Avertir le modérateur

11/01/2010

Night club

senat.jpgLe Nouvel Obs publie cette semaine une de ces curieuses enquêtes dont la presse magazine a le secret. De quoi s’agit-il ? De demander aux Français leur Top 25 des professions qui méritent le respect en fonction de critères de « prestige », « d’utilité » et de « niveau de salaire ». Arrivent en tête les chercheurs, toubibs, infirmières et instits. En queue de peloton les traders, employés de banque, secrétaires et présentateurs télé. Nous voilà donc bien renseignés ce d’autant que dans ce palmarès nulle trace en tête des pompiers et en queue des profs. Quant au marais, on retrouve les préfets, les journalistes, les plombiers, les policiers et les députés se retrouvent en 20ème position entre les caissières du supermarché et des ouvriers qui bénéficient de « deux étoiles » à la rubrique « utilité » contre seulement une pour les députés.

Je ne sais si dans l’esprit des sondeurs et du Nouvel Observateur les sénateurs sont logés à la même enseigne que nos députés mais, quelques pages plus loin, Gérard Larcher indique, quant à lui, que nos représentants à la Haute Assemblée bossent très dur. Que dit Larcher ? Qu’en 2009, les sénateurs ont siégé « durant 41 semaines, 151 jours et 1200 heures, soit 46,7% de plus qu’en 2008 et travaillé près de 30% de plus de nuit ».

Si d’aventure, l’an prochain par exemple, les sénateurs se retrouvaient au sommet de cet inédit hit parade coincés entre infirmières, les instits et le généraliste, le résultat ne me surprendrait pas ce d’autant que parmi les professions qui travaillent de nuit il n’y a pas pléthore.

Lyon, le 11 janvier 2010.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu