Avertir le modérateur

23/07/2009

D comme « Dettes »

D 1.jpgChacun, de ce côté-ci des Pyrénées, s’est félicité de la victoire de Messi et des siens en finale de la ligue des champions. Les lyonnais probablement encore plus car on peut toujours trouver quelques fierté à se faire sortir par l’équipe qui, au final, triomphera. Maigre, très maigre consolation ce d’autant qu’en explosant au Nou Camp les gones ne se sont vraiment jamais remis de cette berezina.

En face des Catalans magnifiques, les Mancuniens dépassés ne se sont jamais hissés au niveau convenable alors qu’ils faisaient office d’épouvantail. En tant que finaliste très malheureux, Manchester United empoche tout de même dans cette aventure européenne une somme rondelette qui devrait dépasser les 35 millions d’Euros à savoir légèrement plus de 10% de son chiffre d’affaire annuel. Vu de loin on pourrait dire que tout va bien pour l’équipe de Fergusson. Ce d’autant que la vente de Cristiano Ronaldo ajoute du beurre aux épinards. Rien n’est moins exact. Derrière la magie de ces chiffres une autre réalité transpire. Derrière l’esbroufe comptable des droits télé (115 millions d’euros), des droits commerciaux (80 millions d’euros) une autre réalité s’impose. Avec un endettement de plus de 740 Millions d’Euros, United rembourse chaque saison une dette de 50 millions d’euros pour l’essentiel assumée par le proprio ricain Malcom Glazer. Dans ce contexte pour le moins étonnant ou l’afflux quasi quotidien de liquidités blinde les déséquilibres financiers structurels on peut, comme certains des futurs adversaires de MU, digérer avec difficultés le spectacle des opérations de transferts de joueurs que s’offre le prestigieux club anglais. Avec un Berbatov à 38 millions d’euros, un Carrick dépassant les 25, une paire Anderson-Nami facturée plus de 45 on se pince sachant que la plupart des vedettes émargent ici comme au Réal ou à Barcelone à plus de 7 millions d’euros par an. De quoi casser le moral des Girondins qui viennent au prix d’efforts importants de s’offrir définitivement Yohann Gourcuff et ses nouveaux émoluments. Mais que nos amis bordelais se rassurent, d’ici deux ou trois saisons il y aura toujours en Europe un club sévèrement endetté mais richement doté pour leur acheter leur génial milieu-offensif.

Lyon, le 23 juillet 2009.

22/02/2009

Avec les dents

barca.jpgL’Olympique Lyonnais doit s’y faire et pourquoi pas s’y préparer. En huitième de finale il va rencontrer mardi prochain lors de cette ligue des champions 2008-2009 ce qu’il y a de pire : le F.C.Barcelone. Comment dire une pareille chose à quelques-uns des lecteurs de « De Lyon et d’ailleurs » peu au fait des choses du football ? A ceux qui s’intéressent à la politique je pourrais dire que l’O.L est à peu près dans la situation d’un gus du PS désigné par sa section pour une législative partielle à Neuilly. A ceux qui se passionnent pour la musique je pourrais dire que les Lyonnais ont autant de chances de gagner que les fans d’Amy Whinehouse, possesseurs de billets, d’assister à la prestation scénique live de leur Diva. A d’autres je dirais que vaincre le Barça c’est pour l’O.L moins compliqué que de trouver un 40 m² pour 800 Euros dans le 15ème arrondissement ou un futur emploi dans le secteur de Gandrange. Bref, les ignards ont compris, tomber face à un tel adversaire ce n’est même plus de la scoumoune, c’est une malédiction.

Passons aux spécialistes et examinons les statistiques proposées par l’excellent « So Foot » dans son numéro de Février. Au terme des matchs aller de la liga espagnole, Barcelone c’est 9104 passes réussies, 1089 ballons récupérés, 671 centres réalisés dans la surface adverse. J’en vois encore certains qui toisent de haut mes arguties, alors continuons. Le Barça, cette année c’est le record de points engrangés, le plus gros écart avec le deuxième, le record de buts marqués. Deux ou trois Kakous résistent encore, achevons-les. Eto’o est le meilleur buteur du championnat espagnol, avec Messi et Henry ce trio a marqué plus de buts que le Real Madrid au grand complet. J’allais oublier. Le F.C. Barcelone, c’est aussi la meilleure défense de la Liga.

Ne me demandez pas pourquoi mais malgré tout cela j’ai le sentiment que l’Olympique Lyonnais va éliminer sans contestation les Catalans. Comme notre Président avec la croissance, nos gones seront capables d’arracher un résultat avec les dents et mes ami(e)s nuls en foot savent bien que les dents ça compte au moins autant que les pieds quand il s’agit de football.

Lyon, le 22 février 2009

photo:DR

19/09/2007

Après les Messins, Messi ? Mais si !

medium_Benzema_19.jpgCe soir pour l'Olympique Lyonnais, c'est le baptême du feu en Ligue des Champions. Les Gones rencontrent en effet le Barça au Camp Nou, une équipe catalane qui regroupe une partie de la crème du football international avec Deco, Ronaldinho, Messi, Henry, Zambreta, j'en passe et des meilleurs.

C'est paraît-il le bon moment pour rencontrer l'ogre catalan. Mais y-a-t-il un bon moment pour affronter Barcelone à domicile ? Je sais bien que l'an passé les "galactiques" du Real avaient souffert à Gerland, de là à penser que "les fantastiques" catalans vont se faire hari-kiri sur leur pelouse il y a un pas à ne jamais franchir.

C'est vrai, du côté de Barcelone le temps n 'est pas au beau fixe. Contre Osasuna c'est une équipe sans couleur ni saveur qui s'est produite. Le niveau actuel de Thierry Henry, la montée en puissance difficile du Messi, le spleen de Deco peuvent nous rassurer mais en épluchant la liste de l'effectif catalan nul ne doit faire le malin.

Du côté de Lyon, après les grandes misères d'août, l'équipe semble se remettre de ses malheurs. Le génial Benzema, le retour confiant de Juninho, la solidité de Toulalan et Karlström doivent nous faire oublier la fébrilité défensive et les fantaisies de notre portier.

Prendre un point au Camp Nou me comblerait. En attendant, en vous concentrant, jamais comme vous ne l'avez fait, sur votre écran d'ordinateur regardez en boucle le coup franc de Juninho, la triplette de Benzema et le face à face de Ben Arfa avec le gardien de Metz vous vous direz peut être "Après les messins, Messi ? Mais si.   

Après les Messins, Messi ? Mais si !

medium_Benzema_19.jpgCe soir pour l'Olympique Lyonnais, c'est le baptême du feu en Ligue des Champions. Les Gones rencontrent en effet le Barça au Camp Nou, une équipe catalane qui regroupe une partie de la crème du football international avec Deco, Ronaldinho, Messi, Henry, Zambreta, j'en passe et des meilleurs.

C'est paraît-il le bon moment pour rencontrer l'ogre catalan. Mais y-a-t-il un bon moment pour affronter Barcelone à domicile ? Je sais bien que l'an passé les "galactiques" du Real avaient souffert à Gerland, de là à penser que "les fantastiques" catalans vont se faire hari-kiri sur leur pelouse il y a un pas à ne jamais franchir.

C'est vrai, du côté de Barcelone le temps n 'est pas au beau fixe. Contre Osasuna c'est une équipe sans couleur ni saveur qui s'est produite. Le niveau actuel de Thierry Henry, la montée en puissance difficile du Messi, le spleen de Deco peuvent nous rassurer mais en épluchant la liste de l'effectif catalan nul ne doit faire le malin.

Du côté de Lyon, après les grandes misères d'août, l'équipe semble se remettre de ses malheurs. Le génial Benzema, le retour confiant de Juninho, la solidité de Toulalan et Karlström doivent nous faire oublier la fébrilité défensive et les fantaisies de notre portier.

Prendre un point au Camp Nou me comblerait. En attendant, en vous concentrant, jamais comme vous ne l'avez fait, sur votre écran d'ordinateur regardez en boucle le coup franc de Juninho, la triplette de Benzema et le face à face de Ben Arfa avec le gardien de Metz vous vous direz peut être "Après les messins, Messi ? Mais si.   

05/05/2007

Aux urnes citoyen(ne)s

medium_Mariannes_4_couleurs.jpg
  

Pour se conformer à la réglementation en vigueur, mon blog cessera toute activité du Vendredi 4 mai minuit jusqu’au dimanche 6 mai. Les commentaires seront également suspendus pendant cette période.

Je vous donne rendez-vous pour un live blogging à l'occasion de la soirée électorale.

En attendant, aux urnes citoyen(ne)s.

 
En cadeau le magnifique but de Lionel Messi (Barcelone / Getafe) en V.O
 

00:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vote, 2ème, tour, Barca, Barcelone, messi, lionel | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu