Avertir le modérateur

01/05/2010

Zedong est dingue

9782907337670FS.gif

En ce 1er Mai, fête du travail et de l’émancipation ouvrière, je vais être à la hauteur de l’évènement. Aujourd’hui, ne l’oublions pas c’est aussi un jour destiné, dans les rues, à exprimer toute notre reconnaissance envers ce gouvernement mais je m’égare. Aujourd’hui 1er Mai c’est donc, sourire aux lèvres, que j’emprunte quelques extraits à « Tous les chemins mènent à Mao » un fort sympathique petit livre de Dominique Tellier qui tente, avec succès, de tirer le portrait de la Chine à coups de haïkus. Dans ce recueil de plus de 400 perles je vous en offre quatre, histoire de vous mettre le goût à la bouche afin de vous précipiter dès lundi chez votre libraire.

  • Madame Guo voudrait bien connaître

Une relation sexuelle de groupe

Reste à trouver le groupe

  • Maître Li se verrait bien devenir le

Soljenitsyne national

Mais comment faire pour la barbe ?

  • Le vieux Zhong ne veut pas aller à

L’hôpital.

C’est plein de malades

  • Monsieur Hu regarde par la serrure.

Il y a un œil

« Tous les chemins mènent à Mao » de Dominique Tellier, Editions Folies d’Encre, 8 euros

Si vous n’arrivez pas à trouver ce petit ouvrage vous pouvez toujours contacter l’éditeur au 9, rue de la Résistance, 93100 Montreuil.

Lyon, le 1er mai 2010

26/04/2010

Surfaces de réparation

govou.jpegN’ayant, on le sait, de goût affirmé pour les loges et n’étant pas nomenklaturé au point de pouvoir accéder aux fameux fauteuils du Club des Cents un soir de Champion’s League, c’est donc devant la télévision, les oreilles rivées sur les précieux commentaires de TF1, que je vais suivre demain le match retour Lyon-Bayern de Munich. Cette rencontre sera peut-être « la der des ders » pour cette campagne 2009-2010 tant l’olympique lyonnais à montré ses limites et même raté le coche la semaine passée à l’Allianz Arena s’interdisant alors la finale de Madrid. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts car même si depuis quelques semaines l’O.L. est beaucoup plus en verve, convenons que quant à lui le Bayern n’a plus grand-chose à voir avec l’équipe qui zonait en bundeslisga il y a quelques mois de cela. Petit espoir pourtant. Ce week end, à la différence d’un O.L. qui se roulait les pouces en Bresse, le Bayern de Munich a joué et compte désormais ses éclopés. Par ailleurs les malheurs de Franck Ribery seront sans conséquence mardi à Gerland. Ceux qui attendaient un cocasse duel entre Ribery et Govou devront tenir la bougie une autre fois. D’ailleurs ce scandale Franco-Français est peut-être sur les voies de l’épuisement même s’il a généré d’étonnantes réactions il y a quelques jours. Prenez celle du Maire de Lyon suggérant des excuses publiques de la part de Sydney Govou motivées par je ne sais quel devoir d’exemplarité, elle est pour le moins tombée à plat. Je ne sais si cette prise de position va agiter les loges mais on me permettra de trouver étrange d’exiger un mea-culpa de la part d’un professionnel, supposé innocent, majeur et vacciné, même si, loin de chasser la confusion, nous apprenons que l’avocat du dit joueur est l’adjoint aux sports de la ville.

Si Govou doit s’excuser, s’il est dépositaire d’exemplarité, je propose tout simplement que certains autres qui fréquentent plus occasionnellement les enceintes sportives se plient aux mêmes exigences. Il serait alors plaisant d’entendre certains de nos rockeurs nationaux affirmer ne pas lorgner vers des groupies, indiquer leur refus de la cocaïne et des petits remontants et comme Sydney Govou s’engager à payer leurs impôts dans leur pays.

Lyon, le 26 avril 2010

Photo:DR

20/04/2010

Dommage

227.jpgDepuis de nombreux mois « Tribune de Lyon » offre un espace d’expression à une personnalité de la société civile lyonnaise. C’est Régis Neyret qui avait inauguré cette expérience. Et Régis, qui avec le temps est devenu notre mémoire à tous, avait trouvé le ton et choisi les sujets d’actualité. Derrière l’homme du patrimoine ressortait le journaliste émérite qu’il fût. Il continue d’ailleurs mais plus au rythme contraignant de la chronique hebdomadaire. Alors vint le tour d’Alain Jakubowitz. Je n’ai pas toujours été d’accord avec les prises de position du célèbre avocat lyonnais et son hyper médiatisation m’a souvent énervé mais je reconnais volontiers qu’il occupait ce créneau avec un réel talent. Il avait trouvé le ton et les sujets traités ne manquaient pad d’intérêt. Jacu ayant décroché c’est un autre avocat, Eric Pelet, qui, depuis quelques semaines, a hérité de cet espace. Ses chroniques étaient plus personnelle et les thèmes plus insolites mais le coup de plume restait convaincant. Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des monde jusqu’à la livraison de cette semaine. Sous un titre sans équivoque : « Pour Hamelin » Eric Pellet se lance dans uns déclaration dithyrambique de soutien à la candidature auto proclamée du conseiller municipal UMP pour la mairie de Lyon en 2014. C’est son droit le plus absolu lui qui nous dit soutenir le parcours d’hamelin depuis plus de quinze ans. Ce n’est pas forcement dans l’esprit de cette chronique ni du journal qui sait traiter de la politique lyonnaise avec un recul qui correspond à son positionnement. Certes François Sapy, le patron de « Tribune de Lyon »ne savait peut-être pas en donnant ce créneau à Eric Pellet que celui-ci fût un, éphémère certes, mais néanmoins secrétaire départemental du RPR du temps où Henry Chabert était sur le devant de la scène. Quelque soit ses raisons et aussi respectables soient-elles en s’engageant de la sorte Eric Pellet donne une autre tonalité à cette rubrique et par voie de conséquences au journal. Et c’est dommage.

Philippe Dibilio

19/04/2010

"Réfugié" volcanique

islande_01.jpgEn ce lundi ensoleillé, je fais partie des personnes affectées par l'éruption volcanique islandaise. Les conséquences du nuage de cendres sur le traffic aérien en Europe et dans le monde sont saisissantes. Me voilà depuis quelques jours membre du club des "réfugiés" volcaniques, "victimes" de l'Eyjafjöll !

Coincé à Madrid, il m'est impossible de rentrer à Lyon en avion à temps. Impossible de réserver un billet retour en autocar, plus de voitures de locations disponibles.  Impossible donc de traverser la frontière espagnole et les Pyrénées. Pire encore, le tarif prohibitif des taxis autour de 1500 euros. Nous cherchons, comme beaucoup, un moyen de rentrer au plus vite à Lyon.

En parcourant rapidement la presse j'ai lu que les conséquences économiques de l'éruption, d'après l'IATA (L'Association internationale du transport aérien) sont évaluées, pour les compagnies aériennes, à 148 millions d'euros par jour (200 millions de dollars). 63000 vols annulés depuis dont 20000 pour la seule journée de dimanche. Voila des chiffres impressionnants. Je vous renvoie à l'article du Monde consacré aux conséquences économiques de cette éruption au delà des seuls transports.

Je vous tiendrais au courant. D'ici là je vous souhaite une bonne journée. Voici une vidéo au coeur du volcan.

Madrid, le 19 avril 2010.

08/04/2010

Ziques d’avril

ReperkuSound.jpgLa petite rubrique « Agenda » n’y suffisant pas, voici quelques concerts qui méritent d’être signalés dans la métropole lyonnaise. Demain 9 avril, l’Orchestre National de Barbès occupe la scène de la salle Jean Dasté de Rive de Gier (04 77 83 07 32) et le lendemain, après un léger report, Rodolphe Burger est au Marché Gare (Lyon 2ème) quelques mois avant sa programmation dans la cour d’honneur du Palais des Papes pour le 64ème Festival d’Avignon. Après ce weekend chargé mais de qualité, je vous conseille l’abstinence façon d’être au top de votre forme mardi 20 avril pour assister au show du Brian Jonestown Massacre au CCO de Villeurbanne.

Retour dans la Loire le 24 avril, au Firmament de Firminy, avec Babylon Circus dont l'entrainante musique fait toujours merveille. Si la pratique du masochisme aura conduit certains à demeurer dans ce beau département pour assister le mardi suivant au spectacle d’Obispo au Zénith de Saint-Etienne, les autres préféreront être à Lyon le mercredi 28 avril à l’Auditorium pour le Ceccarelli Family Tour incluant Stéphane Belmondo et Art Mengo. Probablement conquis par les Ceccareli, les amateurs de jazz migreront le lendemain vers Vénissieux et son théâtre pour le grand retour à Lyon du pianiste Ahmad Jamal (04 72 90 86 68), cette séquence jazzy devant impérativement se terminer le 1er mai à l’Amphi de l’Opéra de Lyon (www.opera-lyon.com) avec le « Jazz, à la vie à la mort » de Jean Mereu, sa trompette et ses amis de l’ARFI (Association à la recherche du folklore imaginaire).

N’oubliez pas que dans la même période, Les Mediatones organiseront leur Reperkusound, la SMAC des Abattoirs de Bourgoin-Jallieu le Festival l’Electrochoc et que le Fil de Saint Etienne se risque avec bonheur à une belle programmation jazz (Jean-My Truong, Mederic Collignon). Bons concerts.

Lyon, le 8 avril 2010.

27/03/2010

Band

jmdf.pngMonseigneur Jean-Michel Di Falco, jamais avare de coups médiatiques, manage deux curés et un séminariste qui vont sortir un CD intitulé « Spiritus Dei » sous le nom imparable de « Les Prêtres ». C’est pour financer la construction d’une nouvelle église dans les Hautes-Alpes que Di Falco, sur les conseils célestes de Didier Barbelivien, lance cette opération qui bénéficie du coup de pouce divin de TF1. Les « Prêtres » seront demain dans « Vivement Dimanche » et je vous invite à ne pas louper l’évènement ce d’autant que notre trio compte dans son répertoire une version de « Halleluyah » de Leonard Cohen.

Si tout semble se combiner à la perfection pour Di Falco, je voudrais tout de même très humblement faire remarquer à l’évêque de Gap qu’il devrait cesser d’expliquer aux médias que cette idée de « Les Prêtres » est directement inspirée par la tentative réussie de « The Priests » mise en place par l’église irlandaise parce que en ce moment comme modèle il y a tout de même mieux que les Irlandais.

Lyon, le 27 mars 2010.

Photo: DR

18/03/2010

Ce n’est qu’un début, la campagne continue.

prof foi queyranne 2e tour copie.jpgOn grogne à l’UMP. De Rachida Dati à Juppé, de Christine Boutin à Debré, on critique au point que ces nouveaux rouspéteurs commencent à énerver le château et à être dans le collimateur de Sarkozy et de Fillon. Même Longuet le patron des sénateurs UMP nous dit qu’une fois le 2ème tour passé, il va y avoir des explications. Apparu, ce sous-ministre et bon soldat Sarkozyste évoque quant à lui le risque d’autisme pour l’UMP. Bref, si officiellement tout va normalement mal le réveil post-électoral risque d’être troublé dans le parti de la majorité présidentielle. D’ailleurs les Copé et autres Morin ne s’y trompent pas. Ils se réfugient dans un silence prudent car la machine à claques risque de fonctionner dans les semaines qui s’avancent avec un certain Sarkozy à la manœuvre.

En attendant que le président patauge dans les sables mouvants il convient de ne pas assister à cette débandade comme à un spectacle. Le job n’est pas terminé. Les élections régionales ne sont pas gagnées pour la gauche et les écologistes. 6 duels, 15 triangulaires et une quadrangulaire attendent et il conviendrait de ne pas se laisser gagner par les effets pervers d’un euphorisant premier tour.

D’ailleurs, dès ce soir on remet le couvert. Jean-Jack Queyranne, Philppe Meirieu, Elisa Martin et l'ensemble des co-listier(e)s tiennent meeting. C’est à Villeurbanne au CCVA du Cours Emile Zola (métro Flachet) sur le coup de 19 heures.

Nous y serons.

Lyon, le 18 mars 2010.

17/03/2010

Cuba libre

 

Cuba libre !.jpgDécidément Cuba ne me lâchera pas. Voici que, la semaine passée, un autre gréviste de la faim et de la soif, Guillermo Farinas, a pris le risque de laisser sa vie sur l’ile. Il n’est pas en prison comme Orlando Zapata Tamayo récemment : Cyberjournaliste de 48 ans, Guillermo est libre, mais à l’hôpital de Santa Clara. Déjà malade, il a entamé sa grève après la mort d’Orlando pour réclamer la libération de 26 prisonniers politiques, malades eux aussi, que le gouvernement cubain refuse de reconnaître comme tels les qualifiant de mercenaires à la solde de ces États Unis.

Les médias s’en émeuvent et l’UE en appelle au régime castriste.

Redoutable admonestation à ce gouvernement cubain qui accuse Farinas de délits de droit commun. Redoutable parce qu’elle met une fois de plus le régime face à la nécessaire évolution vers plus de droits humains pour les Cubains alors même que ses capacités à le faire sont très faibles : Raul le petit frère serait prêt à plus d’ouverture face au conservatisme de son frère ainé et du gouvernement en place. Rien ne bouge semble-t-il dans ce pouvoir congelé dans ses reflexes de défense face aux menées US et à l’embargo qui étouffe Cuba depuis 48 ans. Redoutable aussi car c’est la 23ème grève de la faim de Guillermo.

Il y a-t-il une soixantaine de détenus pour délit d’opinion à Cuba comme le dit Amnesty International ? Le chiffre de 200 donné par la dissidence, essentiellement réfugiée aux États Unis, est-il crédible ? Quoi qu’il en soit, il est fort peu probable qu’il n’y en ait aucun, comme l’affirment les dirigeants cubains qui montrent du doigt les droits de l’homme bafoués à Guantanamo et à Abou Graib.

En soulignant uniquement les manquements de Cuba, fait-on le jeu de tous ceux qui ont intérêt à démontrer que la révolution cubaine (ou ce qu’il en est advenu) a mis en place le pire des goulags ? Et faut-il alors noyer nos dénonciations dans je ne sais quel « Cuba est loin d’être le plus mauvais des élèves de la classe mondiale en matière de respect des droits de l’homme » comme l’affirmait le journaliste français Salim Lamrani, spécialisé dans les relations entre Cuba et les États Unis dans son livre « Double morale : Cuba, l’Union européenne et les droits de l’homme » (Paris, Editions Estrella, 2008) ? Non. Notre devoir est de réagir et de dénoncer, sans pour autant jouer les idiots utiles.

« Allons Raul, encore un pas : libère tes prisonniers d’opinion et évite que ce nouveau gréviste de la faim ne meure ! »

« Lorsque quelqu'un a décidé de mettre fin à ses jours et qu'il est très déterminé à le faire, qu'il soit en liberté ou en prison, […] aucune mesure ne l'empêchera ». Ce n’est pas la réponse de Raul. C’est celle d’un secrétaire d’Etat à la Justice français, Jean-Marie Bockel, à propos des 122 suicides dans les prisons françaises en 2009. Prisons où l’on compte annuellement près de 1000 tentatives de suicide et près de 1000 débuts de grève de la faim…

Hasta la libertad siempre !

Jean-Paul Schmitt

15/03/2010

A créteil

ferrat60.jpeg

« Nuit et brouillard, Potemkine, Camarade, Ma môme ou encore La montagne, c’est cela Ferrat » a dit justement le Ministre de la Culture parlant d’un, « mélange d’engagement politique, de fraternité et d’amour ». Le Ministre samedi a donc visé juste, en tout cas beaucoup plus que Martine Aubry disant que Ferrat « était un hymne à la résistance » ou qu’un Sarkozy semble-t-il enfin libéré de la disparition « d’une conception intransigeante de la chanson française ». (Sic !)

Politique et amour, avec Ferrat disparaît un chanteur populaire et populiste à l’instar de ce qu’était  « Ma môme »

 

« Ma môme

Elle joue pas les starlettes

Elle porte pas des lunettes

De soleil

Elle pose pas par les magazines

Elle travaille en usine

A Créteil. »

Pour le reste, il y a bien longtemps que Ferrat appartenait plus à Drucker qu’à la place du Colonel Fabien.

Lyon, le 15 mars 2010.

28/02/2010

Voodoo Year

jimi-hendrix.jpgC’est donc dans huit jours que sort le « nouvel » album du Jimi Hendrix, « Valleys of Neptune », 12 titres pour l’essentiel enregistrés en 1969 qui, si l’on tient compte des avis des critiques les plus fiables, sont très loin d’être des rogatons. C’est à l’occasion du rachat par Sony du catalogue de Jimi Hendrix que ce disque nous est proposé et en parallèle on publie une première vague de réédition, « Electric Ladyland » et « Are you experienced » en tête, avant qu’en septembre prochain, pour la date anniversaire de sa mort, on nous propose des archives jusqu’ici inexploitées.

Il y a bien entendu de quoi être méfiant sur ces « inédits » promis. En effet, quand il disparaît, Jimi Hendrix n’a enregistré que trois disques studios. Depuis cette date, une bonne centaine d’albums du génie de Seattle circulent, le meilleur du « Live » côtoyant les pires prises studios. Compte tenu du fait que l’affaire coûte bonbon à Sony-Legacy, tout nous porte donc à croire que c’est avec sérieux et application que cette politique de publication d’archives va se déployer. Autant dire que les fans de toujours comme les jeunes adeptes du guitariste doivent dès à présent mettre quelques billets dans leur tirelire. Un coffret reprenant la chronologie de la carrière est en préparation, la vidéo du mythique « Miami Pop Festival » de 1968 vient d’être restaurée sans oublier les centaines d’heures d’enregistrements faites à l’Electric Ladyland Studio de Greenwich Village qui attendent preneurs. L’année 2010 sera « Voodoo ». Pourquoi s’en offusquer ?

> Jimi Hendrix Experience, « Valleys of Neptune », Sony-Legacy, sortie lundi prochain 8 mars.

Lyon, le 28 février 2010.

21/02/2010

Bleu

France bleu.jpgCela fait déjà trois fois que « France Bleu » m’adresse un communiqué présentant le Forum de Francebleu.com intitulé « ma région vue d’ici ». Face à tant de constance de la part d’une radio qui, faut-il le repréciser, est la quatrième nationale en part d’audience avec ses quelques 3,7 millions d’auditeurs, voici donc ce fameux message qui démontre que le service public sait être à l’écoute et proche des Français mais aussi capable de ne jamais « lâcher l’affaire ».

« Ma Région, vue d’ici » c’est le forum qui fait bouger la France d’aujourd’hui. Lancé depuis le 8 février, par le réseau France Bleu et ses 41 stations locales, ce lieu d’échanges donne la parole à tous les français amoureux de leur Région. Un forum ancré dans la vie quotidienne des français, on y parle d’emploi, de cadre de vie, de patrimoine… Les problèmes de transports et d’emploi sont les sujets les plus abordés par les internautes. Tous s’accordent à reconnaître la qualité de vie et à mettre en valeur le dynamisme de sa région. A mi-parcours de l’opération, la région Ile-de-France est loin devant les 21 autres en termes de contributions.

Alors, connectez-vous sur francebleu.com pour participer aux débats et échangez entre vous sur votre région. Un forum observé à la loupe par les politiques dans nos régions, à quelques semaines des Régionales.

Pour laisser vos commentaires, vos observations, vos suggestions sur le forum « Ma région vu d’ici », rendez-vous sur www.francebleu.com

Lyon, le 21 février 2010.

19/02/2010

Sud (profond)

82593292croix-occitane-1-jpg.jpgPour convaincre les socialistes locaux d’apporter leur aide, non pas à Frêche, mais à Hélène Mandroux, Claude Bartolone lançait il y peu une sorte de menace aux socialistes récalcitrants en disant qu’ils avaient « intérêt à ne pas insulter l’avenir » et selon la formule généralement consacrée en ce genre de circonstance, « à ne pas se mettre d’eux-mêmes en dehors du PS ». C’est donc en vertu de l’article 11 des statuts que Bartolone fait aujourd’hui la morale à qui veut bien l’entendre lui qui, il y a quelques années, avait fait activement campagne pour le « Non » au référendum alors que démocratiquement son Parti, le Parti Socialiste, s’était déclaré pour le « Oui »

Même si un sondage ne fait pas l’élection, constatons que celui réalisé pour « LCI-Le Figaro » par Opinion Way en créditant la liste socialiste disposant du label Solferino de quelques maigres 6% va poser problème à la direction nationale du PS. D’ailleurs, malgré les foucades de Bartolone, du côté du Porte Parole Socialiste on ne joue plus au malin. « On ne va pas faire du disciplinaire » nous dit désormais un Benoît Hamon qui semble anticiper la décapitulotade car si l’on en croit ce sondage c’est avec 41% que Frêche serait élu au 2ème tour devançant la droite de 10 points et l’alliance Ecolo-socialiste-NPA de 14 c’est çà dire, au final, le meilleur score jamais enregistré par Frêche. Tel est semble-t-il le prix de l’âme de Bartolone et espérons qu’au train ou vont les choses, d’ici quelques temps, il n’y aura au sein du PS plus grand monde pour voter pour lui.

Lyon, le 19 février 2010.

17/02/2010

Veautation

lycee.jpgHier on apprenait les chiffres de participation aux scrutins désignant les représentants de parents au sein des instances de nos écoles. Dans le Rhône 34% des parents d’écoliers ont voté. Dans les collèges, tout juste un quart s’est déplacé et concernant les lycées, un parent sur cinq a voté.

Toujours hier, la FIDL et l’UNL, deux des principales associations lycéennes indiquaient qu’en compagnie de quelques autres mouvements de jeunes, elles allaient organiser une « votation citoyenne » destinée à démontrer au ministre Chatel qu’il « fallait changer de cap ».

Nous verrons bien si les associations lycéennes protégées par la JOC, les JC, le MJS, les jeunes radicaux et autres jeunes verts atteindront le chiffre fatidique de 3 millions de votants lors de ce scrutin. A voir la formulation de la première des trois questions on serait tenté d’espérer que les lycéens fassent comme leurs parents en s’abstenant de voter. En effet pour cette votation à caractère propagandiste, les lycéens sont invités à dire s’ils préfèrent « des profs à la sauce Sarko, moins nombreux, moins formés » ou « les moyens d’obtenir un diplôme qui permet de s’en sortir ».

Quand on vous dit que le niveau baisse !

Lyon, le 17 février 2010

Photo:DR

13/02/2010

Elevage

Mardi dernier, Bernard Cathelat, l’ancien gourou des eighties, celui du Centre de Communication Avancée du groupe Havas repointait son nez dans Libé. Dans une intéressante interview il nous disait, entre autre, que « depuis cinquante années, les marques avaient délaissé la chasse pour passer à l’élevage de leurs clients.». Je ne suis pas certain qu’aux Etats-Unis le temps de l’élevage des clients n’est pas encore d’actualité en particulier quand on a à portée de main un lieu de gavage comme « le Super Bowl », c'est-à-dire 106,5 millions de téléspectateurs en guise de record national d’audience détenu jusqu’ici par la série « Mash » en 1983. Voici donc comment, il y a quelques jours, les consommateurs américains élevés au foot ont été traités. A regarder certaines de ces pubs, avouez qu’il y a de quoi être emporté par la jalousie….

Superbowl.jpg

Lyon, le 13 février 2010.

12/02/2010

Amours

coeur.jpegLes stratèges de la campagne régionale de Jean-Jacques Queyranne conduiront ce week-end une opération « Aime ta région à la St Valentin ».

Demain le restaurant du personnel du Grand Lyon y va de son menu ad’ hoc avec, en entrée sa « Pyramide des amours » puis en plat de résistance son « Délice de crevettes sauce au gingembre et sa garniture Saint-Valentin ». Hier, dans Libération le Lyonnais Jacky Dugrand évoquait les amours coupables de la gastronomie et de la Saint-Valentin. Bref, ici comme ailleurs, dans les plus petites occasions de la vie, on déborde d’amour.

A propos d’amour, ceux du beauf et de la pionne, ont vraiment du plomb dans l’aile. Alors que le Montpelliérain procède à une véritable offensive médiatique, je me dis que la première secrétaire du PS risque de se contenter dans cette aventure du sauvetage d’une âme dont les anges-gardiens s’appellent Hamon et Bartolone. En effet si les sondages indiquent que Frêche sortirait vainqueur du premier tour avec 31% distanciant l’UMP de quelques 10 points, ils précisent aussi que les amours contrariés de Hélène Mandroux et Jean-Louis Roumégas situeraient socialistes et verts aux alentours de 10%. Autant dire que si l’un faisait 9,98 et l’autre 9,89 le dimanche 14 mars au soir, les as de Solferino seraient illico transformés en sémaphores …. Rouge de honte !

Lyon, le 12 février 2010.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu