Avertir le modérateur

07/09/2008

Sous le soleil, exactement

975500917.jpgAvec la publication, en l’espace d’une grosse poignée de semaines, d’une nouvelle édition remarquable du « Ocean Pacific Blue » de Dennis Wilson (voir mon billet du 6 juillet) et de la toute nouvelle production de Brian Wilson intitulée « That Lucky old sun », les amis de la famille Wilson, dont je suis, sont donc aux anges.

Ce nouvel album de l’ex leader des Beach Boys est d’ores et déjà à ranger au rayon des classiques du genre tant l’enregistrement proposé est conforme à l’univers musical de Brian Wilson. Il est donc à bien des égards sans surprise. Beau mais sans surprise.

Moulinées sur scène depuis bientôt plus d’un an, les spectateurs chanceux de la série de concerts du Royal Albert Hall puis des prestations américaines retrouveront ainsi nombre de compositions présentes sur ce nouvel album finement produit avec les inimitables et indispensables Wondermints compagnons fidèles et dévoués de la nouvelle vie de Brian. Les autres seront emportés par la découverte des mélodies « haute couture » de Wilson.

Disque de la Californie éternelle par un éternel californien, « That Lucky old sun » est une sorte de chromo nostalgique mis en musique par un Brian Wilson qui ne fait qu’un avec le décor de sa propre vie. Précise, tirée à quatre épingles, fidèle à la subtilité légendaire des arrangements, la musique de Wilson portée parfois par une voix fragilisée demeure un bonheur pour l’auditeur.

Que les choses soient claires, les accros vont à juste titre crier au génie pop de Brian Wilson quant aux autres ils demeureront au mieux de marbre. Rien de nouveau donc sous le soleil de Californie. Brian est toujours là, face à l’océan, sous le soleil, exactement.

  • .Brian Wilson, « That Lucky old sun », Capitol Records.


Lyon, le 7 septembre 2008.

06:46 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brian wilson, emi, capitol, californie, beach boys | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/07/2008

B comme Bubblegum

1526226995.jpgLa musique dont nous parlons aujourd’hui est à peu près l’équivalent de la fraise tagada et des bonbons Haribo à la gastronomie. Le bubblegum pop ou Sunshine pop c’est à la fois Lio (Banana Split), certains titres des Beach Boys (Barbara Ann) mais aussi quelques pépites quasi-inconnues de Sean O’Hagan maître à tout faire et brillant leader des High Llamas. Vous allez me dire que si cette fameuse bubblegum music c’est les Beach Boys, High Llamas et pourquoi pas Jan & Dean, les Monkees ou quelques épisodes du Glam rock, alors vive la bubblegum music.

Pas si vite, ce sunshine pop c’est aussi, et surtout des ritournelles anglo-saxonnes de série B, de l’easy leastening français produit au kilomètre, de l’aliment complet pour pré-adolescent. Cette musique c’est exactement le petit nounours d’Haribo. Fluo, acide, chimique mais quand on en mange un on termine toute la boite. Alors si vous voulez vraiment en savoir plus sur cette musique qui n’ose dire son nom, la lecture de « bubblegum et Sunshine pop » aux cahiers du rock s’impose. Ecrit par Jean-Emmanuel Deluxe et préfacé par l’incontournable Bertrand Burgalat, ce dixième numéro de la collection ne devrait pas vous faire mal au bide à condition de ne pas vous gaver de la musique dont on parle. Alternant interviews et textes de l’auteur ces 225 pages très documentées plongent parfois dans des références à faire peur. Pour mieux me faire comprendre par certains, sachez que cette bubblegum musique c’est aussi Mikado, Suzy Quatro, Gary Glitter (à propos est-il toujours en prison ?). Mais n’hésitez pas à lire le bouquin car au détour de certaines pages vous vous souviendrez aussi des Shadows of Knight, des Turtles et de Mama Cass.

  • « Bubblegum et Sunshine Pop » de Jean-Emmanuel Deluxe, les cahiers du rock, 15 euros.
Erevan, 16 juillet 2008.

06/07/2008

Le garçon de l’océan

1505041474.jpgCela fait maintenant 25 ans que Dennis Wilson, le batteur des Beach Boys, était retrouvé gisant dans l’océan du côté de Los Angeles. Alcool et cocaïne avaient définitivement pris le dessus sur un type solitaire, au bout du rouleau, tricard et quasi ruiné. Loin de la légende sirupeuse que le groupe peut incarner encore aujourd’hui pour le grand public, l’histoire des Beach Boys se partage entre une sublime musique principalement initiée par Brian Wilson et une réalité interne glauque, parfois sordide, jonglant entre folie et crises.
Dennis, le play boy du groupe était la caution surf d’un groupe familial composé des frères Wilson (Brian, Carl et Dennis), du cousin Mike Love et d’un copain du quartier, Al Jardin, le tout cornaqué par le père Murry Wilson, une sorte de tyran avide de fric et détestable.
25 ans après sa mort et 30 ans après sa sortie, Sony-BMG réédite, additionné de « Bambu » ce qui devait être le second album solo de Dennis Wilson, le sublime et magnifique « Pacific Ocean Blue », pièce unique de l’œuvre solitaire du Beach Boys à la dérive. Cette initiative est d’autant plus à saluer que Dennis était devenu au fil du temps une anecdote musicale, une collection de faits divers, un pochtron doublé d’un camé, l’image surannée d’un vieux hippie hirsute. Cette nouvelle édition est donc affaire de justice même si les séquences issues des sessions de « Bambu » peuvent laisser parfois perplexe.
Vous avez compris qu’avec insistance je vous recommande d’écouter ou réécouter ce superbe « Pacific Ocean Blue ». En marge de cette sortie en CD, je veux également vous convier à la lecture du premier numéro de « Volume », ce nouveau mensuel enfanté par les Inrockuptibles, qui consacre pas moins d’une petite dizaine de pages à Dennis Wilson signée Christophe Conte. Si vous aimez les Beach Boys cette lecture est indispensable.
Dennis Wilson, « Pacific Ocean Blue », Sony-BMG, environ 18 euros. (www.legacyrecordings.com)
« Volume », N°1, 4,95 euros. (www.volume-lemag.com

 
Lyon, le 6 juillet 2008.

08:22 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dennis wilson, beach boys, mike love | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu