Avertir le modérateur

19/10/2007

Echos de Royal

Ségolène Royal, dans les "Echos" du jour, s'exprime sur la situation du pays. Je vous livre telle quelle la réfléxion de celle qui demeure porteuse de l'alternative au Sarkozysme.
_________
 
Le choc de méfiance
 
medium_lesechoshp145.pngNicolas Sarkozy nous disait que tout était prêt pour provoquer, dès l'élection, le choc de croissance, le choc de confiance. Il raillait la nécessité du dialogue social pour réformer. Il se gaussait du constat sur la dette publique. Il se moquait des propositions de création d'un « small business act » et d'une sécurité sociale professionnelle.

Six mois plus tard, le choc promis est celui de la méfiance. Pourquoi Archaïsme, arrogance, affrontement constituent les poisons par lesquels le pouvoir en place est en train de miner les chances de redressement de la France.

Lire la suite

20/04/2007

"Je voterais Ségolène Royal sans hésiter"

medium_Ségolène_Royal_-_France_présidente.jpgComment vous convaincre, alors que beaucoup a été dit, de voter Ségolène Royal dès le premier tour ? Comment vous expliquer ce qui peut fonder un tel engagement ? Comment vous dire, sans vous infliger un long pensum indigeste, pourquoi Ségolène Royal est la seule à pouvoir incarner le changement, l’audace et le rassemblement ? 

A quelques heures de la fermeture provisoire de mon blog, je vous confie ces quelques mots rédigés par Patrice Chéreau à l’hebdomadaire « les Inrockuptibles »  de cette semaine : 

« Je voterais Ségolène Royal, sans hésiter.

Parce que je crois en elle et parce qu’elle parle autrement, librement, un langage différent des autres candidats et des hommes politiques en général. Parce que je suis convaincu par ce qu’elle dit et que je suis bluffé par son courage. Courage parce qu’il en faut pour tenir tête face aux dirigeants du Parti socialiste, courage parce qu’il est demandé deux fois plus de preuves qu’il n’en serait demandé à un homme qui se présenterait à sa place, courage parce que dans la situation de la gauche aujourd’hui, elle sait qu’il lui faut rassembler et convaincre au-delà du possible. » 

 

medium_SR-GC.JPGLA VIE SANS SARKO, C’EST PLUS RIGOLO !

Le Maire de Lyon se rendra dans différents cafés et bars Lyonnais pour accompagner les militants mobilisés en faveur de Ségolène Royal dès le premier tour.

Voici les rendez-vous :

  • 17h30, « La Plateforme » quai Augagneur
  • 18h00, « Le Syrius »
  • 18H30, Bar « L’escalier », 8 rue de la Platière
  • 19h00, Bar « L’Apostrophe », - rue Octavio Mey à Saint-Paul
  • 20h00, « Modern Art Café », boulevard de la Croix-Rousse

Bon apéro anti-Sarko à toutes et tous.

Lyon, le 20 avril 2007.

21/02/2007

Qui va être le Premier Ministre du Président Bayrou ?

medium_Bayrou-fond-bleu.jpgC’est le dernier truc à la mode, la énième péripétie de campagne, l’ultime roucoulade des coteries informées. Et si François Bayrou gagnait l’élection présidentielle de 2007 ? Cette question qui agite le microcosme des professionnels du thermomètre électoral et de leur fidèle clientèle peut prêter à sourire mais c’est pourtant l’interrogation du moment.

Bien entendu, comme moi, vous vous dites que la condition minimale pour prétendre devenir Président de la République est d’être présent au 2ème tour de l’élection. Mais comme moi vous vous demandez peut être si on ne nous prépare pas une entourloupe qui, si elle venait à prospérer, nous vaudrait d’ici quelques jours l’apparition d’une série de sondages nous indiquant que Bayrou et Sarkozy figureraient avec certitude au 2ème tour.

Pour le reste, il est inutile de poursuivre l’investigation puisque depuis quelques jours on nous annonce que dans n’importe quel cas de figure, Bayrou taperait Sarko et Ségo au 2ème tour.

En marge de tout cela vous aurez par ailleurs noté que Le Pen ne figure même plus dans les préoccupations des zins-zins du commentaire politique. D’ailleurs ceux qui s’interrogent le mardi de manière très pénétrée sur l’hypothèse Bayrou-Président sont les mêmes qui nous indiquaient le lundi en quoi un Le Pen recentré demeurait un compétiteur redoutable dans la course au 2ème tour. Exit donc Le Pen, exit Ségolène et Sarko. Bayrou est donc élu Président de la République.

Passons vite fait sur le programme de notre nouveau Président aussi épais qu’une tranche de jambon de Bayonne pour nous poser la question qui hante les médias. Qui serait le Premier Ministre du Président Bayrou ?

Bayrou a son idée mais il la garde pour lui. Pas de problème, nos plus fins limiers du commentaire politique nous livrent depuis quelques jours quelques lumineuses options. Bien sûr on ne peut, sans risque de se disqualifier, évoquer le nom de Michel Rocard. En plus Bayrou distille des indices et quand il parle d’un « Premier Ministre idéal » (sic !) il parle d’une sorte de « Jacques Delors jeune » (re-sic !). Pour donner plus de crédibilité à l’affaire certains éditorialistes n’hésitent pas d’ailleurs à nous décoder la formule en évoquant le portrait-robot « d’un catholique issu des rangs socialistes ».

Lire la suite

00:30 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Bayrou, UDF, Président, Royal, candidat, candidate, PS | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu