Avertir le modérateur

24/05/2010

Air 4

AIR 2010.jpgA partir de demain et jusqu’à dimanche prochain, Lyon et les Subsistances accueillent les Assises Internationales du Roman, Acte IV. Imaginé et organisé par Le Monde et la Villa Gillet cet évènement littéraire sans équivalent est une réussite incontestable à mettre en particulier à l’actif de Raphaëlle Rérolle (Le Monde) et Guy Walter (Villa Gillet et Les Subsistances). « La littérature n’est pas faite de grands mots » écrit Raphaëlle Rérolle dans son éditorial de la brochure de présentation, « Plutôt d’assez petits, souvent d’assez simples et même pas toujours très malins » poursuit-elle en précisant que pour ce qui concerne les assises, c’est le mot plaisir qu’il convient de choisir. En aucune façon foire ou salon, encore moins fiesta à la dédicace, ni colloque pour hyper-spécialistes sans être pour autant un carrefour récréatif littéraire pour écrivains peoplisés, les Assises lyonnaises sont de toute évidence un lieu de plaisir et il suffit de voir les bobines des spectateurs et la quiétude de nombre d’auteurs pour s’en convaincre. Comme toujours quand il s’agit d’évoquer un évènement aussi riche je vais essayer d’éviter de vous imposer des listes d’auteurs, critiques et journalistes qui vont participer au succès de l’édition 2010. Si parmi ces personnalités ma curiosité très subjective va à Elif Shafak (Turquie), Dany Laferrière (Haïti-Québec), Perceval Everett (Etats-Unis) ou A.S. Byatt (Angleterre) sachez que Florence Aubenas, Marie Desplechin, Laurent Mauvignier, James Frey, Marie Darrieussecq ou Wendy Guerra, comme des dizaines d’autres écrivains, seront présents à Lyon dans la semaine.

Par ailleurs avec le concours du Progrès, de France Inter, de l’INA ou de Lyon Plus, Tables rondes, débats, rencontres, lectures seront au menu de la semaine, qui concerne les Lyonnais de la maternelle à l’Université.

Comme chaque année les Editions Christian Bourgois sont un magnifique partenaire de AIR avec les Actes des Assises, trois volumes parus et les fameux lexiques (numéros de 1 à 3).

Renseignements et réservations au 04 78 39 10 02 et sur www.villagillet.net

Lyon, le 24 mai 2010.

23/05/2010

La vie en Air

airguitar.jpgVous pouvez tout de même l’admettre. Sans moi, vous passiez à côté de l’évènement. Demain, à 14h, sur la plage des Rosaires Plérin à Plérin-sur-mer, se déroule la finale du championnat de France d’Air guitar. Pour les ignorants l’Air guitar est une discipline qui consiste, muni d’une guitare imaginaire, à « jouer » les meilleurs solos de Hendrix, Page ou AC-DC. Etre le roi de la guitare invisible est une chose particulièrement difficile et les meilleurs champions nationaux convergent chaque année vers un lieu, lui bien réel, celui des championnats du monde. Autant vous dire que demain à Plérin notre crédibilité nationale est en jeu car on y choisira celle ou celui qui représentera la France à la finale mondiale d’Helsinki.

Nul ne sait vraiment comment cette expression artistique s’est imposée mais on pourrait dire que Joe Cocker est un peu le pionnier de l’Air guitar, lui qui, en particulier lors du Festival de Woodstock, a, sans le vouloir, imposé les prémices de cet art en voie de mondialisation.

Maintenant que me voilà rassuré du fait que les plus distraits d’entre vous ne prendront pas l’Air guitar pour un concurrent à bas coût de notre compagnie nationale d’aviation, je voudrais vous faire remarquer que le rock n’est pas le seul domaine de prédilection du virtuel placé au rang d’expression artistique majeure. L’Air est sur le point d’envahir bien des domaines et déjà de véritables références s’imposent dans bien des disciplines. C’est ainsi qu’en football on pourrait dire que Gomis l’attaquant suppléant de l’Olympique Lyonnais est sur le point de s’imposer en matière de « Air Football » même s’il est fortement marqué à la culotte par ses concurrents du Paris St Germain. En gastronomie, derrière le catalan Ferran Adrià, champion du monde d’ « Air cuisine », les tenants de la cuisine moléculaire progressent. Guitare, football, gastronomie, la littérature compte aussi quelques « Airs écrivains » qui assez souvent écument les listes des Best-sellers. En particulier, dans notre pays les « Airs journalistes » sont nombreux et excellent, souvent à la télévision, dans l’art de passer les plats. Je le vois bien. Vous m’attendez au virage en vous disant que je vais exclure la politique de ce mouvement fondamental de notre modernité. Rien de plus inexact, l’ «Air politique » existe et nombreux sont les pratiquants qui parlent pour ne rien dire ou qui rivés sur les sondages pérorent n’hésitant pas de temps à autre à changer de point de vue. L’ « Air politique » se mesure facilement, pour cela il suffit de pointer les passages dans les grands médias. Spécialistes des moulinets, grands brasseurs devant l’éternel à l’égo particulièrement développé, les meilleurs spécialistes de l’ « Air politique » s’appellent Michèle Alliot-Marie, Manuel Valls, dans bien des cas Arnaud Montebourg et parmi les jeunes loups de l’UMP ils se comptent par dizaines.

Demain, je vous parle de la 4ème édition des AIR. Rassurez-vous, il s’agit des Assises Internationales du Roman qui se tiennent à Lyon du 24 mai au 30 mai.

Lyon, le 23 mai 2010.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu