Avertir le modérateur

07/02/2010

Bonne nouvelle

cover_vibrations.jpgA lire le numéro de février de « Vibrations », Gil Scott-Heron nous reviendrait plutôt en forme avec un album intitulé « I’m New Here » et un bouquin en préparation. Chanteur, poète, écrivain, militant, le créateur de « The Revolution Will not be Televised » et de « Johannesbourg » semblait perdu pour la cause, aux prises avec de graves problèmes de drogue qui lui vaudront quelques passages par la case prison et une santé plus que chancelante.

C’est à New York que Damien Bonelli a rencontré le musicien qui n’a pas perdu le goût pour la politique même si le temps du Black Panther Party est définitivement révolu. Justement à propos de Barack Obama, alors que la moitié de la planète chichite sur le supposé échec de la première année de mandat, Gil Scott-Héron ne boude pas son plaisir. « Il fait de son mieux après avoir hérité d’une situation merdique des Républicains et face à un congrès qui ne lui facilite pas la tâche » nous dit un Scott-Heron toujours surpris par le fait que beaucoup d’américains imaginaient « qu’Obama allait résoudre comme par magie tous les problèmes du jour au lendemain ». « J’observe », ajoute le chanteur, « qu’il y a beaucoup plus de gens qui se plaignent que de gens qui essaient de changer les choses dans ce foutu pays ».

Comme à son habitude « Vibrations » nous invite à faire le tour de la planète musicale avec ces quelques pages sur Gil Scott-Heron, un dossier sur foi et musique à Haïti, un reportage sur Istambul et le nouveau Massive Attack

Lyon, le 7 février 2010.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu