Avertir le modérateur

19/03/2010

Changement de séquence en vue

Sarkozy NB.jpgPartant du principe que le président de la république n’est pas, loin de là, un perdreau de l’année, nous pouvons considérer qu’entre ces deux tours des élections régionales, Nicolas Sarkozy est désormais persuadé de ce nouvel adage, « à scrutin régional, conséquences nationales ». L’homme qui voulait décomplexer la droite en promettant d’en découdre avec Mai 68, de réformer – comprendre de faire reculer le plus d’acquis possibles -, de promouvoir « la valeur travail » se retrouve dans une mauvaise passe dont il n’est plus certain de se sortir d’ici les prochaines présidentielles. Autrement dit, ce qui apparaissait il y a quelques temps encore comme une évidence, Sarkozy se succédant à lui-même, n’est plus du tout une certitude tant le petit génie du bricolage qui siège à l’Elysée est en situation inconfortable à l’égard du pays comme de sa majorité.

Dès lundi matin, le pays rentrera définitivement dans la séquence politique des présidentielles. Nicolas Sarkozy n’aura d’ailleurs guère que quelques mois pour inverser une tendance pour le moins défavorable et il n’est plus certain que l’ensemble des propos contenus dans l’interview du Figaro Magazine de samedi dernier continuent d’être d’actualité d’ici là. Si l’actuel Président n’arrivait pas à remonter la pente dans des délais relativement contraints il n’est plus sûr et certain que sa candidature pour un second mandat s’imposerait sauf si l’actuelle opposition, Parti Socialiste en tête, demeurait dépourvue de réponse globale, crédible et donc réaliste. Il y a quelque peu, à l’occasion de la disparition du leader travailliste anglais Michael Foot, certains faisaient état de son programme pour les élections de 1983 jugé alors comme très à gauche. Un programme dont la pureté n’avait d’égal que l’échec retentissant puisque il n’avait permis, face à Thatcher, de recueillir l’adhésion de seulement 30% des électeurs. Un programme qui restera dans la mémoire du socialisme anglais comme, « la plus longue lettre qu’un suicidé ait jamais écrite ».

Lyon, le 19 mars 2010.

Commentaires

ILS SONT DE RETOUR !! ILS SONT DE RETOUR !!! hurla frénétiquement la dame âgée les yeux hagards tout en levant un bras raide et vindicatif en lisant le résultat des dernières élections sur le téléscripteur installé au devant de la mairie. Son mari, un petit homme sec et distingué, lui asséna un grand coup de cane sur le bras obscène en s’exclamant : TA GUEULE, TU VAS NOUS FAIRE REPERER....devant un parterre de badauds réprobateurs rassemblé devant la mairie.

Je relatais cet incident lors du dîner mensuel qui se tenait hier soir et qui réunissait les membres de l’Association Culturelle des Hellénistes de Sixt-Fer-à-Cheval dont votre bon serviteur en est le doyen éclairé par ailleurs, et les réactions de réprobations ne se firent par attendre.

AH, LA SALOPE !... s’exclama mon voisin, boucher de son état, pratiquant dans le même chef-lieu et qui a la particularité étrange pour cette profession d’être végétarien. Cela lui était venu au retour d’un voyage aux Indes qu’il avait gagné lors d’une loterie au dernier comice agricole de la région. Cette déclaration péremptoire fut repris par un tonitruant : FAUT LA TONDRE !...lancé par son vis-à-vis. Un facteur à la retraite dénommé Pli-rouge dont on ne sait si ce sobriquet lui provenait des trois litres de Kiravi qu’il ingurgitait quotidiennement lors de ses tournées pédestres dans les monts du canton ou en raison de la carte de la CGT qu’il avait collé sur l’arrière de son képi.

Quoiqu' il en soit, l’assemblée fut unanime pour dénoncer la manifestation honteuse de cette vieille dame indigne qui semblait retrouver une nouvelle jeunesse de souris grise à l’énoncé des scores que Le Penix renaissant de ses cendres avait atteint lors des ces dernières élections, et qui risquait ainsi de porter le discrédit sur la commune si quelques journaleux étrangers mal intentionnés s’emparaient de l’affaire. Il faut quand même savoir que la région où se situe la commune a été un haut lieu de la Résistance et qu' à ce titre, tout individu de la commune se sent hautement concerné lorsque qu' un quidam tente de porter atteinte à l' honneur des habitants de Sixt-Fer-à-Cheval dénommés les Sizerets et les Sizerettes dont la fière devise ' Le Sizeret meurt mais ne se rend pas' est gravée sur le mur d' enceinte du village sur lequel étaient venu se rompre les vagues de calvinistes hérétiques en provenance de Genève ainsi que celles des soudards des rois de France..

La conversation s’envenima lorsqu' après le Reblochon et en raison d’un Chignon-Bergeron de derrière les fagots, siroté pourtant avec modération pendant ce temps de Carême, commença à faire son effet. Les vieux réflexes irrédentistes de tout bon Savoyard commencèrent à se réveiller.

C'est surement une étrangère, cette dame, déclara méchamment la femme du clerc de notaire avec une moue de dégout qui en disait long sur tout ce qui n’était pas lié de prés aux Sizerettes. Ça ne m’étonnerait pas qu’elle soit de Lyon. Le gros mot était lâché. Tout un chacun y alla de sa petite histoire familiale qui s’était déroulée prés de septante années plus tôt dans ces terres qui ont connu le passage des armées d’Hannibal et de ses éléphants, de Napoléon et de bien d’autres.

Tout y passa : l’aviateur Yankee sans son avion et qui avait perdu le Nord, caché par le grand-père qui avait fait 14-18. Le jeune tirailleur Sénégalais chassé par l’infâme Teuton et qui fini la guerre comme mitron sous la coupe altière de la femme du boulanger du village. Le bijoutier de Gerlan et sa petite famille pourchassée par les hommes en noir aux runes d’or, portant avec difficultés de lourdes valises et cherchant désespérément les chemins les plus discrets pour rejoindre la Suisse. Le chasseur de lapins avec sa tarte au cor d’argent qui avait perdu son unité sur le plateau des Glières et qui trouva refuge dans la ferme de famille où la femme du clerc avait grandi.

J' arrête là, tant il est vrai que des actes héroïques à faire pâlir de jalousie les acteurs de ‘ Iliade et l’ Odyssée se sont passés sur ce petit bout de terre des Allobroges ... Et pour revenir à nos moutons, il faut bien avouer que tant à Sixt-Fer-à-Cheval qu’ à Plougastel Daoulas, qu' il vote à droite, à gauche, au centre ou aux extrêmes, l' indigène de cet étrange pays appelé France restera toujours le cocu de la classe politique qu' il s' est choisi. Mais comme il a l’air content et de se satisfaire de cet état, je lui redis avec conviction et avec toute l’affection de celui qui partage avec lui cette heureuse félicité :

TOUS AUX URNES DIMANCHE PROCHAIN...ET HALTE AUX SOVIETS MODERNES DE LA GAUCHE.

Chris du Fier, ce Mercredi 17 Mars 2010 Haute-Savoie.

Écrit par : Chris du Fier | 19/03/2010

VOTONS, VOTEZ !!!

Écrit par : jean baptiste | 21/03/2010

VOTONS, VOTEZ !!!

Écrit par : jean baptiste | 21/03/2010

HALTE AU MELANGE DES GENRES !!!!!

Bruno GOLLNISH ou l'art de prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages.

Si en matière politique toutes les alliances et reconnaissances sont presque permises pour des opportunités électorales et à des occasions déterminées, il y a des promiscuités et des mensonges qui sentent quand même le soufre et demandent à être rapidement dénoncées.

Quelle surprise de tomber avant-hier nez à nez avec une affiche électorale du Front dit National intitulée 'Défendons nos couleurs avec Bruno Gollnish' sous laquelle était collée une autre affiche de même dimension sur laquelle s’étalait le buste du général Charles De Gaulle en grande tenue d’apparat, képi sur la tête et sous-titrée ' Front National de la Jeunesse, l’Esprit de la Résistance'.

Cela m’a occasionné un sérieux haut le cœur.

Voilà maintenant que le staff du FN fait appel au Grand Charles pour faire passer ses thèses...et se réfère à l’esprit de la Résistance !... De qui se moque t-il ?...S’ il est vrai que De Gaulle, de par son hérédité et son éducation portait en lui en partie l' esprit de Maurras et celui de Bernanos, en aucun cas on ne peut assimiler ou comparer cet ardent défenseur de notre pays, fervent catholique, aux élucubrations populistes, opportunistes et socialisantes de JM Le Pen, l' idiot utile de la gauche, et de sa famille de pensées qui tentent de sévir dans le paysage politique depuis des décennies.

Faut-il rappeler à M. Gollnish pour quoi, par qui et comment le Front National a été crée en 1972 sous la dénomination FNUF ?... Y avait-il un défenseur de C. De Gaulle dans ce foutoir de réactionnaires ? Ce serait une grande surprise que de l’apprendre plus de 40 ans après.

Non ! Ce sont les dignes héritiers des Bastien-Thiry, des Bougrenet de la Tocnaye, des Martial de Villemandy épaulés alors par une faune pas très propre issue des bas-fonds de Bab-el-Oued pompeusement dénommée Organisation Armée Secrète qui ont constitué l' ossature du FN..

Que des rêveurs casqués, despérados et autres traineurs de sabre nostalgiques de l’Empire se soient pris au jeu d’un renouveau national-socialisme de bas étage à la française et ont tenté l'aventure d’une révolution nationale de type Sud-américain ne peut en aucun cas servir de prétexte aujourd'hui au Front National à se prétendre seul défenseur de la Patrie et de ses valeurs.

Rendez à César ce qui appartient à César, Monsieur Gollnish. Et laissez donc les mânes de l’un de nos plus illustre concitoyen et de ses compagnons de guerre qui nous ont permis de voir flotter nos couleurs à Berlin en 1945 en paix et évitez de tromper les jeunes Français en tentant de leur faire avaler des contre-vérités.

Et dites leur bien que si les 14 ou 15 départements Français d' Algérie de 1958 étaient restés au sein de la république, ce serait aujourd'hui 34 Millions de Français musulmans d’Algérie qui seraient de nationalité française.....Ils pourraient alors hurler à l’ identité.

Cette affiche électorale devrait faire l’objet d’un dépôt de plainte pour publicité mensongère.

Je suis d' ailleurs très étonné qu’aucun représentant du gaullisme – si tant est qu’il en reste encore -n' ait relevé l’outrage. Et que ce soit un petit scribouillard de province qui mette les pieds dans le plat et dénonce cet amalgame malsain et faux.

Chris du Fier Haute-Savoie Ce Lundi 22 Mars 2010.

Écrit par : Chris du Fier | 22/03/2010

Bon travail, en voilà d'un point de vue constructif, j'adore. Bonne continuation et longue vie à votre blog !

Écrit par : isolation | 12/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu