Avertir le modérateur

12/02/2007

La cause des "traîtres"

medium_Philippe_Val_lestraitresetlescretins.2.jpg

Week-end contrasté. Alors que j’étais en joie au sortir du hall du Parc des expositions de Villepinte après avoir écouté le discours de Ségolène Royal, un de mes amis particulièrement mal inspiré me dit sans aucune précaution : « T’as vu, le GAEC appelle à voter Bové ». Le coup était aussi rude que bas. Fort heureusement, après une bonne heure dans le RER où je flirtais avec la déprime, je constatais, arrivant gare de lyon, après une lecture hâtive du Progrès du jour, que la Gauche alternative dont le G.A.E.C est partie prenante, appelait bien à voter Bové au premier tour mais pour « faire gagner la Gauche », ouf !

Arrivé à Lyon, sur le coup de 23 heures, en zappant sur LCI, j’interceptais Marie-Georges Buffet qui tapait comme une branque sur Ségolène Royal. C’était au grand jury-RTL. Comme en pareille occasion, le Figaro de ce matin distillait royalement en page 7 la charge dominicale de la candidate des travailleurs (label rouge).

Il se trouve que dans le train, j’avais lu avec délectation la dernière compilation des chroniques de Philippe Val (Le cherche midi Editeur) qui, avec beaucoup de talent et de vista, divise la gauche en deux courants distincts. D’un côté les « traîtres », à savoir Jean Jaurès, Léon Blum, François Mitterrand et tous les socialistes. De l’autre, les « crétins » à savoir les trois B (« Buffet », Besancenot » et « Bové ») et quelques autres paléo et néo-gauchistes. N’oubliant pas de se classer parmi les « traîtres » et de l’assumer, Philippe Val, dans une chronique écrite après le « non » au référendum traite à fond et avec humour de cette opposition qu’il qualifie d’historique entre « traîtres » et « crétins ». Je vous invite à vous y reporter, cela vous permettra d’assumer votre statut de « traître » et de vous dire qu’hier, à Villepinte, nous avons par l’intermédiaire de Ségolène Royal, fait progresser la cause des « traîtres ».

Comme, hier soir, vous étiez nombreux à me demander ce que Ségolène Royal avait dit  dans son discours. Etant donné que celles et ceux qui fréquentent ce blog réfléchissent par eux-mêmes, je vous invite à visionner la vidéo de ce discours. Installez-vous confortablement, servez-vous un verre et cliquez. C’est parti !

 
Lyon, le 12 février 2007.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu