Avertir le modérateur

25/06/2007

Rushdie

medium_Salman_Rushdie.jpgIl n’est pas bien dans mes habitudes de faire ici l’éloge du Figaro. Cela étant dans le numéro de ce matin, Alain-Gérard Slama signe en page treize une tribune sur Salman Rushdie qui a le mérite de mettre les points sur les « i », quant à la énième relance de «l’affaire » de l’auteur des versets sataniques. Fatwa, clandestinité, exil New Yorkais, protection rapprochée, assassinats de traducteurs, depuis des années le quotidien de Salman Rushdie est un enfer. La Reine d’Angleterre, en élevant il y a quelques semaines l’écrivain d’origine pakistanaise au rang de chevalier a provoqué un nouveau déchaînement insupportable contre Rushdie et le Royaume Uni. En maintenant sa décision, Londres a pris la plus juste des décisions.
Comme le dit Slama ce matin au terme de sa contribution,

« Au moment où Tony Blair montre, avec une parfaite maîtrise de lui-même, qu’il a attendu la fin de ses fonctions pour se convertir publiquement au catholicisme, il dépendra des démocraties de faire comprendre, non seulement aux dirigeants du « monde » musulman, mais aussi aux opinions publiques des nations laïques, que cette victoire n’est pas celle du christianisme sur l’islam, mais de la sagesse de la raison sur le vertige des symboles. »

Cette vérité est bien entendue bonne à dire à ceci près que pour nous Salman Rushdie demeure lui aussi un symbole.

Puisque nous parlons de Salman Rushdie, je souhaite avoir une pensée pour Monsieur Christian Bourgois, un merveilleux éditeur, qui, vous vous souvenez peut-être, a été à l’origine de l’édition française des « versets sataniques » alors que l’auteur était la cible de la Fatwa Khomeiniste.

Lyon, le 25 juin 2007.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu