Avertir le modérateur

15/05/2009

La vie des prospectus

prospectus.jpgCrise oblige, selon une récente étude Mediapost-TNS/Sofres publiée fin avril par l’hebdomadaire LSA, les prospectus que nous trouvons dans nos boites aux lettres à échéances régulières semblent avoir une belle vie devant eux. Mieux ils sont plébiscités par les Français.

En vérité, la vie d’un prospectus est moins risquée que celle d’un spermatozoïde puisque quatre imprimés sur sept sont conservés par le destinataire et rapportés à l’intérieur du foyer. Une fois à la maison, plus de 85% de ces documents publicitaires édités par les grands distributeurs sont lus dans la journée et conservés par plus de 70% des personnes. Cerise sur notre gâteau, 82% des Français interrogés considèrent que découvrir au fond de sa boite aux lettres un tel document et le ramener à la maison est « un moment agréable ». Autant dire que si nos compatriotes avaient la même attente et le même comportement à l’égard de la presse quotidienne, les choses seraient parfaites.
Ceux qui collent ces petits macarons « Stop pub » sur leurs boites et qui représentent tout juste plus de 5% de la population doivent prendre conscience de leur marginalité. A contrario près de 60% des sondés apprécient ces imprimés, notamment quand ils sont accompagnés de bons de réduction, et l’essentiel des personnes interrogées plébiscitent le support papier.

Alors que le pouvoir d’achat est entamé, que la précarité reprend du poil de la bête, la bataille des boites aux lettres semble gagnée pour ces bons vieux prospectus qui font non seulement la nique aux moyens technologiques les plus avancées mais surtout jouissent d’un crédit de sympathie que la plupart des tracts militants ne possèdent plus.

A ces experts en marketing et fils de pub qui coupent les cheveux en quatre, à ces communicants qui toisent de très haut ce retour gagnant de la réclame de grand-papa, sachez rester humbles. Le prospectus des familles est de retour avec ses bouteilles de coca-cola, ses lots boites de thon et ses sacs de litière pour chat alignés comme de bons petits soldats sur un papier médiocre aux qualités écologiques parfois douteuses.
Signalons tout de même à nos compatriotes qui semblent avides de ces promos racoleuses et de ces ristournes aguicheuses que la plupart du temps en entrant dans le monde merveilleux de Michel-Edouard, des nouveaux commerçants et de la vie aux champs ils ne sont que les victimes d’une pseudo bataille contre la vie chère dont les prospectus sont les ordres de mobilisation.

Lyon, le 15 mai 2009.

06:48 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : pub, marketing, publicité, tns, étude, sofre, prospectus, lyon, sondage, lsa | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/11/2007

Noël est toujours après la Saint Nicolas

f8f97c076728f95a9ad0561dfa730523.jpgSelon une étude « Laser Scopie » réalisée en partenariat avec le magazine LSA, les Français sont sans illusions quant à leur pouvoir d’achat au point que l’on estime déjà que les fêtes de Noël 2007 seront moroses, nos compatriotes ayant décidé de se serrer la ceinture. Revenons à LSA et à son étude curieusement peu commentée par les grands médias.
43% de Français déclarent avoir régulièrement des difficultés « à boucler les fins de mois ». 55% ne « sont pas à l’aise avec leurs revenus », 75% d’entre eux se disent « préoccupés par l’argent », enfin, 59% s’estiment « frustrés de ne pas pouvoir se payer ce qu’ils veulent ».
Prenons le problème par un autre bout. Cette étude indique aussi que pour une majorité de foyers, gagner 450 Euros supplémentaires chaque mois, permettrait « d’être à l’aise ». Pire, au cas ou ils gagneraient 350 Euros en moins, les Français estiment qu’ils franchiraient alors le seuil de la précarité.
Si l’on considère que 55% des Français s’attendent à une augmentation de leurs dépenses au cours des prochains mois, que 78% d’entre eux misent sur une augmentation de leurs charges et que 72% estiment que depuis la rentrée de septembre, les prix sont à la hausse, comment s’étonner que 82% pensent que les mesures gouvernementales ne vont rien changer ou dégrader leur situation.

Lyon, le 18 novembre 2007.

07:55 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : magazine LSA, étude, noël, opinion, prix, pouvoir d'achat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu