Avertir le modérateur

02/12/2009

Consommation

Consommation.jpgJe ne suis pas un grand économiste et je ne m’en porte pas plus mal, au contraire, lorsque je vois la brasse coulée que nous fait sur ce sujet notre ancienne nageuse de ministre de l’Economie justement. Elle que, de surcroît, ses pairs ont élue meilleure d’Europe à ce poste. Après nous avoir annoncé il y a six mois que la crise était derrière nous la voilà qui vient à Lyon, au moment où le chômage reprend son ascension, déclarer solennellement que ce n’est pas la peine d’investir dans les secteurs à forte main d’œuvre, là où les chinois sont imbattables mais miser au contraire sur un fort contenu en recherche et développement qui peut permettre de l’innovation et une forte valeur ajoutée. Comprennes qui pourra! Le bon sens voudrait que pour créer de l’emploi aujourd’hui il faille aider l’industrie dès maintenant mais voilà qui est trop simple pour un économiste et plus encore un ministre. Cette position hasardeuse montre bien que pour l’équipe Sarkozy l’essentiel a été réalisé avec le sauvetage des banques qui retrouvent allégrement leurs profits et leurs travers, les rémunérations de leurs traders et bientôt le retour des stocks options et des parachutes dorés. Sarko voulait moraliser le capitalisme il a seulement relancé la machine sur les mêmes bases. Pourtant les faits sont têtus. Les chiffres de la croissance, en effet, montrent que si le PIB a progressé de juillet à septembre c’est grâce à l’industrie manufacturière et au secteur automobile en particulier. Pourquoi ? Parce que ce secteur a bénéficié des bonus sur les petits modèles et de la prime à la casse. C’est à dire grâce aux rares injections faites au bénéfice de la consommation. Car tel est bien le constat, c’est par le redémarrage de la consommation que la croissance reprend aussi faibles qu’aient pu être les moyens injectés par l’Etat notamment au travers de certaine prestations sociales. Lorsque la gauche proposait d’utiliser ce levier pour faire face à la crise Sarko et ses boys levaient les bras au ciel et pourtant c’est bien dans ce sens qu’il faut aller et ce n’est pas trop tard.

Philippe Dibilio.

Commentaires

je rejoins votre point de vue sur le pouvoir d'achat. Le passage à l'Euro et la hausse de l'immobilier ont laminé le pouvoir d'achat des français car les salaires n'ont pas suivi cette hausse effrénée. En effet, face à la concurrence et à la recherche infinie de profit ( un bénéfice ne suivit pas en soi, il faut qu'il augmente et si possible à 2 chiffres) les entreprises font porter l'effort de production de marge sur le salarié. Cette façon de faire fonctionne un temps, jusqu'à l'épuisement de cette marge de manœuvre que constitue le pouvoir d'achat. cet épuisement a mécaniquement conduit à cette crise tant financière qu'économique. Je reste convaincu que le marché immobilier ne repartira pas tant que le pouvoir d'achat des français n'aura pas repris des couleurs. Par pouvoir d'achat, je n'entends pas simplement la possibilité d'acheter, de consommer mais la liberté de disposer d'un peu d'argent à la fin du mois pour investir, économiser.... plutôt qu'être à flux tendu voire endetté...

Bref, je pense qu'on ne sortira de l'ornière qu'en augmentant les salaires. Cela peut être possible en modifiant le rapport brut/net au lieu d'affecter des baisses de charges aux entreprises sans impact sur le salarié. Car bien souvent, l'entreprise génère des bénéfices et ces bénéfices ne profitent pas au salarié car ils sont accaparés par les dirigeants et l'actionnariat (souvent confondus par les biais des actions gratuites et autres stock options...) Concernant les prestations sociales, je suis plus réservé sachant qu'il faut privilégier les gens actifs et valoriser l'activité par rapport à l'assistanat.
je vous l'accorde, cette vision peut paraître simpliste....

Écrit par : Fifi44 | 02/12/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu