Avertir le modérateur

22/01/2010

Tarascon

602116883.jpgAndré Gerin, le député communiste de Vénissieux, celui qui organise des safaris parlementaires anti-burqua avec son ami Eric Raoult, avait hier les honneurs du Figaro. Il en profitait pour s’en prendre à ses camarades accusés « d’angélisme », de ne pas avoir conduit ce débat avec sérieux, d’être « complaisants ». Rien de neuf me direz-vous cependant, au détour de l’interview Gerin en profitait pour avancer quelques pions mais Sophie Huet, la journaliste en charge de l’opération, s’abstenait d’exercer son droit de poursuite préférant s’en tenir aux insinuations du député communiste. Que disait donc André Gerin ?

« Dans certaines entreprises du CAC 40 » expliquait l’honorable parlementaire, « se constituent des syndicats religieux ou communautaristes qui remettent en cause la mixité au travail ou la tenue vestimentaire des femmes. » « Dans certains établissements scolaires » ajoutait l’ancien maire de Vénissieux, « 50% des jeunes filles mineures sont exonérées de gymnastique ou de piscine, et des gamins contestent les cours d’histoire ou de sciences naturelles ». Pour très probablement enfoncer le clou, Gerin concluait en indiquant qu’en « Milieu hospitalier, des médecins hommes sont menacés individuellement par des gourous qui accompagnent des femmes voilées et qui exigent que leurs médecins soient des femmes. »

C’est donc un député de la république particulièrement informé qui s’exprimait hier dans le Figaro, un parlementaire qui rapportait des faits gravissimes. Un élu : qui doit maintenant nous en dire plus, autrement dit nous indiquer :

1 - Le nom et la localisation des entreprises du CAC 40 concernées par l’émergence des syndicats religieux qui mettent en cause la mixité au travail et la tenue vestimentaire des femmes

2 - Le nom et la localisation des établissements scolaires au sein desquels 50% des jeunes filles sont dispensées d’EPS et de piscine

3 - Le nom, la localisation et l’identification des faits pour les hôpitaux incriminés.

J’imagine que certaines de ces insinuations concernent le département du Rhône. A Gerin de nous en dire plus sous peine d’apparaître, non seulement pour un chasseur de burquas mais pire pour un tartarin.

Lyon, le 22 janvier 2010.

15/12/2008

Morale et Moral

Thierry_Breton.jpgParce que le capitalisme français a décidé de se moraliser, Philippe Germond, l’ancien patron d’Atos vient de perdre près de 4 millions d’euros d’indemnités de départ après son « remerciement » au terme des 15 mois qu’il venait de passer à la tête de l’entreprise. Quinze mois, 4 millions, avouez que le ratio est sympathique. Le hic dans l’histoire c’est que Germond se rebiffe, jugeant cette décision illégale. Il va donc demander à la justice de trancher.

Parce que le capitaliste Français Philippe Germond s’est fait virer, on a recruté pour lui succéder l’ancien ministre Chiraquien, l’oublié Thierry Breton. Pas fou, Breton à tout de suite expliqué qu’il ne toucherait ni prime d’arrivée, ni parachute le jour de son départ, histoire de démontrer que le capitalisme français se moralisait. Le hic dans l’histoire c’est que Breton touchera tout de même 1,2 millions d’euros de fixe, une deuxième couche de 1,2 millions de bonus sous conditions de résultats, 233 000 euros d’options basées sur les performances chaque année, dès 2008. Quand on sait que le chiffre d’affaire de l’entreprise est de 5,6 milliards d’euros, avouez que le ratio demeure sympathique.

Il faut dire que ça moralise sec dans le capitalisme français. D’ailleurs suite à ce que l’on pourrait assimiler à un « acharnement » du Medef alors en pleine crise, on nous annonce que plus de la moitié des dirigeants du CAC 40 viennent de renoncer à d’éventuelles indemnités de départ. Ce n’est pas suffisant explique l’UMP dont des esprits malveillants disent qu’elle est entrain de courir au secours des grands patrons. Le député UMP Houillon, soutenu en l’espèce par Lagarde exige du Medef d’étendre la mesure aux 700 entreprises cotées c'est-à-dire à ce qui constitue la base du syndicat patronal.

Flûte, encore une revendication que le PS français, le plus à gauche de l’univers, s’est encore fait chiper par Sarkozy. Ça casse le moral des trucs pareils.

Lyon, le 15 décembre 2008.

21/03/2007

648 $ au soleil

medium_Dollars.jpg266 760 dollars serait la valeur marchande du site de Ségolène Royal (desirsdavenir.org), si l’on en croit dnscoop.com qui développe un outil destiné à calculer la valeur des blogs et sites.

N’y voyez surtout pas un pronostic électoral, mais le site de Nicolas Sarkozy est estimé à 44 550 dollars et celui de François Bayrou, quant à lui, est évalué à 28 000 petits dollars.

Dnscoop.com évalue par ailleurs le coût mensuel d’une page de publicité (329 $ pour S.Royal, 192 $ pour F.Bayrou et 152 $ pour N.Sarkozy), enfin la cote de ces trois sites sur google (page rank) confirme les classements précédents.

Vous me connaissez, je me suis amusé à consulter dnscoop.com concernant mon propre nom de domaine et je suis particulièrement fier de vous annoncer mon arrivée prochaine dans le CAC 40 puisque après quelques semaines d’activité et un dépôt en mars 2006, la valeur estimée de www.jysecheresse.com est déjà de 648 $. Autant vous dire que du fond de ma bulle les thunes vont bientôt tomber.

Investisseurs et annonceurs de tous les pays j’attends, de pied ferme et l’esprit tranquille, vos propositions. Le nouveau blog de Gérard Collomb (nom de domaine déposé le 7 octobre 2005) est, quant à lui, estimé à 333 $ et celui de Dominique Perben en piste, rendez-vous compte, depuis le 21 novembre 2000 plafonne à seulement 369 $.

Le capitalisme est vraiment malade. Sur ce, je vous laisse car il est grand temps d'aller en parler à mon nouveau conseiller, un certain Alain Minc.

Lyon, le 21 mars 2007

11:35 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : internet, cac, 40, cac 40, ségolène, segolene, royal | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu