Avertir le modérateur

24/11/2009

L'Etat de la France

9782110684769FS.gifJe me suis abonné à Siné-Hebdo le jour où les biens pensants en tout genre ont décidé de faire un procès à ce vieil anar de Siné pour des propos qui sont des broutilles à côté de ceux d’Hortefeux. Je n’ai jamais aimé les gauchistes et les anars sauf mon ami Albert Agostino qui, en partant trop tôt (putain de tabac) nous prive de son Clairon et de son amitié rugueuse. ; Je pensais donc ne regarder que les dessins, parfois bons de ce nouvel hebdo. Et j’y découvre de l'information, y compris pertinente.

Ce fût le cas la semaine dernière lorsque dans un bref article ils sont revenu sur le discours de Sarkozy dans la Drôme où le président était à la relance sur le fameux débat sur l’identité nationale. « Débat foireux, tombé de nulle part, dont personne n’ignore qu’il s’agît d’une énorme bouse lancée à la face de la gauche molle et du Front National réunis dans une même tentation de tomber dans le piège à pieds joints » comme l’écrit l’auteur Olivier Marbot. Mais là n’est pas la pertinence, non, elle réside dans le fait de poser la question pourquoi Sarko relance ce débat ce jour là dans la Drôme où il devait parler d’agriculture. Et Siné-hebdo de nous donner la réponse.

Le lendemain, en effet, l’INSEE publiait le portrait social de la France, ce que devait commenter toutes les rédactions. Et que dit-il ce portrait ? Le taux de chômage a atteint 9,1% contre 7,1% début 2008 et celui des jeunes monte à 23,9% soit le taux le plus élevé depuis trente ans. Sans oublier les huit millions d’entre eux qui vivent au dessous du seuil de pauvreté. Pas bon pour Sarko tout ça. Mais de cela il n’y eut pas trace dans les média. Même pas le moindre communiqué d’un parti de gauche quelconque ce qui révèle combien ce terrain de la dure réalité populaire est abandonné par ceux qui ne cherchent une alternative à Sarko que dans des combinaisons politiciennes. Et les think tanks ont d’autres sujets plus nobles et plus sérieux à approfondir, cela va de soi.. Il eut pourtant été salutaire de dénoncer tant la situation faite à la jeune génération que la méthode marketing du « camarade » Sarko.

Philippe Dibilio.

Commentaires

Très bon papier. merci

Écrit par : ciaobella | 24/11/2009

Très bon papier. merci

Écrit par : ciaobella | 24/11/2009

Tous les problèmes sont liés....il faudrait parler de tout en même temps et cela n'est pas possible. Il y a du chomage et paradoxalement, _il y a à l'ANPE plus de 500 000 offres d'emploi????Il n'y a pas de travail pour tout le monde en France........et nous avons des sans papiers de plus en plus nombreux qui bossent?????????????Il n'y a pas de place pour toute la misère de monde sur notre territoire (les caisses de l'Etat sont vides) et nous voyons nos villes envahies (employons les mots qu'il faut) par toutes sortes d'individus qui viennent chercher on se demande quoi chez nous....Les caisses de l'Etat sont vides et nous octroyons des droits et encore des droits qui ouvrent l'accès à toute ssortes d'allocations...et le pire c'est que bientôt plus un françaix n'y aura droit tant nous avons d'immigrés qui eux ne dépassent aucun plafond puisqu'ils ne font rien mis à part des enfants.....NOtre SSS se meurt....faute de cotisations (disons les choses comme elles sont) et nous couvrons encore et encore (CME etc) tous ceux qui ne font rien par contre, les pauvres travailleurs que nous sommes doivent justifier un arrêt maladie car montrer du doigt comme des profiteurs....Par contre, nous travailleurs sommes là pour payer des complémentaires de santé qui elles ne cesent d'augmenter leur cotisation sous prétexte de solidarité!!!!Bref, nous tournons à l'envers en France...le système implose doucement mais surement et ce n'est pas la faute de notre Président....malgré tout, nous l'avons élu justement pourqu'il répare et lui...continue o ne pas vouloir voir les réalités ou alors, plus grave, il est bien trop peureux pour offusquer toutes ces associations et autres qui ne pronent que ces foutus droits de l'homme qui entre nous neveulent plus rien dire du tout. Bref, occulter ou pas tout cela mènera inexorablement à la révolte du peuple français qui je pense un jour se lèvera et rétablira tout seul son identité nationale.

Écrit par : lena | 24/11/2009

Bon sérieusement, le débat débile sur l'id nat', ce n'est pas un masque anti Insee. Qui lit ce rapport ?

Il s'agit bien plutôt d'éviter de se faire déborder sur sa droite par les déçus du switch FN --> UMP, voilà.
Les "dérapages(contrôlés) verbaux" des uns et des autres ont pour fonction de parler aux "bas instincts" des électeurs FN. Cela n'a rien à voir avec l'économie, mais tout avec la politique: "comme conserver des sièges, et donc de la soupe pour les membres de mon parti ? Si je veux être porté en 2012, il faut que mes troupes soient nourries". Voilà le raisonnement de Sarko et de ses stratèges.

Pour répondre au fond:
Quand l'Etat dépense 50% du PIB, il ne faut pas s'attendre à des miracles: on vit en régime semi socialiste, donc on a la moitié des problèmes de l'URSS. Rien d'étonnant. Les EU doivent êtres contents: ils n'ont que 40% des problèmes de l'URSS ! Arf !

En France, comme partout, l'Etat n'est pas la solution, c'est le problème.

La crise, c'est se rendre compte que l'immobilier et l'automobile ne montent pas jusqu'au ciel.

L'Etat, lui, cherche à faire repousser les immeubles, et à faire vendre des voitures. Dans le genre: la bulle a éclaté, vite vite, regonflons la ! Lançons vite des "projets d'avenir"... tellement d'avenir, et tellement urgents... qu'on n'en avait aucune idée il y a un an ! Ca va encore être de l'argent emprunté judicieusement dépensé...

Au delà de la crise, la France a des problèmes structurels liés au poids excessif de son Etat providence. Un tel système est obsolète, au moins depuis 1973. Tant que le principe de l'économie de marché ne sera pas compris, accepté, et adopté par l'opinion, rien ne changera: la France subira la mondialisation au lieu d'en tirer parti.

Écrit par : EcoGuy | 25/11/2009

Facile de critiquer en regardant par le petit bout de la lorgnette le seul hexagone.... En ignorant la situation du monde avec la crise la plus marquante depuis les années 30 ! Mais lorsque l'on prend la peine, ou que l'on a la simple honnêteté , de scruter ce qui se passe en Europe, en Amérique- du sud et du nord - en Asie et en Afrique, on se rend compte que la France est dans le lot des nations qui s'en tirent le mieux. Toute la presse étrangère nous met souvent à la premère place des pays du Monde les mieux protégés. Le Times, dont la mensuétude pour l'Europe (... et surtout la France ), reste encore à venir, a mis Sarkozy au troisième rang des hommes de l'année - derriere Obama et le Ministre des Finances US dont le nom m'échappe - Seul européens encensés pour sa gestion, son sens diplomatique, son activité, ses réformes... Ilky moins de 15 jours, c'est Christine Lagarde qui était classée, par un groupe d'experts financiers européens, comme la meilleur Ministres des Finances de tous les pays de l'U.E. Nous sommes DANS une mondialisation qui nous est imposée, mais Le Président et le Premier Ministre ont pris les options politiques et économiques les plus claires et les plus réalistes pour que la France soit le moins touchée possible par le choc. La comparaison avec l'URSS me parait pour le moins étrange !!! l'URSS étant morte depuis pas mal de temps et les réactions, comme les effets, de la crise, ne sont pas égales en Russie et dans les ex-satellites.

Écrit par : Claude | 25/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu