Avertir le modérateur

23/10/2007

Sauter une classe ?

medium_Ardoise_ecolier.jpgJe ne sais pas si Dominique Perben a beaucoup d’amis dans sa région d’origine. De manière certaine nous devons constater que Robert Poujade, ancien Maire RPR de Dijon, ne devrait pas faire partie de ses proches. Dans une longue interview titrée "Après six ans de silence, Robert Poujade parle", l’hebdomadaire la Gazette de Côte-d’Or interroge l’ancien Maire à propos du socialiste François Rebsamen son successeur à l’Hôtel de Ville. Au détour de l’entretien, Poujade aborde le cas Perben. « J’ai cherché mon successeur » nous dit celui qui est aujourd’hui retiré de la vie politique puis enchaîne « j’en ai imaginé quelques-uns uns dans la fonction, comme Perben qui aurait été probablement élu. Mais il considérait que Dijon, après Chalon, ce n’était pas une ascension suffisante ».

Justement, à propos de son ascension, Dominique Perben ne semble pas manquer d’ambition et pour ce faire, l’ex-Maire de Chalon tire sur tout ce qui bouge. La semaine passée, à son tableau de chasse figurait son nouvel ami, André Vianès devenu missionnaire « sur le dialogue social au sein de l’administration locale » (sic !) mais aussi sur le thème de l’Université.  Peut-être simplement du fait que Valérie Pécresse allait inaugurer quelques jours plus tard sa permanence électorale. Allez-savoir ?

Lire la suite

19/04/2007

Les clowns à l’Université

medium_Clown.jpgUne licence professionnelle « des arts du clown » va donc être délivrée par l’Université de Lyon 2 à condition, bien entendu, que les financements suivent. Il s’agit, si l’on comprend bien les initiateurs de ce projet, de répondre à une demande qui existerait en particulier dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

De là à penser que, pour faire face à cette demande, il est nécessaire de mettre en place une telle formation Bac+3 me rend plus qu’interrogatif ce d’autant que le responsable de ce diplôme expliquait il y a quelques jours au Monde que « l’idée, c’est que s’ils arrêtent le métier de clown, ces jeunes puissent se reconvertir facilement. »

Si je résume bien, probablement suite à une réflexion riche car partagée, l’Université décide d’ouvrir une formation diplômante destinée aux futurs clowns qui décideraient, pour des raisons que j’imagine diverses et variées, de quitter leur métier.

Vous imaginez l’ancien clown qui vient de laisser tomber sa profession et qui pour trouver un nouveau job annonce qu ‘il est titulaire d’une licence « des arts du clown »

Que l’Université se mêle de former les clowns de demain c’est déjà limite mais que pour justifier cette formation elle avance l’idée que c’est le plus sûr moyen d’aider les clowns à retourner, si j’ose dire, à la vie civile me fait perdre mes repères.

Ne serait-il pas plus malin, comme pour l’ensemble des salariés, de dire que, si un clown devait quitter sa profession, une formation débouchant sur un nouveau métier ou une nouvelle insertion, lui serait proposée ?

Lyon, le 19 avril 2007.

16/02/2007

Sur le départ

medium_Yerevan_nuit2.jpgCe matin, autour de Monsieur Rousset, recteur de l'université Franco-Arménienne de Erevan, briefing avec les étudiants qui vont se rendre à Lyon à l'occasion de la Foire International de Lyon en mars prochain. Je rencontre là des jeunes qui pratiquent un excellent français acquis le plus souvent en moins de trois ans et qui montrent une grande motivation et une véritable détermination. Leur formation en droit, en marketing et en gestion leurs permettront de mettre en contact des entreprises arméniennes et françaises, ouvrant ainsi des portes au très difficile développement de l'Arménie.

Vers 13h00, déjeuner de travail au lycée professionnel avec le directeur général de la SEPR et Monsieur Manzanares le président de l'association à l'origine du projet. Ce restaurant d'application de bonne qualité va permettre à de jeunes arméniens de maitriser les métiers de la restauration et de l'accueil.

En fin d'après-midi, visite au mémorial dédié aux victimes du génocide au cours de laquelle je constate comme il y a deux ans que les arbres plantés par Gérard Collomb, Jean Paul Bret et Monseigneur Barbarin sont en pleine forme.

Diner amical avec Roukas - un ami d'Erevan - dans un restaurant "branché" des hauts quartiers de la Ville.

Demain 4h00, départ de Erevan pour Lyon via Vienne...

Erevan, le 16 février 2007.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu