Avertir le modérateur

16/08/2010

R comme "Robe rouge"

R 1.jpgIl imagine le dos de nacre et, sous la robe rouge, la courbe des reins qui joue avec l’ombre de la chambre comme un rappel d’origines enfouies.

Il rêve de mondes oubliés, soyeux et souples, chauds et parfumés d’odeurs roses et rondes d’aréoles.

Il la devine presque cachée derrière le bois de la coiffeuse où Elle se mire, les yeux mi-clos, en tirant lentement sur ses cheveux.

Il entend le froissement de papier crépon de ses cheveux. Il se souvient des jours clairs et blonds et des promesses de moissons.

Sous le lit la lumière se glisse, bleue comme un début de nuit. Comme une longue attente qui respire.

Ils jouent avec le temps et le repoussent. Un peu. À peine. Suffisamment pour laisser monter en eux comme un vouloir de désir assouvi.

Robe rouge.jpg

Robe rouge, acrylique sur toile, 92x65 cm

Jean-Paul Schmitt

07:47 Publié dans Jean-Paul Schmitt | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peinture, été, jean-paul schmitt, abécédaire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/08/2010

P comme "Perron de l’opéra"

P 1.jpgFumée de cigarette. Et jazz. Dedans et dehors. Notes tremblées qui montent à l’assaut de l’Hôtel de Ville où, écrasés de chaleur, on attend les vacances en triturant des dossiers. Des lambeaux de triples croches s’accrochent aux crépis des façades de la place. La mousse des bières fraiches chuchote du Count Basie. Sur la place Pradel le disque d’Ipousteguy, rayé d’eau, joue du Labbé : « permet m’amour penser quelque folie ». Les skates claquent sur les dalles et leurs raclements scandent des rythmes free.

Les amis se sont retrouvés sur le perron de l’opéra ce soir d’été. Discussions passionnées et sourires échangés. Un homme seul aux cheveux blancs rêve d’ailleurs enfouis dans les plis du temps. La lumière se teinte d’orange en s’infiltrant dans la trame des grands rideaux. Elle coule discrète entre les tables et dessine sur le sol les découpes dansantes de Matisse.

La mousse me dessine des lèvres blanches et amères. La lanterne rouge attend son heure.

Perron de l'opéra.jpg

Perron de l’opéra, acrylique sur toile, 50x65 cm

Jean-Paul Schmitt.

14/07/2010

B comme "Bouquins de l'été"

B 4.jpg

Empilés à droite comme à gauche, en délicatesse on ne sait parfois pas trop pourquoi, à la limite de l’abandon, ils attendent sagement, sans trop broncher, que l’été arrive. Achetés lors d’une descente couteuse dans une librairie lointaine, récupérés à l’occasion d’un salon ou bien stokés dans l’attente de jours meilleurs, ces bouquins qui ne se la ramènent pas accompagneront comme chaque année nos mois de Juillet et août. Voici la liste de ceux qui se morfondent chez moi et qui seront, soyons réalistes, invités à être rejoints par d’autres au gré de nos visites dans les librairies. Dans le désordre le moins significatif voici …

  • - Jean Haëntjens, « Urbatopies », L’aube, 2010
  • - Craig Johnson, « Le camp des morts », Gallmeister, 2010
  • - John Robb, « Manchester music city », Rivages, 2010
  • - Dan Berger, « Weather Underground », L’échappée, 2010
  • - Thomas Bernhard, « Mes prix littéraires », Gallimard, 2010
  • - Frederic Rouvillois, « Le collectionneur d’impostures », Flammarion, 2010
  • - Nick Hornby, « Juliet, Naked », 10-18, 2010
  • - Jean-Noël Coghe, « Rory Gallagher », Castor music, 2010

Lyon, le 14 juillet 2010.

09/07/2010

A comme "Abécédaire"

A2.jpg

Je ne le sais plus vraiment mais c’est probablement pour la troisième fois consécutive que « De Lyon et d’Ailleurs » proposera son abécédaire estival attendu par une très grosse partie de la planète. D’Imelda Marcos à Lydia Lunch, de Thomas Bernhard à Nick Hornby tout en passant par Sydney Govou et Sharon Jones, chaque jour aura droit à son petit billet, pas toujours indispensable, qui accompagnera nos hauts comme nos bas. La politique sera pour l’essentiel mise en sourdine sachant que dès la rentrée il conviendra de retrousser les manches ne serait-ce que pour s’opposer aux mauvais coups du pouvoir.

C’est donc de musique, de sport, de littérature, de ces « pas grand-chose » comme des évènements les plus divers que nous parlerons tout au long d’un été 2010 qui, pour ma part, sera plutôt tranquille et casanier. Je vous souhaite bien entendu tout le contraire, c'est-à-dire des voyages aux longs courts, des aventures aux antipodes, pas trop de coup de soleil et des petits rosés bien frais. En attendant le retour « à la normale » qui se situera le 30 août, je vous laisse aux bons soins de la formidable Sharon Jones qui sera, je vous le rappelle, lundi prochain aux Nuits de Fourvière dans le cadre d’une « Nuit Brooklyn » qui ne devrait pas décevoir.


Sharon Jones live @ Nova
envoyé par Novaplanet. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Lyon, le 9 juillet 2010.

01/08/2009

I comme « Imaginaire (l’) »

I.jpg

Parmi les grandes collections de poches, « l’imaginaire » de Gallimard constitue, c’est une évidence, un très beau fleuron. Chaque année l’éditeur s’efforce de marquer le coup en publiant, à titre exceptionnel, quelques titres parfois oubliés agrémentés d’un DVD et ce pour un prix modique. Cette année Conrad et Mac Orlan ont les honneurs de « l’Imaginaire » mais la réédition de « Mildred Pierce », le roman de James M.Cain accompagné du film éponyme de Michael Curtiz, est à saluer.

« Mildred Pierce » est un roman plutôt à part parmi l’œuvre de Cain dont trop souvent on retient uniquement « Le facteur sonne toujours deux fois » multi-adapté à l’écran ainsi que les nombreux romans noirs. « Mildred Pierce », roman qui se situe aux confins du mélo-social est un magnifique portrait de femmes que la très réussie adaptation de Curtiz, à tout jamais marquée par l’extraordinaire interprétation oscarisée de Joan Crawford, fit passer presque au second plan. Aujourd’hui avec cette réédition du roman de Cain et de son adaptation hollywoodienne, Gallimard confirme, une fois de plus, qu’être un très grand éditeur se mesure aussi par le soin que l’on apporte à ses éditions de poche.

Avec le Cain, le Conrad (et son Apocalypse now), la ressortie de « La Bandera » de Pierre Mac Orlan accompagnée du film, jadis maudit, de Duvivier est tout aussi salutaire. Une occasion de retrouver le « Bad boy » Gabin incarnant ce légionnaire devenu un des grands personnages du cinéma français.

  • >« Mildred Pierce », James M.Cain, traduit par Sabine Berritz, Gallimard, « l’imaginaire ». 13€50 avec le DVD.
  • >« La bandera », Pierre Mac Orlan, Gallimard, « L’Imaginaire » 12€50 avec le DVD.

Lyon, le 1er août 2009.

08:27 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reza dolatabadi, khoda, août, été, lyon, film | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/07/2009

Images

En ce premier week-end estival de juillet de grande sortie pour bison futé vous allez peut-être préférer rester au calme. Voici quelques images glanées tout au long de l’année et en particulier celles de Reza Dolatabadi primées un peu partout dans le monde. En vérité les 5 minutes que vous pouvez voir dans ce film sont le produit de 6000 images peintes. Le film « Khoda » est une étude définie comme un « Thriller psychologique » (!). Vous allez en prendre plein les mirettes tout comme avec « Octo-dancing » un film expérimental également de 2008 disponible comme quelques autres sur www.rezaart.com

Khoda from Reza Dolatabadi on Vimeo.

Lyon, le 11 juillet 2009.

01/08/2007

F comme festivals (de musique)

medium_F_2.jpgLa vie de festivalier est bien difficile. Si vous souhaitez parcourir le pays d'Est en Ouest et du Nord au Sud, je vous souhaite bien du plaisir et de confortables économies. Voici donc une discutable sélection qui, au gré de vos déplacements et de vos envies, vous laissera très probablement de belles émotions musicales et donc de bons souvenirs. 

  • 1er août, "Jazz in Marciac", Pat Metheny et Brad Melhau. C'est génial mais attention, c'est ce soir. (www.jazzinmarciac.com)
  • 2 août, "Astropolis" (Brest), Miss Kittin. (www.astropolis.org)
  • 3 août, "Nuits de Fourvière" (Lyon), Nicolas Nourrit, Prohom, Green Olive et Meï Teï Shô en tête d'affiche. Une belle soirée peu coûteuse avec uniquement des artistes lyonnais. (www.nuitsdefourviere.fr)
  • 4 août, "Festival Interceltique de Lorient", Dubliners. (www.festival-interceltique-2007.com)
  • 5 août, "Festival Interceltique de Lorient", Sinead O'Connor quasi en exclusivité française. (www.festival-interceltique-2007.com)
  • 6 août, "Sporting Summer Festival" (Monaco), Bryan Ferry, à ma connaissance sa seule prestation dylanesque en France et dans sa banlieue immédiate. Renseignements au (377)98 06 36 36.
  • 7 août, "Fiesta Sète", Johnny Clegg, pour les nostalgiques des combats anciens. (www.fiestasete.com)
  • 10 août, "Lamastre rock", Eiffel et toute une kyrielle de groupes.
  • 11 août, "Festival du bout du monde" (Crozon), Arno, Salif Keita. (www.festivalduboutdumonde.com)
  • 12 août, "60ème foire aux vins d'Alsace" (Colmar) avec les Chemical Brothers. (www.foire-colmar.com)
  • Du 15 au 19 août, "Festival Uzeste Musical", renseignements sur www.uzeste.com.
  • 17 août, "La route du rock" (Saint Malo), Sonic Youth, LCD Soundsystem. (www.laroutedurock.com)
  • 19 août, "Festival Pantiero" (Cannes), CSS dont le disque a été désigné "disque de l'année 2006" par Libération (j'en rigole encore). Renseignements au 04 92 99 33 83.
  • 21 août, Bjork aux arènes de Nîmes.
  • 24 août, "Festival Couvre Feu" (Corsept-44), Herman Düne, Dub Incorporation.(www.couvrefeu.com)
  • 25 aout, "Rock en Seine" (Saint Cloud), avec les revenants noisy Jesus & Mary Chain et les Klaxons. (www.rockenseine.com)
  • 26 août, "Jazz à Cluny", Louis Sclavis Big Slam Napoli, renseignements au 03 85 59 04 04.
  • 28 août, "Festival Berlioz" (La-Côte-Saint-André), Orchestre de l'Opéra National de Lyon. (www.festivalberlioz.com)
  • 31 août, "Woodstower" (Parc nature de Miribel-Jonage), Asian Dub Foundation, Simeo, Gladiators, Tété…

31/07/2007

F comme festivals (spectacles vivants)

medium_F_1.jpg Demain je vous indiquerais une petite sélection personnelle, parmi les milliers de concerts qui vont avoir lieu en ce mois d'août. Aujourd'hui, place au spectacle vivant qui demeure malheureusement trop souvent le parent pauvre des festivités culturelles d'été. En espérant que ces choix s'avèreront de bonnes pioches, je vous propose…

  • 1er août, "Mimos" (Périgueux), avec entre autre la "Cie Commedia Infinita", la "Cie Les Apostrophes" et la "Cie d'Irque". (www.mimos.fr)
  • Du 5 au 11 août, "Rencontres Internationales du Théâtre en Corse", Olmi-Cappella (www.ariacorse.org)
  • 11 août, Festival de ramatuelle", "les mots ou la chose", mise en scène Jean-Claude Carrière. (www.festivalderamatuelle.com)
  • 14 août, "Nuits de l'enclave" (Valréas), "Fosse commune", mise en scène de Sébastien Joanniez avec les stagiaires de l'équipe technique du Théâtre du Rond Point.
  • Du 22 au 25 août, "Festival International de Théâtre de rue d'Aurillac". (www.aurillac.net)
  • 25 août, "Festival de Théâtre de Blaye et de l'estuaire", "Songe d'une nuit d'été", mise en scène Irina Brook. (www.chantiersdeblaye-estuaire.com)

Le 31 juillet 2007.

06:00 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Festivals, été, aurillac, arts, vivants | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30/06/2007

Eté 2007

medium_Tout_le_monde_dehors.jpg« Tout l’monde dehors ! » et ses 250 rendez-vous de l’été nous revient. Ce véritable marathon artistique propose aux lyonnais de passer l’été en douceur avec un foisonnement d’évènements festifs et culturels dans la plupart des quartiers de la ville. Même si je le fais souvent ici, vous proposer un parcours est une gageuse. En fonction de vos disponibilités n’hésitez pas à vous fier au site www.tlmd.lyon.fr qui vous permettra de planifier votre été lyonnais.

Vous avez par ailleurs remarqué que la 5ème saison de « Jazz au péristyle de l’opéra » bat son plein depuis le 11 juin jusqu’à début septembre. Du lundi au dimanche à 19h, 20h15 et 22h se succèdent des formations de jazz dont vous connaîtrez le nom en vous reportant au site.

Il y a quelques jours j’évoquais l’été au Musée d’Art Contemporain, sachez tout de même que la climatisation de nos musées est également bonne à prendre ce d’autant que « Lyon, l’esprit d’un siècle » vous accueille jusque début août au Musée des beaux-arts mais également au Musée de la Miniature (04 72 00 24 77) à Saint-Jean, au Musee africain sur le cours Gambetta, au Musée Urbain Tony Garnier dans le 8ème arrondissement sans oublier les balades urbaines (inscriptions au 04 72 10 30 30).

Lyon, le 30 juin 2007.

Eté 2007

medium_Tout_le_monde_dehors.jpg« Tout l’monde dehors ! » et ses 250 rendez-vous de l’été nous revient. Ce véritable marathon artistique propose aux lyonnais de passer l’été en douceur avec un foisonnement d’évènements festifs et culturels dans la plupart des quartiers de la ville. Même si je le fais souvent ici, vous proposer un parcours est une gageuse. En fonction de vos disponibilités n’hésitez pas à vous fier au site www.tlmd.lyon.fr qui vous permettra de planifier votre été lyonnais.

Vous avez par ailleurs remarqué que la 5ème saison de « Jazz au péristyle de l’opéra » bat son plein depuis le 11 juin jusqu’à début septembre. Du lundi au dimanche à 19h, 20h15 et 22h se succèdent des formations de jazz dont vous connaîtrez le nom en vous reportant au site.

Il y a quelques jours j’évoquais l’été au Musée d’Art Contemporain, sachez tout de même que la climatisation de nos musées est également bonne à prendre ce d’autant que « Lyon, l’esprit d’un siècle » vous accueille jusque début août au Musée des beaux-arts mais également au Musée de la Miniature (04 72 00 24 77) à Saint-Jean, au Musee africain sur le cours Gambetta, au Musée Urbain Tony Garnier dans le 8ème arrondissement sans oublier les balades urbaines (inscriptions au 04 72 10 30 30).

Lyon, le 30 juin 2007.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu