Conférence-débat avec le Pasteur Eddy Nisus et Harry Sullivan Consul des Etats-Unis sur le thème « Barack Obama, concrétisation du rêve de Martin Luther King ? »

  • Jeudi 2 avril, 19h-20h30 – Mairie annexe du 5ème arrondissement

« Quand les esclaves chantaient », concert de negro-spirituals par le Lyon Glee Club

  • Jeudi 2 avril, 20h30 – Cinéma Le Zola 117 Cours Emile Zola, Villeurbanne

Ciné-débat : « Actualité du message de Martin Luther King »
Avec la participation de Christian Delorme

  • Samedi 4 avril, 11h – Parc de la Tête d’Or

Inauguration de l’espace Martin Luther King
Chœurs de negro-spirituals interprétés par les chorales Parousia et Lyon Glee Club

Expositions

  • Du 30 mars au 6 avril, 10h -19h

Maison des Passages, 44 rue Saint-Georges, métro Vieux-Lyon
« De la discrimination à la citoyenneté, la longue marche de Martin Luther King »

  • Du 31 mars au 3 avril, 15h – 19h

Mairie annexe du 5ème arrondissement
« Martin Luther King, un héritage impérissable »


Lyon, le 23 mars 2009

Photo:DR

22/11/2008

Abd El-Kader

Kader.jpg

La bibliographie concernant l’Emir Abd El-Kader est abondante et les éditions du Seuil en publiant cette année l’ouvrage de Ahmed Bouyerdene ont bien entendu fait œuvre utile. Vous l’avez compris je veux dire deux mots aujourd’hui sur ce personnage mais, et les lecteurs d’ailleurs voudront bien me pardonner, en insistant sur les liens particuliers qui unissent Lyon et l’Emir. Pour ce faire, une fois dit que Gérard Collomb a proposé qu’une rue de la ville porte le nom d’Abd El-Kader, je veux signaler la parution d’un livre de Christian Delorme (celui que la presse appelle encore le Curé des Minguettes) sur ce personnage important de notre histoire intitulé « L’Emir Abd El-Kader à Lyon » et publié par celui qui est doté de la mémoire la plus active de Lyon, je veux parler de Michel Chomarat.

Comme le dit le Maire de Lyon dans sa préface, « l’Emir représente un modèle nécessaire (…) Il a été un pont entre la culture arabo-musulmane et la culture européenne, un précurseur du dialogue entre les civilisations ».

L’ouvrage de Christian Delorme retrace non seulement le message de l’Emir mais surtout un parcours, alors qu’il partait en exil en Turquie, marqué par un court passage à Lyon en décembre 1852. En vérité Abd El-Kader quitte Ambroise le 10, séjourne les 12 et 13 décembre à Lyon, pour le 21 rejoindre Constantinople après une étape marseillaise. Delorme, sur une centaine de pages richement illustrées, replace le séjour lyonnais dans un contexte plus vaste évoquant tour à tour le Sergent Blandan, Pauline Jaricot, le Cardinal de Bonald ou le Maréchal de Castellane. Bref, tout un pan de l’histoire lyonnaise.

Je ne sais si l’ouvrage de Christian Delorme bénéficie d’une diffusion nationale, il est édité par « Mémoire active » et on peut éventuellement contacter l’imprimeur pour se le procurer (Valmy, 10 rue Pierre Maillot, 42120 Le Coteau).

Rappelez-vous, pour évoquer un tout autre sujet, que les Herman Düne sont ce soir au Ninkasi-Kao. C’est à ne pas rater.

Lyon, le 22 novembre 2008.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu