Avertir le modérateur

02/09/2008

Tri sélectif

532527228.jpgLa droite Rhône-Alpine vient de démontrer, en désignant Charles Million comme candidat aux prochaines élections sénatoriales dans le département de l’Ain, quelques talents en matière de recyclage.

Le 21 septembre prochain, à l’âge pas encore canonique de 62 ans, Charles Million ne sera plus tricard ou pestiféré, il sera peut-être sénateur de la république. Dominique Perben en avait rêvé, du côté de Bourg-en-Bresse, ce week-end, on l’a fait.

En effet samedi plus de mille grands électeurs UMP et divers droite viennent d’assurer le retour politique de celui qui n’avait pas hésité, en 1998, à faire alliance avec le Front National afin de devenir le chef de la région Rhône-Alpes.

Dans l’Ain comme ailleurs il est manifeste que la droite préfère toujours perdre son âme plutôt qu’une élection. Aux grands électeurs le 21 septembre prochain de nous faire comprendre, qu’eux aussi, sont capables de faire du tri sélectif.

Lyon, le 2 septembre 2008.

29/11/2007

Leur mémoire qui flanche

22d066df368fd3b4a6a4020051613c33.jpgLe Milloniste Erick Roux De Bezieux  le dit, Philippe Genin n’aurait pas du exprimer publiquement ses réserves sur l’accord Perben-Million pour les Municipales Lyonnaises.

L’autre Milloniste, Denis Broliquier, règle quant à lui le problème autrement. Le Maire du 2ème arrondissement dit qu’une page a été tournée puisque « l’union (Perben-Million) clôt définitivement les désaccords nés au moment des élections régionales ».

Perben, Roux De Bézieux et Broliquier se sont donc installés dans la négation. Vous allez voir que d’ici quelques temps les tenants de l’alliance droitière vont nous expliquer par le détail qu’il n’y a jamais eu d’accords entre Perben et Gollnisch à la région en 1998.

Attention, loin de moi l’idée de penser que de la négation à la révision il n’y a qu’un pas mais force est de constater que cet héritage est bien lourd à assumer pour les uns comme pour les autres même si, comme l’indique Denis Broliquier à Lyon capitale, « ce débat n’intéresse plus que dix journalistes ».

Broliquier a d’ailleurs souvent des problèmes avec sa mémoire. Au point où nous en sommes, je m’attends à ce que le lieutenant de Charles Millon nous explique aussi, d’ici quelques temps, qu’il ne s’est jamais opposé avec acharnement à l’édification du monument  érigé à la mémoire des victimes des génocides sur la Place Antonin Poncet, Madame Marie-Chantal Debazeille (UMP) étant ainsi la seule à endosser la responsabilité de ce combat des plus douteux.

Je suggère à Denis Broliquier de manger du poisson, beaucoup de poisson afin de retrouver la mémoire.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu