Avertir le modérateur

07/12/2009

Fillon titulaire

FILLON NB.gifIl paraît que François Fillon est de retour ou plutôt prié de revenir pour "dépassioner" le débat sur l'identité nationale. Il a donc été expédié en fin de semaine dernière devant le public trié de l'institut Montaigne de Claude Bebear pour déminer le terrain des grandes manoeuvres de Sarkozy. Il a ainsi souhaité, leur a-t-il dit, faire valoir sa "contribution personnelle" à ce grand débat et donc expliqué qu'il parlait "en citoyen" apportant ainsi ses réponses "pour ce qu'elles valent, parmi 65 millions d'autres". Mon oeil !

Qu'un Premier ministre dans ce pays explique que les minarets doivent, suite à un référendum suisse, "s'inscrire de façon raisonnable et harmonieuse dans notre environnement urbain et social" ne choque plus et passe même pour un propos équilibré à la limite du progressisme alors que cette question des minarets est artificielle. Qu'en conre partie, le même Fillon, ne dénonce pas avec la plus extrême sévérité les propos du maire UMP de Gussainville ne semble pas émouvoir.

Qu'un Fillon explique, pour sauver le fêmon et son patron, que ceux qui refusent le "débat" sur l'identité nationale laissent la parole aux "tenants du repli naturel" et aux "nostalgiques qui sont prêts à emboucher le clairon de Paul Déroulède et de Vichy" ne heurte manifestement pas grand monde.

Que le "Chef" du gouvernement, saisissant ainsi l'opportunité pour exister, convoque De Gaulle, Jeanne d'Arc, Henri IV, Richelieu, Clemenceau et Philippe Auguste est risible de la part d'un sarthois amateur de course automobilie néanmoins collaborateur d'un président qui en son temps s'était autorisé à prendre en otage Jean Jaurès.

Nul n'est dupe du discours contorsioniste d'un Fillon qui était sur le banc depuis le début de la saison et que son coach ne titularise que quand il est dans la scoumoune. Fillon a indiqué devant l'Institut Montaigne que "l'identité nationale peut être frondeuse et j'accepte du même coup l'humour et même la raillerie". Voilà qui est fait Monsieur le Premier ministre.

Lyon, le 7 décembre 2009.

Photo: DR

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu