Avertir le modérateur

10/03/2010

Brice the nice

Horteufeux l'Auvergnat.jpg

Cinéma ? Préfets atteints de débilité précoce ? Fonctionnaires nettement plus psychorigides que la moyenne ? Petits chefs réacs et sans complexes ? Ministres de l’Intérieur sans pouvoir ?

Déjà trois circulaires adressées par Brice the nice aux préfets, ambassadeurs et consuls depuis trois mois (sans compter celle de Mam en 2007) pour arrêter la discrimination qui frappe certains Français dès lors qu’ils veulent renouveler leurs papiers d’identité : lorsque leurs parents ou eux-mêmes sont nés hors de France, il leur faut parfois, remontant plusieurs générations, partir à la chasse aux « vrais » documents prouvant qu’ils sont bien nés de la lignée dont ils s’affirment !

Résultat de ces circulaires qui forcément tournent en rond (à croire qu’elles ne sont faites que pour cela) ? Nul. Nada. Zéro. Circulez, y’a rien à voir ! La suspicion prévaut toujours : non seulement l’étranger nous pille en imitant nos sacs Vuitton, mais sur le territoire national même on contreferait nos beaux documents officiels. La patrie est en danger. Haro sur ces Français suspects qui exhibent des pièces périmées, tentant de nous abuser avec des cartes d’identité même pas plastifiées ou des passeports même pas biométriques !

Pour passer à la caisse et payer c’est suffisant : l’argent n’a pas d’odeur. La nationalité, si. Elle doit sentir l’administration et l’encre de ses tampons.

Quelques illustres ont été confrontés au problème alertant l’opinion et, la semaine passée – échéance électorale oblige, - notre bon ministre a refait son cinéma habituel. Comme le dit Jean-Pierre Dubois, le Président de la Ligue des droits de l’homme, « Monsieur Hortefeux est l’exploitant d’un film qu’il joue tous les trimestres ». Quant à Copé, il découvre… Et dans la foulée, il crée un groupe de travail, avec de vrais Français pur souche UMP, afin d’aller dans les préfectures « voir comment ça se passe sur le terrain » et pour que cessent « ces difficultés proprement scandaleuses ».


Tremblez préfets qui veillez sur notre belle identité nationale. L’ennemi de l’intérieur tente de la saper en se cachant derrière des papiers d’identité périmés.

Las, pour ceux qui ne pourront jamais prouver quoi que ce soit concernant leur nationalité, le chemin risque d’être duraille. L’un de mes amis, peintre et comédien, Français d’origine haïtienne, confronté depuis de nombreux mois à cette situation absurde aura je l’espère plus de chance. Sa célébrité n’atteint pas encore une notoriété qui lui permette d’être entendu par les médias. Je doute qu’il soit reçu dans ce discret bureau de la préfecture de police de Paris qui, paraît-il, s’occupe de régler avec diligence le cas de certains VIP.

Quant à ceux ayant déjà obtenu la nationalité française, le roi Ubu leur demandera peut-être de se faire naturaliser une deuxième fois.  Vrout, merdre, où est le ciseau pour tailler les oneilles d’Ubu ?...

Jean-Paul Schmitt

Commentaires

très intéressant. merci pour l'article !

Écrit par : Gilles | 10/03/2010

A quand le renouvellement des papiers de Mr SARKOZY ? Que le préfet de Paris lui fasse suivre le même parcours qu' à un simple lambda. Les choses changeront aussitôt, peut-être. Mais est-ce que le préfet de Paris aura le courage appliquer la loi pourtant identique au cas de Mr SARKOZY ?

Écrit par : Naguima | 12/03/2010

J'aime l'humour narquois de cet article, bravo !

Écrit par : backgammon | 10/05/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu