Avertir le modérateur

15/03/2010

A créteil

ferrat60.jpeg

« Nuit et brouillard, Potemkine, Camarade, Ma môme ou encore La montagne, c’est cela Ferrat » a dit justement le Ministre de la Culture parlant d’un, « mélange d’engagement politique, de fraternité et d’amour ». Le Ministre samedi a donc visé juste, en tout cas beaucoup plus que Martine Aubry disant que Ferrat « était un hymne à la résistance » ou qu’un Sarkozy semble-t-il enfin libéré de la disparition « d’une conception intransigeante de la chanson française ». (Sic !)

Politique et amour, avec Ferrat disparaît un chanteur populaire et populiste à l’instar de ce qu’était  « Ma môme »

 

« Ma môme

Elle joue pas les starlettes

Elle porte pas des lunettes

De soleil

Elle pose pas par les magazines

Elle travaille en usine

A Créteil. »

Pour le reste, il y a bien longtemps que Ferrat appartenait plus à Drucker qu’à la place du Colonel Fabien.

Lyon, le 15 mars 2010.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu