Avertir le modérateur

27/06/2010

Viva Guillon !



Commentaires

Etonnant personnage que Guillon. Il m'a beaucoup énervé du temps de l'émission de Bern sur Canal+. Insultant, injustement méchant, caricature pitbullienne de lui-même, bref souvent navrant. J'ai réellement découvert le personnage chez Ardisson sur Canal+ (oui, on a la culture télévisuelle que l'on peut...). Au début, braqué sur mes anciennes impressions, j'ai eu beaucoup de mal. N'écoutant pas du tout France Inter, je l'ai donc réellement découvert chez Ardisson. Et je ne le regrette pas. J'ai ainsi découvert un trublion doué dans son domaine et doté d'un humour grinçant et politiquement incorrect salvateur.

Même si je ne suis pas auditeur de cette radio, je trouve ce licenciement très révélateur de notre époque en SARKOZIE. Rien de surprenant, juste révoltant.

Au revoir, messieurs Guillon et Porte, et pas adieu !

Après, l'irrespect du vote populaire européen et le traité de Lisbonne, la suppression de la conscription qui remplace une armée populaire par une armée professionnelle au service des puissants (Chirac qui passe pour un saint homme chez nombre de crédules avait déjà bien déblayé le terrain de tout ce qui nous arrive depuis 2007...), la destruction de nombreux acquis sociaux, les pare-feux médiatiques permanents, les ingérences du politique là où il n'a pas sa place (dernièrement dans le sport avec le fiasco des bleus en AFS et Henry traité comme un chef d'Etat), le réforme des retraites tout simplement inqualifiable, le contrôle sur les médias qui n'a rien à envier à l'ORTF (et encore De Gaulle n'avait rien à voir avec Sarkozy), le démembrement des services publics, la mise sous coupe de certaines parcelles du territoire, le suppression de l'impôt pour les très riches, les collusions au grand jour entre les capitaines d'industries et les ogres de la Finance et le haut sérail politique (voir l'affaire Bettencourt et Woerth), la division en communautés et autres corporations et l'accentuation des différences ("diviser pour mieux régner" comme disait Napoléon le petit), et j'en passe...
Après tout ceci et ce que j'oublie, qui peut encore dire que nous vivons en démocratie ? Et si ce n'est pas une démocratie, quel est donc ce régime rampant qui s'impose sans violences physiques ? Quel est donc ce régime d'oligarches représenté par un petit roi a priori élu ?

Au moins, les vrais fascistes ont le mérite d'assumer ce qu'ils sont... ceux qui nous gouvernent non.

Écrit par : Kévin G. | 30/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu