Avertir le modérateur

07/06/2010

Charlots

0_other_portraits_-_general_de_gaulle_by_yerbury.jpgIl y a tellement peu d'écrivains en France qu'un quarteron d'inspecteurs zélés vient de décider d'intégrer "les mémoires de guerre" de De Gaulle parmi les textes littéraires soumis à la sagacité des lycéens de Première L pour leur épreuve anticipée de Français au Bac. Editorialiste souvent commis d'office, Yves Thréard du Figaro est illico monté au créneau pour défendre ce choix ne craignant pas, pour l'occasion, de passer pour un vulgaire factotum lettré et dévoué d'un pouvoir bling-bling fouettant de plus en plus la moisissure. Ne craignant donc pas le ridicule, le journaliste appliqué nous a expliqué que l'on ne pouvait contester la qualité d'écrivain ainsi que le style du Général. Parlant de la valeur littéraire de la plume de l'homme du 18 juin et s'en prenant à la pétition du Snes, le plumitif du Figaro nous a expédié à la face un De Gaulle "outragé" par les pétitionnaires de gauche. Avec des types comme Thréard susceptibles de faire le job en toutes circonstances pourvu que l'ordre vienne d'en haut nous pouvons craindre le pire. Que, par exemple le premier châtel venu inscrive la musique militaire en option musique, qu'en théâtre l'étude de l'œuvre de Louis De Funes devienne fortement conseillée ou que la peinture de Pal Sarkozy serve de boussole aux lycéens toqués d'arts plastiques. Après les ridicules consignes à propos de Guy Mocquet, les péroraisons lamentables sur la Princesse de Clèves, les opérations de communication sur la vertueuse culture cheap du président on pensait que les leçons étaient définitivement tirées. Ce n'est manifestement pas le cas.

Lyon, le 7 juin 2010.

23/10/2009

Philosophe

ribery.jpgUne cinquantaine de profs de philosophie du Rectorat de Lille viennent d’être sanctionnés d’une retenue du trentième de leur traitement mensuel. Leur faute, avoir remis, avec une demie journée de retard, leurs copies corrigées du Bac.

Cette réponse de l’administration est idiote. Plutôt que de sanctionner il faut remobiliser ces enseignants. Je propose donc que l’autorité académique de Lille mette en place un système visant à récompenser nos philosophes. A condition de remettre dans les délais leurs copies corrigées, je suggère à Monsieur le Recteur d’offrir une place de foot à chaque prof lors de la première journée de championnat de Ligue 1 qui succède à la session du Bac. Le Rectorat de Lille pourrait ainsi inviter au stade ces profs teigneux pour une rencontre à Valenciennes, Lens Boulogne-sur-Mer et bien entendu du LOSC. Un tel système de motivation basé sur la responsabilité collective de nos pédagogues inciterait ces correcteurs à la vigilance et au lieu de se retrouver avec une paye de septembre entamée, ils iraient ensemble, dans la joie et le plaisir partagé au stade pour assister aux exploits de nos footballeurs.

D’ailleurs, s’ils acceptaient de corriger non pas 145 copies de philo en sept jours et demi mais 180 et voire même 200 en 5 jours, ces profs, et la balle est dans le camp du recteur, pourraient se voir proposer de partager un goûter avec Franck Ribéry, un enfant du pays, d’assister à une émission de Luis Fernandez sur RMC voire même d’être des ramasseurs de balles dans la phase préliminaire de la Coupe de la Ligue.

Plutôt que de brandir le bâton, il est temps de parler aux profs et de positiver les choses. Il est bien entendu inutile que le Ministre de l’Éducation Nationale me dise merci. Si je propose tout cela c’est uniquement pour être utile au pays. Cela étant je voudrais dire aux profs de philo qu’il serait temps de se calmer. Il y a peu, l’un d’entre eux, perturbait du côté de Marseille un contrôle d’identité. Aujourd’hui c'est du côté de Lille qu’ils organisent des actions concertées pour bloquer les examens.

Vous allez-voir qu’un jour ils vont parler à nos jeunes de Kant, Leibniz ou Marx, des types qui ne sont même plus titulaires au PSG.

Lyon, le 23 octobre 2009

Photo:DR

19/05/2009

Bacheloter ?

Roselyne Bachelot.jpgBacheloter : verbe intransitif qui signifie étudier la verve féminine dans le microcosme politique (de Bachelot Roselyne, pharmacienne d’Angers de tendance conservatrice RPR puis UMP, qui fut ministre à plusieurs reprises).

Se dit plus généralement de l’effort qui consiste à trouver des qualités cachées dans toute déclaration politique davantage tournée vers la communication que vers l’action.

Je bachelote et je remplis des « fiches de pompe ». Sur mes fiches, colonne des points négatifs, j’avais déjà noté les révélations de dame Roselyne concernant la surdité d’un ancien chef d’État (elle aurait eu un éclat coquin dans les yeux en confiant ce secret d’État aux journalistes). Bon, j’avais trouvé cela beaucoup moins méchant que les confidences « off » qui qualifiaient un prédécesseur de roi fainéant. J’avais noté aussi, dans la même colonne, mais avec hésitation, son « garez votre voiture à l’ombre » adressé aux petits vieux pendant la canicule de l’été 2003 : une action autrement plus rapide à mettre en œuvre que la climatisation dans les maisons de retraite. J’avais eu également une hésitation au moment de noter, dans la colonne des points positifs cette fois, une certaine spontanéité et une certaine franchise, mais tout de suite après avoir écrit le mot « franchise », j’ai sorti ma gomme jugeant que les franchises médicales ne méritaient pas un tel classement. J’étais en train d’annoter la décidément longue colonne des passifs avec sa loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST), tout en me reprochant in petto d’être par trop partial, lorsque j’ai eu connaissance de sa toute dernière déclaration concernant les transsexuels. Enfin me suis-je dit ! Voilà de quoi positiver un peu. Ne venait-elle pas de déclarer, à la veille de la Journée mondiale contre l’homophobie, qu’elle allait saisir la Haute Autorité de Santé « afin de publier un décret déclassifiant la transsexualité des affections psychiatriques de longue durée ». Vingt-huit ans après que Robert Badinter a fait sortir l’homosexualité du code pénal, Roselyne fait sortir la transsexualité de la psychiatrie.

Du coup, j’ai repris espoir et j’ai poursuivi un tout petit peu plus avant le bachelotage que je vous livre ici et j’ai rajouté trois autres points positifs : 1) dès 1998, Roselyne avait eu le courage d’affronter les membres de son groupe à l’Assemblée en faveur du PACS, 2) Roselyne est favorable au mariage gay 3) Roselyne est favorable à l’adoption par les couples homosexuels.

J’ai encore beaucoup de questions en suspens :

> pourquoi Roselyne fait-elle une loi HPST si sotte et a-t-elle des points de vue si intelligents parfois sur notre société ?

> pourquoi reste-t-il autant de personne ignares – fussent-elles des autorités morales ou religieuses en vue – qui persistent à ranger dans les déviances des vies minoritaires différentes ?

Jean-Paul Schmitt

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu